AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Let me coming back, 'cause life without you lost all colors || Pv: Rhaenys Targaryen
MessageSujet: Let me coming back, 'cause life without you lost all colors || Pv: Rhaenys Targaryen    Lun 19 Déc - 22:29



"Si seulement je pouvais me faire pardonner..."

Sans pardon, la vie est gouvernée par un parcours sans fin de ressentiment et de vengeance - Roberto Assagioli



L'appréhension et la terreur agitent les tréfonds de l'être de la Lady qui se tient chancelante aux pas de la salle dans laquelle une tête couronnée pourrait aussi bien la congédier sans autre façon que l'accueillir à bras ouverts. Daena voudrait reculer, fuir et rentrer finalement sur cette île si lointaine de Peyredragon et encore plus isolée du reste du monde. A bien y réfléchir elle préférait nettement mourir d'ennui à la fenêtre de sa chambre que de subir une fois de plus les foudres et le rejet de sa reine adorée. Il était encore temps de faire demi-tour, de repartir dans la petite chambre qu'elle occupait non loin de celle de son père et supplier pour qu'il accepte de lui faire prendre la mer le plus vite possible. Cependant la jeune femme n'eut pas plus l'audace de quitter les lieux que d'avancer. Prenant une grande respiration, elle tentait en vain de calmer son cœur qui ne faisait que s'emballer un peu plus au fur et à mesure que les secondes s'étiraient. Les gardes postés de chaque côté de la porte ne pouvaient s'empêcher de la détailler avec curiosité. Ils connaissaient probablement la filiation de la noble demoiselle qui se présentait, et ils se gardaient bien poser des questions à voix haute.

Au dehors la pluie tombait drue et implacable sur les hommes comme les bêtes qui avaient l'audace de braver son écoulement immuable. Cela faisait des jours que Daena guettait un moment de quiétude pour venir faire face à sa souveraine. Malheureusement avec les préparatifs de la bataille et les différents voyages que Rhaenys avait entrepris à dos de dragon il avait été absolument impossible de pouvoir solliciter une entrevue. Cependant il était à présent temps de se confronter au jugement royal, avec la victoire en main et la suite de la campagne à prévoir la reine de Peyredragon devait fatalement se reposer quelque peu. Tout du moins c'était ce que Daena espérait, car elle ne voulait pas être celle qui interromprait celle qui fut sa sœur de cœur au pire moment. De plus ces circonstances fâcheuses seraient néfastes à l'humeur de Rhaenys qui pourrait s'agacer bien trop rapidement pour même accepter de rencontrer la jeune Velaryon. Il ne fallait pas que cette situation se produise, Daena escomptait pouvoir au moins défendre sa cause. Néanmoins la terreur l'assaillait de toute part car elle n'avait aucune légitimité à se trouver ici, enfreignant tous les ordres infligés par la reine en personne. Malheureusement Daena ne pouvait rester plus longtemps dans la solitude, la tristesse et l'inaction alors que des rumeurs de batailles épiques et de sacrifices terribles résonnaient au loin. Un sentiment lourd et très douloureux avait poussé la jeune noble à ne pas se complaire dans son petit monde doré alors que ses semblables souffraient milles tourments pour défendre leurs idéaux et porter la terrible vengeance du dragon.

« Votre majesté, je me présente humblement à vos pieds, l'âme brisée et le cœur détruit, en quête de rédemption et de votre clémence. »


Code by Sleepy



       
Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de Larmack
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 124
Membre du mois : 42
Célébrité : Elle Fanning
Maison : Velaryon
Caractère : ♦ Curieuse ♦ Loyale ♦ Silencieuse ♦ Sociable ♦ N’a plus confiance en elle ♦ Aimante ♦ Peureuse ♦ Protectrice ♦ Facilement jalouse ♦ Très famille ♦ Romantique ♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let me coming back, 'cause life without you lost all colors || Pv: Rhaenys Targaryen    Jeu 5 Jan - 15:38






Paege

An 0 Mois 10.


Un léger rire m’échappa, alors que je rattrapais le petit dragon qui avait essayé de s’envoler du siège sur lequel j’étais assise. Depuis qu’il avait vu Meraxès volait, il essayait… En vain. Ses ailes étaient trop fines et fragiles pour lui permettre de prendre son envol… Mais le dragonneau en avait décidé autrement et il était têtu. Je l’avais laissé réessayé, le rattrapant qu’au dernier moment après qu’il se soit aperçu qu’il était incapable de porter avec ses ailes son petit poids pourtant plume. Il me mordilla de mécontentement mais revint se nicher dans mon cou, enroulant autour de ces dernières pates et queue. C’était son endroit favoris, à la fois au chaud dans ma chevelure, protégé mais aussi sur un perchoir lui permettant de voir ce qui se passait. Il semblait aussi curieux que têtu, et inconscient du danger. Plusieurs fois il avait manqué de se faire du mal. Je l’aurais laissé faire s’il n’était pas aussi petit. Mais là, je préférais le frustrer jusqu’à ce qu’il soit plus grand, plus robuste, au fait qu’il se fasse mal ne serait qu’un peu ou pire, fatalement. Je me devais de veiller sur lui, même si ce n’était pas toujours simple.

Je me détournais du dragon quand mes gardes n’annoncèrent qu’une noble de Peyredragon demandait audience auprès de ma personne. Je fronçais légèrement des sourcils, mais leur indiquais de la faire entrer. Je récupérais les feuilles étalées sur la table pour les empiler de manière ordonnée, puis les cacher à la vue d’yeux trop curieux. Une petite voix s’éleva de la pièce. Je l’écoutais mais ne répondais pas tout de suite. Je pris le temps de finir de rassembler les affaires privées de mon royaume que j’avais délaissé pour m’amuser un peu avec Ebrion. D’ailleurs ce dernier descendit le long de mon bras pour venir s’installer sur la table, sans quitter des yeux la jeune Velaryon. Il était intrigué, rien d’étonnant. Dans les veines de Daena coulait le sang de de l’ancienne Valyria, plus dilué que le mien, mais du sang magique tout de même. Il était la première qu’il rencontrait dans cette situation et il n’était pas très à l’aise. Deux instincts se battaient en lui : le premier de mordre cette inconnue et ne pas l’approcher ; le second d’aller à sa rencontre, à la rencontre de cette magie. Il allait opter pour le second, mais je lui ordonnais en valyrien de ne pas plus avancer. Il s’arrêta, sans pour autant la quitter de ses yeux bleu clair, agitant sa queue qui claquait légèrement contre la table à un rythme régulier. Je fis comme lui, et posais mon regard sur la jeune femme. Vous avez trahi le secret le mieux gardé de votre royaume. Cet acte aura pu vous valoir la peine de mort. Votre père a déjà plaidé votre cause et vous a permis de rester en vie puis vous trouver en ces lieux malgré son absence. Par respect pour lui, et sa fidélité, je l’ai accepté. Mais uniquement pour cela. Mon ton était sévère, mais, la jeune femme le méritait. Elle avait causé du tort à la famille Targaryen. Elle m’avait démontré qu’elle n’était pas digne de cette confiance et de cette affection que je lui offrais jadis. Je laissais quelques secondes de silence passer, avant de lui dire   Désormais tous seront au courant cependant. Meraxès n’est pas la dernière représentante de son espèce et Peyredragon recèle bien d’autres secrets. Ainsi pourrions-nous dire que vous pouvez appeler  notre clémence même si vous ne l’obtiendrez pas. Ou du moins point pour l’heure. Les paroles s’envolent, mais les actes restent. Vous vous dîtes en quête de rédemption. Qu’avez-vous donc fait en ce sens ?




Combien de civils dans les villes et campagnes ne font pas partie des convois qu'on épargne. Mon parcours coupe court au vol malsain des vautours. Depuis des décennies c'est le même phénomène. Mais pour la veuve et l'orphelin il faudrait lever l'ancre. On rêvait de donner plein de coups dans la vie, nous n'avons que des ecchymoses. J'ose te le dire, j'veux pas qu'mon monde brûle. Voilà pourquoi le soir sous la lune avec les loups je hurle.

Spoiler:
 

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine des sept royaumes de Westeros
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Je sens que je peux voler tellement loin et tellement haut, alors ne lâche pas ma main
Messages : 1442
Membre du mois : 44
Célébrité : Emilia Clarke
Maison : représentée par un dragon à trois têtes, aux couleurs rouge et noir... La maison royale des Targaryen
Caractère : Idéaliste - Curieuse - Aventureuse - Libertine – Fougueuse.
Je sens que je peux voler tellement loin et tellement haut, alors ne lâche pas ma main
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Let me coming back, 'cause life without you lost all colors || Pv: Rhaenys Targaryen    Mar 10 Jan - 0:08



"Si seulement je pouvais me faire pardonner..."

Sans pardon, la vie est gouvernée par un parcours sans fin de ressentiment et de vengeance - Roberto Assagioli



Rhaenys ne devait certainement pas s'attendre à telle visite, et c'était à tout y réfléchir chose bien normale. Daena n'avait absolument rien à faire sur la ligne principale du front, au milieu des hommes armés et de la terre franchement abreuvée de sang. Elle n'était pas arrivée assez tôt pour assister aux escarmouches mais elle en savait assez pour savoir avec certitude que ce n'était pas un univers plaisant. De plus la jeune noble était en disgrâce, exilée telle une paria, chassée comme l'indésirable qu'elle était devenue. Malheureusement la situation n'avait guère évoluée, et le temps n'aiderait en rien à réparer cette terrible erreur. Seuls les actes pouvaient restaurer une confiance envolée et compenser du mieux possible les tords causés par des paroles maudites. Le soucis avec la faute commise c'est qu'elle appelait à une totale défiance de sa personne, désormais Rhaenys ne pouvait plus croire les simples mots prononcées par ses lèvres, fussent-elles à une personne aussi ingénue et innocente. Le mal engendré par les indiscrétions de Daena n'avait pas été fait sciemment, dans une machination destinée à nuire au royaume de Peyredragon, mais plutôt dans une totale perte de réalité, dans une situation extrême à laquelle la jeune femme n'aurait jamais pensé être confrontée. La souveraine avait probablement compris cela, et ces circonstances avaient certainement dû jouer en sa faveur autant que l'affection que pouvait lui porter Rhaenys.

C'est néanmoins avec une terreur perceptible que la demoiselle entendit les bruits caractéristiques d'un dragon. Cela ne se pouvait, et elle crut pendant un instant que son esprit, confronté à une nouvelle situation d'angoisse élevée lui jouait de nouveaux tours. La seule créature draconique existante ne pouvait pas pénétrer dans le château, surtout celui-ci qui n'avait rien des extravagantes proportions que pouvaient avoir certaines salles peyredragonniennes construites dans le but d'accueillir en intérieur les impressionnants compagnons des Targaryens. C'est alors que Daena se souvint de la toute jeune vie qui avait éclos des sacrifices des siens. Non pas qu'elle aurait pu oublier une telle naissance, le rite n'ayant pas été pratiqué depuis des siècles, mais la nervosité lui avait fait occulter les derniers évènements. Elle aurait tout donné pour relever les yeux et admirer de plus près la petite boule d'écailles bleuté qu'elle avait entraperçue parmi les rangs des spectateurs lors du bûcher. Pourtant la jeune femme se contint, elle ne devait pas croiser le regard de sa reine sans y être invitée, c'était un irrespect et une marque de familiarité qu'elle ne pouvait se permettre. Elle préférait donc se concentrer sur les dalles de la salle, même si elles n'avaient rien de particulier pour retenir son attention et qu'elle aurait bien plus éblouie par le dragonnet. Rhaenys lui intima un ordre, Daena compris parfaitement l'ancien valyrien employé pour l'avoir longuement étudié comme faisant partie d'un héritage étant sien et qui ne devait pas disparaître dans les méandres de l'oubli. Elle se gardait bien d'intervenir de la moindre façon ni même de bouger un muscle, elle ne savait en effet pas de quoi était capable la toute jeune créature, et même si ses attaques n'étaient pas fatales elles pouvaient certainement être quelque peu redoutables.

Les paroles de la reine qui suivirent peu après furent terriblement durs, épouvantables à entendre pour Daena qui ne pouvait s'estimer surprise par cet effroyable accueil auquel elle s'attendait. Tout se déroulait comme dans ses cauchemars et bientôt elle se retrouverait elle aussi sûr le bûcher, et le peu de sang qu'elle partageait avec l'illustre famille royale ne la sauverait pas des flammes. Le brasier du jugement royal lui brûlait les entrailles et manquait de faire éclater toutes ses belles résolutions de ne pas éclater en sanglots. Néanmoins elle tint bon, acceptant les paroles de vérité de celle qui fut pour elle une véritable sœur et dont la colère, non moins légitime, piétinait les restes de ce qui constituait le cœur Daena. La demoiselle gardait silence et lèvres scellées jusqu'à la fin de la réponse royale, non seulement parce qu'il aurait été terriblement effronté de couper la souveraine mais de plus car elle était écrasée par l'épouvantable véracité des propos énoncés. Elle avait parfaitement conscience de l'énormité de la faute commise et de ce qui lui avait permis de conserver la tête sur les épaules, peut être plus pour longtemps d'ailleurs. Il lui fallut donc répondre à la première partie des propos de Rhaenys lorsque le timbre doux mais implacable de sa voix s'évanouit.

« Je n'aurais jamais assez de mots pour exprimer ma gratitude immense face à votre mansuétude votre altesse. Ma disgrâce est bien plus que méritée, bien maigre face aux tords que j'ai pu causer à tout notre peuple et à votre personne, et que cela ne fut pas volontaire ne change absolument rien. »

C'est la seconde partie des propos de la souveraine qui avait rendue Daena si perplexe et qui avait quelque peu paralysés la demoiselle. Certes le ton était toujours aussi glacial et tranchant mais les sous-entendus laissés en suspend offrait une issue plus favorable que ce que la noble aurait jamais pu concevoir. Il était vrai qu'avec l'arrivée d'Ebrion les ennemis comme alliés de Peyredragon ne pourrait plus se bercer d'illusions quant à l'extinction de la race des dragons en Westeros. Cette nouvelle faisait chaud au cœur de la demoiselle mais elle ne pouvait s'épancher en ces instants cruciaux. Il lui faudrait choisir avec soin sa réponse et elle prit son temps pour ponctuer son discours par le plus grand sérieux, et pour montrer toute sa bonne volonté et son opiniâtreté.

« Votre grâce j'ai conscience d'avoir désobéit à vos directives en venant à votre rencontre. Vous conviendrez néanmoins que je ne pouvais en rien à Larmack œuvre en quoique ce soit pour vous apporter le plus petit soutien. J'ai choisi de ne pas me réfugier derrière de hauts murs et dans une vie bien trop confortable pour une si grande insulte à votre personne et à notre peuple. Je ne pouvais continuer à vivre une vie d'indolence lorsque les hommes de notre nation et ceux de nos alliés sacrifient leur vie. Cela n'est pas grand chose mais je fais ici de mon mieux pour seconder le mestre, exécutant des travaux de servante ou d'assistance dans les soins des êtres qui ont donné de leur personne pour servir notre noble cause et votre personne. J'ai conscience que ce n'est que peu, mais je ne pouvais exécuter d'autres missions sans avoir votre accord, ou tout du moins l'assurance que vous ne réprouvez pas mes actes. Je suis prête à tous les actes pouvant vous prouvez ma bonne foi et ma volonté réelle de rédemption, je donnerais ma vie si cela est nécessaire. Une seule parole de vous scellera mon destin, je ne puis vivre plus longtemps dans le désespoir de vous avoir déçue. Comme vous me l'avez si sagement conseiller j'ai œuvré pour grandir. Chaque souffle vous appartient, néanmoins si cela est indigne de vous, je ne pourrais qu'abréger mes jours pour vous débarrasser de ma néfaste présence. »

Daena avait eu quelque peu la voix brisée dans ses dernières paroles, démontrant toute l'émotion et la gravité qu'elles pouvaient contenir. Elle ne les prononçait pas à la légère et elle espérait de tout cœur que Rhaenys trouverait la force de concevoir un pardon, fusse t-il possible dans des dizaines d'années.

Code by Sleepy



       
Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de Larmack
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 124
Membre du mois : 42
Célébrité : Elle Fanning
Maison : Velaryon
Caractère : ♦ Curieuse ♦ Loyale ♦ Silencieuse ♦ Sociable ♦ N’a plus confiance en elle ♦ Aimante ♦ Peureuse ♦ Protectrice ♦ Facilement jalouse ♦ Très famille ♦ Romantique ♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let me coming back, 'cause life without you lost all colors || Pv: Rhaenys Targaryen    Aujourd'hui à 19:14

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Let me coming back, 'cause life without you lost all colors || Pv: Rhaenys Targaryen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ROSE-IVY ◊ Coming back as we are
» I'm coming back...To a man [Joseph]
» 'Cause this is my coming back ~ LIBRE
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» — bring me to life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Conflans
-
Sauter vers: