AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
[Terminé - Tour III] Au clair de la lune
MessageSujet: [Terminé - Tour III] Au clair de la lune   Jeu 10 Nov - 21:58






Accalmie, abords d'une auberge,

An 0, Mois 9.


Ma journée de travail avait été harassante. J’étais arrivée à me faire engager en qualité de servante au sein du château d’Accalmie. Je n’avais eu aucun mal à intégrer le royaume et me fondre dans la masse. Jadis danseuses parcourant les routes, j’avais pris cette habitude. Je me mêlais au peuple, sans éveiller le moindre soupçon. C’était là une véritable épreuve qui m’attendait et je désirais vraiment la relever avec brio. Ces derniers mois n’avaient pas été aussi difficiles que je l’avais pensé. J’avais appris réellement à connaître Messire Hightower. Si j’étais restée à ma place dans nos différents échanges et maintenu cette distance qui devait exister entre nous du fait de nos statuts, j’en étais venu à vraiment l’apprécier. Il m’avait montré que ma vie ne s’arrêtait pas là où je le pensais, et qu’il pouvait aisément combler ce vide qu’avait laissé ma troupe et ma compagnie. Sans que je ne puisse voir cela arriver, il était devenu mon repère, et je l’avoue, je n’aimais pas vraiment l’idée de ne plus le côtoyer comme avant. Pourtant, il le fallait. Il m’avait envoyé dans l’Orage, me trouvant des qualités certaines pour le recueil d’informations, des informations dont il avait besoin. Et… J’avais accéder à sa requête, parce qu’il ne m’y avait obligé, parce qu’il m’en avait donné le choix.

La nuit tombait peu à peu sur la ville. Je sortais discrètement du château et des quartiers des domestiques pour rejoindre l’auberge dans laquelle je vivais pour l’instant. Je m’assurais qu’il n’y avait personne dans la petite cour derrière l’écurie avant de commencer à faire mes exercices de danse quotidien. Je fis quelques mouvements de base, complètement détachés les uns des autres, avant de les enchainer dans une nouvelle danse, que je n’avais pas préparé. Elle venait à moi le plus naturellement du monde, et je la laissais me guider sur une musique faite de bruits de voix graveleuse d’hommes éméchés, et de bénissement de chevaux. Jusqu’à qu’un bruit m’alerte. Je m’arrêtais aussitôt et tournais mon regard vers sa source, une source humaine qui n’avait pas sa place dans ce décor.





Don't show me your weakness
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Danseuse dans la Troupe Jehän Drüss
Âge du Personnage: 20 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
«Danse et éclaire la voie »
Messages : 274
Membre du mois : 16
Célébrité : Gaia Weiss
Maison : Aucune. Solvej est une ancienne danseuse sillonant les routes. Désormais elle est servante auprès d'Argella Durrandon
Caractère : Menteuse ● Discrète ● Manipulatrice ● Adroite ● Douce ● Blasée ● Craintive ● Réaliste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org
MessageSujet: Re: [Terminé - Tour III] Au clair de la lune   Mar 22 Nov - 22:52

Adossée contre un mur, j'observe avec attention la scène qui se déroule sous mes yeux. Les hommes boivent à n'en plus finir alors qu'il ne fait même pas encore nuit. Je secoue la tête, essayant de masquer mon dégoût dans un sourire. J'y suis habituée pourtant mais je n'ai pourtant jamais été friande de ce genre d'atmosphère. Pour autant, je n'ai en général aucun mal à jouer le jeu sans la moindre difficulté mais ces derniers jours, les choses sont bien plus difficiles à appréhender. Je devrais pourtant être heureuse, soulagée ou que sais-je encore. Mais non, je ne ressens rien d'autre qu'une profonde lassitude et… de la peine oui. J'en suis la première étonnée et c'est pour ça que ce soir, j'ai préféré quitter l'auberge dans laquelle nous résidons depuis plusieurs semaines déjà, prétextant un besoin de prendre l'air et d'en profiter pour repérer des filles qui pourraient faire l'affaire.

Je réalise que je ne suis pas sortie depuis que c'est arrivé et toute cette agitation, ce flot de discussions, ces rires, tout cela est en réalité bien trop pour moi. J'ai présumé de mes forces et de ma capacité à me confronter au monde extérieur aussi rapidement. Alors, quand quelqu'un pose sa main sur moi en me demandant combien pour lui tenir compagnie, j'ai un mouvement de recul et je me précipite dehors, me retrouvant sans bien savoir comment dans la petite cour à l'arrière de l'auberge. Je m'adosse contre le mur, yeux fermés, reprenant mon souffle tant bien que mal, posant par habitude ma main sur un ventre redevenu plat. Et je grimace, me mordillant la lèvre avant de prendre une inspiration, prête à rentrer chez moi, enfin si l'on peut dire que cette petite chambre que j'occupe depuis quelques semaines est réellement chez moi.

Mais un bruit m'interpelle et je m'avance dans la semi obscurité, plissant des yeux pour éviter de trébucher et surtout, pour essayer de distinguer ce qui se passe devant moi. Je devine une chevelure blonde et une posture des plus familières, sans arriver à mettre un nom sur cette impression de déjà vu. Et puis, brusquement, je me rappelle alors que j'oublie de regarder où je vais. Je trébuche alors sur une pierre ou je ne sais quoi alors qu'elle se retourne et je me fige quelques instants avant de souffler, incrédule.

"… Solvej ? C'est… c'est vraiment toi ? Je suis désolée, je ne voulais pas t'interrompre mais…"

Et, sans réfléchir, je me précipite vers elle pour la serrer contre moi, réfrénant les larmes qui montent bien malgré moi.

"Mais qu'est ce que tu fais ici ? Comment as-tu atterri à Accalmie ? Et comment vas-tu ? Les autres sont là également ?"

Je la relâche, esquissant mon plus beau sourire et réalisant que j'ai bien moins de retenue que la dernière fois que nous avons pu nous voir. Mais tellement de choses se sont passées depuis Goeville. Tout pour moi a changé ou presque. Et je me demande à quel point il peut en être de même pour elle également avant de réaliser qu'elle peut ne pas avoir envie de me voir. Ou être gênée de mon effusion.


The night is dark and full of terror
There are no gods but R'hllor and the Other, whose name may not be said... ©️ by anaëlle.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prostituée
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour.
Messages : 992
Membre du mois : 21
Célébrité : Caitlin Stasey
Maison : *
Caractère : Rusée - Menteuse - Séductrice - Manipulatrice - Rêveuse - Ambitieuse - Intelligente - Inconstante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé - Tour III] Au clair de la lune   Mer 21 Déc - 22:03






Accalmie, abords d'une auberge,

An 0, Mois 9.


J’avais sursauté en entendant un bruit derrière moi. Je ne m’attendais pas à ce que quelqu’un me surprendre. Et j’avais une trouille pas possible à l’idée qu’on puisse découvrir qui j’étais et ce que je faisais ici. J’avais hésité à accepter cette requête que m’avait fais Manfred Hightower. Il avait su cependant me convaincre et me faire voir en cela un nouveau but dans la vie. Je ne serais plus danseuse et ma place n’était pas à la cour. Que je le veuille ou non, nous appartenions au même sang et je me devais de l’épauler comme il avait pu le faire avec moi. Je me devais d’essayer.

Il n’avait pas été difficile de me faire engager au château auprès de la Reine-Mère de l’Orage. J’avais appris comment me comporter en parfaite servante à Hautjardin et j’apprenais très vite. J’avais su me faire une petite place et si pour l’heure je n’avais rien appris, je ne doutais pas que les langues finiraient pas se délier en ma présence. Je comptais d’ailleurs occuper l’une des chambres de bonnes au sein de la demeure royale dès qu’une place se libèrera, afin de me rapprocher un peu plus de cette mission que j’essayais d’accomplir. En attendant, je rentrais chaque soir dans cette auberge où je dormais, profitant des quelques instants de répits que j’avais pour danser. Et jusque-là, personne n’avait jamais rompu ma routine quotidienne. Je m’étais retournée et passée la surprise, j’avais pris dans ma main un morceau de verre qui trainait sur un barrique non loin. Je n’étais pas aussi forte qu’un homme ni bonne combattante ; pour autant il n’était pas question de ne pas essayer de me défendre.

La voix brise le silence et mon cœur manque un premier battement, puis deux. Mathie se précipite vers moi et me serre contre elle. Je relâche le morceau de verre dans l’une des poches de ma robe et lui rends son étreinte. Ses questions fusent aussitôt et je me recule alors d’un léger pas. Je hausse les épaules et lui réponds J’ai quitté la troupe et Colyn est parti. Depuis je travaille au château. c’était la vérité, pas toute la vérité, mais la vérité quand même. Je suis étonnée de te voir ici, si loin du Nord.. Je ne l’interroge pas. Elle était libre de m’indiquer ce qu’elle faisait ici, ou de ne pas le faire. Je ne m’en offusquerais pas. Je n’étais pas ainsi. Nous avions été amies, et j’éprouvais toujours de l’affection pour elle. Pour autant je n’avais pas la sotise de m’imaginer que c’était aussi son cas. Je n’avais aucune raison de penser que ça ne l’était pas, tout comme je n’avais aucune raison de penser que ça l’était.




Don't show me your weakness
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Danseuse dans la Troupe Jehän Drüss
Âge du Personnage: 20 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
«Danse et éclaire la voie »
Messages : 274
Membre du mois : 16
Célébrité : Gaia Weiss
Maison : Aucune. Solvej est une ancienne danseuse sillonant les routes. Désormais elle est servante auprès d'Argella Durrandon
Caractère : Menteuse ● Discrète ● Manipulatrice ● Adroite ● Douce ● Blasée ● Craintive ● Réaliste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org
MessageSujet: Re: [Terminé - Tour III] Au clair de la lune   Dim 8 Jan - 17:49

Le monde est décidément plein de surprises. Pour autant, ces derniers mois, les surprises auraient plutôt été mauvaises, très mauvaises même. Je fais avec, sans chercher à me faire plaindre, de toute façon, je ne suis pas sûre de trouver une oreille vraiment compatissante mais, à chaque nouvelle petite surprise, je serre un peu plus les dents, espérant affronter cette nouvelle tempête mieux que la précédente. Et je ne m'en sors pas si mal. Je suppose. Je suis toujours debout et j'arrive à retrouver un semblant d'ordre dans ma vie, si je peux vraiment en avoir un.

Mais là, en cet instant précis, la surprise que j'ai sous les yeux est vraiment bonne. Mon cœur se serre mais c'est pour ressentir quelque chose d'agréable, un sentiment qui m'est devenu presque inconnu depuis quelques temps. La joie de revoir une amie, quelqu'un à qui je tiens réellement, malgré le temps, malgré la distance et le fait que j'étais plus ou moins persuadée de ne plus jamais recroiser sa route, surtout avec tout ce qui vient de se passer. Je serais malhonnête de dire que j'ai pensé souvent à elle. J'avais plutôt fini par la ranger dans un coin de mon esprit, refusant de m'appesantir plus que nécessaire sur les regrets de ne pas l'avoir suivie lorsque je l'ai croisée à Goeville. Je me demande tout de même, l'espace d'un instant, où je serais si je l'avais fait, avant de me rappeler qu'Erwann serait probablement mort. Alors je secoue la tête, préférant me focaliser sur la jeune et sur l'étreinte qu'elle me rend, non sans avoir entendu le tintement du verre tomber au sol. Je ne peux guère lui en vouloir de ce genre de précautions, c'est certain, surtout en temps de guerre. Et je ne peux qu'écarquiller les yeux quand elle me répond. Dire que je suis sidérée est un doux euphémisme, surtout face au laconisme dont elle fait preuve.

"Quitté ? Mais quand ? Et…"

J'hésite à lui demander pourquoi. Après tout, elle n'a peut-être pas envie d'en parler, de me raconter ce qui a pu lui arriver. Tout comme je me fige quand elle me fait part de sa surprise en me voyant si loin du Nord. Alors je la fixe un instant et je finis par attraper une de ses mains que je serre dans les miennes, cherchant mes mots avant de souffler d'une voix douce et finissant par esquisser un sourire amusé. Plus ou moins.

"On dirait bien que toi et moi avons vécu bien des choses qui ont transformé nos vies ces derniers mois. Je ne pensais pas te revoir Solvej, surtout avec tout ce qui m'est arrivé. Mais je n'arrive même pas à trouver les mots pour te dire à quel point ça me fait plaisir. Et à quel point je suis heureuse de voir que tu as l'air d'aller bien."

Je relâche alors doucement sa main et je me mordille la lèvre, indécise. Avant de souffler, d'un ton plus piteux que je ne l'aurais cru.

"Les choses ont mal tourné dans le Nord. Enfin pas si mal mais disons que ça ne s'est pas passé comme je l'espérais."

De là à me retrouver à Accalmie il y a encore tout un monde. Mais c'est un peu le cas de Solvej aussi non ? Je me demande ce qui a pu se passer pour qu'elle quitte la troupe, ce que je pensais ne jamais voir arriver. Et pourtant, c'est le cas et elle est vraiment au dernier endroit où je pensais la voir.


The night is dark and full of terror
There are no gods but R'hllor and the Other, whose name may not be said... ©️ by anaëlle.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prostituée
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour.
Messages : 992
Membre du mois : 21
Célébrité : Caitlin Stasey
Maison : *
Caractère : Rusée - Menteuse - Séductrice - Manipulatrice - Rêveuse - Ambitieuse - Intelligente - Inconstante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé - Tour III] Au clair de la lune   Mar 31 Jan - 13:05






Accalmie, abords d'une auberge,

An 0, Mois 9.


Les choses ont changées depuis la dernière fois que j’avais vu Mathie, peut-être trop même. Nous étions avant amies… Mais est-ce encore le cas ? Il y avait-il un avenir possible en ce sens ? Ma vie n’était vraiment plus la même. J’avais été arrachée à elle. Je m’en reconstruisais une chaque jour un peu plus, mais… Etait-elle la vie que je voulais ? Que je désirais avoir ? Je ne le savais pas encore. Je me sentais seule, et perdue. Et pour la première fois de ma vie, je me rendais compte que je détestais ça. Avant, je faisais avec, et cela m’importait peu. J’avais conscience de ma condition et de ce qu’elle impliquait. Si je mourrais, personne ne serait triste, personne ne s’en préoccuperait. Tout le monde, un par un m’avait abandonné. Même, quelque part, Mathie. Même Anders. Tout le monde, sauf… Manfred Hightower, sauf cet homme qui était persuadé d’être mon demi-frère. Il m’avait aidé. Il m’avait consacré du temps, alors que rien ne l’y obligeait. Il m’avait offert un quotidien agréable, sans rien attendre en retour. Et je m’étais attachée à lui. Je m’en rendais bien compte depuis que j’étais arrivée dans les terres de l’Orage. Sa présence me manquait, ainsi que ces moments quotidiens partagés avec lui. Je n’aurais jamais cru cela possible je devais bien l’avouer.

Alors que dire, que répondre à la jeune femme en face de moi ? J’étais tiraillée, à la fois heureuse de la voir mais aussi… En colère. Oui en colère car, finalement je me rendais compte qu’elle ne s’était jamais réellement préoccupé de mon sort. Nous n’avons jamais échangé le moindre courrier. Elle n’avait jamais essayé de me contacter. Finalement, je n’étais personne pour elle… Alors je recule d’un pas et je m’écarte d’elle. Et mon visage se ferme à mesure qu’elle me questionne. Cela n’a aucune importance. C’est vague comme réponse. Et d’ailleurs, ce n’est absolument pas une réponse, mais qu’importe. Je me sens arasée par cette journée et je n’ai pas pu relâcher toute la pression en dansant, vu qu’elle m’a interrompu. Ma fatigue me rend lasse, ainsi que le bilan de cette relation. Je m’étais toujours comportée en amie avec elle… Mais m’avait-elle réellement rendue la pareille ? Non. Elle m’avait elle aussi abandonné. Comme tous les autres. Le contraire aurait été étonnant. Il aurait fallu pour cela que cela t’intéresse. Or nous savons l’une et l’autre que ce n’est pas le cas. Si mes propos sont secs, ma voix est neutre, égale à elle-même. Je hausse même les épaules pour lui montrer que, désormais je m’en fiche. Cela n’a aucune importance. Tu me vois désolée pour toi. Puisses-tu retrouver ce que tu désirais lui répondis-je, toujours aussi froidement, sans plus aucune once de plaisir, ni d’amitié. Je lui fais un signe de la tête avant de lui tourner le dos et de reprendre quelques mouvements de danse.




Don't show me your weakness
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Danseuse dans la Troupe Jehän Drüss
Âge du Personnage: 20 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
«Danse et éclaire la voie »
Messages : 274
Membre du mois : 16
Célébrité : Gaia Weiss
Maison : Aucune. Solvej est une ancienne danseuse sillonant les routes. Désormais elle est servante auprès d'Argella Durrandon
Caractère : Menteuse ● Discrète ● Manipulatrice ● Adroite ● Douce ● Blasée ● Craintive ● Réaliste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org
MessageSujet: Re: [Terminé - Tour III] Au clair de la lune   Lun 13 Fév - 9:10

L’espace d’un instant, j’ai cru que les dieux pourraient être un peu miséricordieux. Que je pourrais retrouver mon amie et cette sensation d’apaisement que j’avais toujours en sa présence. Oh, c’est une pensée bien égoïste, je veux bien l’admettre, mais Solvej a toujours été la seule personne avec qui je n’avais jamais eu besoin de faire semblant. Elle m’avait toujours acceptée telle que j’étais sans chercher à se jouer de moi, à me manipuler ou je ne sais quoi d’autre.

Mais, dans le fond, ce n’était qu’une illusion de plus. A bien y réfléchir, c’est probablement la dernière qui me restait. Celle de croire qu’une telle amitié puisse exister, que les hommes et les femmes peuvent réellement s’attacher à d’autres et se souvenir d’eux avec nostalgie. Parce que visiblement, ce n’est pas du tout son cas. Je la vois se renfermer à mesure que je lui parle. Elle n’a pas envie de se confier ou de savoir ce qui a pu m’arriver, contrairement à ces moments que nous avions passé à Goeville. Si je peux l’entendre sans difficulté, le reste est bien moins évident et je peine à comprendre ce qu’elle me reproche dans ses quelques mots. Ne pas m’intéresser à ce qui lui arrive ? Mais comment aurais-je pu ? Avec la vie que nous avons toujours menée il m’était tout bonnement impossible de prendre des nouvelles ou d’en avoir. Et quand bien même cela aurait été le cas, j’étais moi-même trop occupée à assurer ma survie pour arriver à penser à quoi que ce soit d’autre. Mais ce reproche qui émane d’elle m’attriste tout comme il me met en colère. Et je me rends compte que si j’ai eu, l’espace d’un instant, envie de me justifier, je n’ai pas plus à le faire qu’elle. Je me sens jugée, sans bien arriver à comprendre pourquoi et c’est encore pire que ce que j’ai pu vivre avant.

"Aucune importance ? Mais…"

J’arque alors un sourcil et je me fige totalement, plissant des yeux un instant devant cette espèce d’indifférence qui se dégage d’elle et que je ne pensais jamais voir un jour. Je cille, essayant d’ignorer mon estomac qui se noue à mesure que passent les secondes avant de rétorquer, sur le même ton qu’elle.

"Oh il est vrai que ma propre existence t’a grandement intéressée et que tu n’as eu cesse de chercher à savoir ce que je devenais. Nous avons passé des années à ne pas savoir ce qui arrivait à l’autre mais jusque-là, ça ne t’a pas posé problème. Je ne pensais pas que les choses pourraient changer entre nous. Visiblement j’étais dans l’erreur. Tu ne sais rien de ce qui a pu m’arriver parce que … comment as-tu dit ? Ah oui, il aurait fallu pour cela que cela t’intéresse. Alors ne viens pas me le reprocher, tu ne vaux pas mieux."

Et je me recule d’un pas en soupirant, me mordant la lèvre pour éviter qu’elle ne tremble. Quand elle me tourne le dos, je soupire doucement et je lâche, d’une voix attristée.

"Dire que je pensais que la seule chose que j’avais d’immuable dans ma vie c’était toi. Que même si nous passions des mois, des années même, sans nous voir, comme nous avons déjà pu le faire, ce lien que nous avions tissé existerait toujours. Je ne pensais pas me fourvoyer autant."

Je ne bouge pas alors que je la regarde effectuer quelques mouvements de danse avant de secouer la tête.

"Si tu me cherches, et je gage que ce ne sera pas le cas dans la mesure où il faudrait que je t’intéresse, je serais à l’auberge qui est deux rues plus loin. Sinon, que les dieux te gardent Solvej."

Et sans chercher à savoir si elle m’a écoutée ou pas, je quitte les lieux, sans un regard derrière moi. Je ne veux pas qu’elle voit les larmes qui commencent à couler, qu’elle voit ce qui n’est qu’une faiblesse face à quelqu’un qui, au fond, se moque clairement de ce qui peut m’arriver ou dont je ne comprends pas les reproches.. Et voilà l’une des rares flammes qui soufflait encore en moi qui vacille pour s’éteindre.

Spoiler:
 


The night is dark and full of terror
There are no gods but R'hllor and the Other, whose name may not be said... ©️ by anaëlle.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prostituée
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Avec un mensonge on va loin, mais sans espoir de retour.
Messages : 992
Membre du mois : 21
Célébrité : Caitlin Stasey
Maison : *
Caractère : Rusée - Menteuse - Séductrice - Manipulatrice - Rêveuse - Ambitieuse - Intelligente - Inconstante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé - Tour III] Au clair de la lune   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé - Tour III] Au clair de la lune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au clair de la lune un amour lupin [ Primrose et Josh]
» Au clair de la lune [Asuna]
» Mettons les choses au clair! (NYI,PHI,MTL,SJ) :D
» Au clair de la lune, mon ami Theo [PV]
» Au clair de la lune [Asuna Tutsiki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Sudiens
 :: Les Terres de l'Orage :: Accalmie
-
Sauter vers: