AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]
MessageSujet: A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]   Mar 13 Sep - 22:42

Installée dans une auberge vide, si l'on omet la présence des hommes qui m'accompagnent et dont les rires augmentent à mesure que leurs verres se vident, je joue vaguement avec une assiette pleine de viande en sauce que je n'arrive pas à définir. Je n'ai pas vraiment faim et il est particulièrement tard. L'aubergiste n'ose rien dire, son regard se faisant effrayé quand il se pose sur nous et sur ce qui semble être sa fille qui ne va pas tarder à se faire passer dessus par la moitié de mes hommes. L'autre moitié sera trop ivre pour ça, on peut dire qu'elle a de la chance.  Tant pis pour elle, il n'avait qu'à la planquer quand nous sommes arrivés. Et puis, pour le moment, elle n'a pas trop l'air de s'offusquer quand des mains glissent sur son postérieur. En ce qui me concerne, je ne suis pas vraiment d'humeur à boire et à m'amuser. Le trajet depuis Villevielle a été long et ce n'est pas que je n'aime pas les longues chevauchées au milieu de cette campagne abominablement verdoyante mais presque.

Au moins, je n'ai plus à porter une stupide robe, hors de question que je continue à me parer de cette fausse preuve de ma féminité, surtout lorsque l'on voit les résultats que cela a pu donner lorsque j'ai tenté de le faire. J'espère en tout cas que le trajet en vaudra la peine, le corbeau était bien trop sibyllin pour que j'arrive à me dire si c'était de bonnes ou de mauvaises nouvelles qui m'attendaient. Elles sont visiblement assez importantes pour demander un déplacement en personne. Ou alors fait-il juste cela pour voir si je suis prête à accourir dès qu'il le demande. Ce qui ne serait pas étonnant mais pourrait m'agacer prodigieusement. Et je n'ai pas particulièrement envie de devoir le tuer. Je ne suis même pas d'humeur à ça, c'est dire. La mer me manque, j'ai besoin de tenir la barre de mon navire, de sentir les embruns et de piller, voler et faire ce que je fais le mieux. J'en ai par-dessus de la tête de la politique, de la diplomatie et j'en passe. L'espace d'un instant, le départ de Kevan m'a soulagée, je n'aurais pas à le supporter. Mais ça ne change en rien le besoin d'alliance avec le Bief qui, paradoxalement s'est fait bien plus sûr que lorsque nous avions conclu cet accord. Comme quoi, tout peut changer…

Un de mes hommes m'interpelle et je lève un regard dans sa direction, manquant de l'invectiver parce qu'il a l'idiotie d'interrompre le fil de mes pensées. Mais je me ravise en devinant la silhouette qui vient d'entrer dans l'auberge. Et bien, il m'aura presque fait attendre après m'avoir fait cavaler jusqu'ici. Je lui décoche une ombre de sourire alors qu'il se rapproche, ne prêtant pas la moindre attention aux gardes qui le suivent alors que mes hommes se tendent instinctivement. Les rires qui résonnaient dans la pièce se sont tari et les deux groupes semblent se jauger tandis que je bois tranquillement une autre gorgée de bière. Je me contente de lever les yeux quand je sens sa présence juste à coté de la table et je lui désigne le siège face au mien d'un revers du menton.

"Lord Hightower. En voilà une surprise. Au vu de ma tenue, je vous épargnerais un baisemain qui nous ridiculiserait probablement tous les deux, surtout au vu des regards que l'on nous jette. Mais vous êtes le bienvenu pour partager ce qui semble être un ragoût de… et bien je ne sais pas trop en fait."

Je laisse filer un silence avant d’ajouter, avec un sourire en coin.

"Je crois que maintenant, je dois vous demander si vous avez fait bonne route. Mais si ce n'était pas le cas, on en verrait les traces. J'avoue, je n'ai jamais compris l'intérêt de cette question. Mis à part une politesse qui permet d'éviter un silence gênant."

Personnellement, le silence me permet de jauger la personne qui me fait face. En l'occurrence, ce n'est pas un besoin que je ressens dans l'immédiat, ayant déjà eu l'occasion d'échanger avec le bieffois. Et pourtant, je suis curieuse de ce qu'il a à me dire. Ne serait-ce que pour savoir si je dois m'énerver pour avoir perdu mon temps en venant jusque là ou si cela servira vraiment à quelque chose.


Brûle de t'élever



Dernière édition par Eren Hoare le Lun 16 Jan - 16:35, édité 1 fois
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Commandante de la Flotte de Fer
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Je vous brûle pour m'élever.
Messages : 1594
Membre du mois : 29
Célébrité : Nathalie Portman
Maison : Hoare
Caractère : Ambitieuse - Belliqueuse- Déterminée - Rancunière- Loyale - Dominatrice- Courageuse - Menteuse
Je vous brûle pour m'élever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]   Jeu 22 Sep - 21:00

Il a fallu chevaucher un bon moment pour être présent au rendez-vous fixé. La cavalcade a été exténuante ; j'ai refusé pour un voyage de plusieurs jours comme celui-ci, le faste, le luxe et le confort qu'un cheminement en carrosse. Je n'ai pas beaucoup d'affaires à emporter et tout mon fourniment suit sa propre route avec la noblesse bieffoise que j'emmène avec moi vers l'Ouest. Je ne me suis permis ce crochet que pour des raisons pratiques ; il était bien plus compliqué de faire pirouetter tout un convoi qu'une petite troupe de cavaliers. Ceux-ci n'étaient pas forcément légèrement équipés, mais malgré leurs armes et protections d'acier renforcé, nous ne pouvions pas non plus prendre le risque d'éreinter nos montures de manière trop brutale. Nous en aurions besoin pour remonter vers le nord par la suite. Quoiqu'il en soit, cela faisait des jours que nous chevauchions vers le sud. Je m'y pressais sans impatience ; je savais ce que j'allais y faire. Dans la nuit qui se levait, l'auberge était éclairée par quelques loupiottes au dehors, des luminaires cerclés de fer, grosses bougies allumées, dont la lumière irradiait les fenêtres autour. L'endroit se détachait ainsi dans la mi-pénombre du début de soirée.


Nous mettons pied à terre alors qu'un valet se présente à nous, nous donnant du « m'sire » et du « m'lord ». On met les chevaux à l'abri. L'escorte prend ses aises ; sergents montés dans les étables pour surveiller les canassons, tandis que les chevaliers m'encadrent jusqu'à l'intérieur. L'endroit est chaud ; je sens sa tiédeur moite me couvrir le visage sitôt la porte ouverte. Je suis vêtu d'un pourpoint noir, sobre et discret, comme d'habitude. L'emblème de ma maison réhausse le poitrail de ma tenue. J'avance alors qu'on m'ouvre le passage. D'un signe de tête, jhe charge l'un des chevaliers de ma maisonnée d'aller nous trouver à boire, à manger, et la meilleure chambre de l'endroit. Je m'approche alors que je note que le silence règne ici en maître. Je me rapproche, mince sourire aux lèvres, alors que la princesse, si du moins on pouvait la deviner comme telle, me pointait le siège face au sien. J'allais m'y installer, feignant de me laisser toucher par la crasse de l'endroit ; un vulgaire tripot en coin de route.



| Votre Altesse. Une surprise, vraiment ? N'est-ce point là que je vous ai mandée? |


Je la châtiais verbalement avec une pointe d'humour ; je savais qu'elle n'allait pas apprécier que je laisse entendre que c'était sur ma demande qu'elle était venue, voire sur mon ordre.


| Quant à votre tenue, elle serait sans nulle doute suffisante pour affrioler même cet homme de glace que l'on dit régner sur le Nord. |


J'offre un signe de tête, simple hochement, quand on vient me ramener un litron de vin qui sent bon la chaleur des côteaux du sud, ainsi que fromages, cochonnailles et pain noir aux graines de sésame. J'invite la princesse à se sustenter à son tour.


| Allons droit au fait, voulez-vous ? Je vous ai fait venir jusqu'ici parce que vous avez été insultée par la conduite malencontreuse de Kevan Gardener, qui nous a tous plongés dans l'embarras. Vous la première, car j'ai bien peur que votre réputation ne vous précède et n'effraie les prétendants potentiels. Mon souverain le second, qui passe pour le dindon de la farce. Je viens ici pour sauver cette alliance entre nos royaumes, avant que vous ne partiez faire ce que vous faites de mieux, Altesse. |




We Light the Way


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 347
Membre du mois : 8
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]   Sam 24 Sep - 12:26

Je me demande combien d'hommes accompagnent le Hightower et ce que je dois penser de ce nombre. Trop peu serait insultant, un nombre élevé tout autant. Mais, venant de lui, il me vient à l'esprit que je ne peux peut-être pas juger avec mes critères habituels. Alors je préfère ne pas y songer et éviter de partir en conjectures qui auraient plus tendance à m'agacer qu'autre chose. Il a en tout cas l'air à son aise dans cette auberge miteuse même si j'avoue qu'il ne semble guère y être à sa place. Bien moins que moi en tout cas et cette pensée me fait sourire avant qu'il ne prenne place face à moi.

Et à ses propos, je plisse les yeux et je secoue la tête, me rappelant brusquement à qui j'ai à faire. J'ai rapidement repris mes habitudes à fréquenter des hommes qui, en règle générale, se font moins… fourbes ? Je devrais probablement dire subtils mais ce serait accorder trop de crédit à celui qui me fait face.

"Cela reste une surprise. Je n'étais tout de même pas convaincue que vous arriveriez jusque là. Les routes ne sont pas sûres après tout. Et êtes-vous sûr que mander est le terme exact ?"

Je croise les bras alors que je continue de le fixer et je daigne lui accorder une ombre de sourire au reste de ses propos.

"Je pourrais presque songer à un compliment si je ne trouvais pas insultant que vous pensiez au Roi du Nord en voyant ma tenue. Enfin, peu importe, ce n'est pas comme si c'était ce que j'étais venue chercher auprès de vous."

J'attrape un morceau de fromage et je me cale plus confortablement sur mon siège, après avoir fait un signe à mes hommes de continuer à vaquer à leurs occupations. Ce qu'ils font, bien évidemment, sans pour autant détourner leur attention de la petite troupe du bieffois. Décidément, difficile de faire mine de s'entendre, même l'espace d'un instant. Peut-être que si l'alcool coule à flot et que si l'on trouve plus d'une donzelle pour les occuper… sinon à ce train-là, ça pourrait tout autant finir dans un bain de sang. Je secoue la tête, préférant chasser cette pensée tant qu'elle n'est pas une préoccupation réelle et je me focaliser sur le bieffois. Pour esquisser un sourire amusé.

"Et bien, voilà qui est particulièrement bien résumé. Vous pouvez ajouter l'affront fait à mon royal paternel qui n'aime guère être berné et là, je pense que nous aurons un tableau ma foi plutôt complet. Nous passons tous pour des idiots dans cette histoire et j'en viens à me dire que ce n'est peut-être pas que l'amour qui a fait perdre la tête à votre si preux chevalier. Il aurait voulu tout faire pour que notre alliance soit un échec qu'il n'aurait pas mieux fait."

De là à penser qu'il s'agit d'une manipulation de nos ennemis, il n'y a qu'un pas que je franchis aisément. Les quelques semaines passées dans le Bief m'ont permis de jauger à quel point les messes basses, les discussions de couloirs et cette foutue politique ont tout autant d'influence, si ce n'est plus, que les combats réels. Et autant dire que cela ne m'a guère enchantée, surtout vu le peu de goût que j'ai eu pour cette supercherie qu'ils aiment à appeler diplomatie. Mais les propos du Hightower m'intéressent, et pas qu'un peu.

Je me penche légèrement en avant et je le fixe, la tête inclinée sur le coté et mon regard se faisant nettement plus calculateur.

"Vous avez toute mon attention. Dites-moi comment nous pouvons sauver tout ça avant d'aller écraser ceux qui semblent douter de nos capacités à mener une guerre sur le même front. A qui avez-vous donc songé pour se confronter à ma réputation peu flatteuse alors ?"

Et j'attrape un morceau de viande de la pointe de ma dague, guettant la réponse du bieffois avec une impatience que je ne cherche pas à masquer. Au moins, il n'aura pas perdu de temps en palabres inutiles. Il faut dire que nous avons fort à faire tous les deux.


Brûle de t'élever

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Commandante de la Flotte de Fer
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Je vous brûle pour m'élever.
Messages : 1594
Membre du mois : 29
Célébrité : Nathalie Portman
Maison : Hoare
Caractère : Ambitieuse - Belliqueuse- Déterminée - Rancunière- Loyale - Dominatrice- Courageuse - Menteuse
Je vous brûle pour m'élever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]   Dim 2 Oct - 18:18

Avant, je pensais que je pouvais tranquillement attendre que le vieux ne passe l'arme à gauche et que dans la lumière des Sept, je sois tranquillement intronisé Seigneur Hightower et maître de Villevieille. J'aurais dépensé sans compter pour la science, les arts et lettres. Peut être même que j'aurais voulu me comporter en prince de la rivière, comme aux temps jadis. Faire prospérer le commerce, l'influence de la famille et du nom sur la région. Etre un des plus grands notables de tout le Bief, mais faire ça en paix, de chez moi. J'avais glissé un doigt dans l'engrenage en pleine crise des mois plus tôt, et tout se précipitait. J'avais parfaitement conscience aujourd'hui que tout ce que je pouvais faire, c'était de continuer la voie que je m'étais tracée. Parce que je n'avais plus le choix. Renoncer maintenant serait pire que tout. Ma sœur était impliquée. J'avais beau viser beaucoup plus haut que ma position actuelle, je ne pouvais pas travailler que pour moi. Ma sœur risquait de tout perdre, si je ne la défendais pas. Ils ne la laisseraient pas se retirer simplement, si je n'assurais pas moi-même sa position de transition. La princesse en face de moi ressemble à la dernière des putains, même si elle est habillée en homme. Elle a des manières inexistantes, et passe volontiers plus de temps à s'enivrer avec ses hommes qu'à étudier les cartes. Mais même si je n'ai pas la moindre once de confiance en elle, elle représente paradoxalement ma meilleure chance de protéger ma sœur, et d'assurer mon propre avenir.


| Les routes sont sûres dans la région ; le brigandage est plutôt répandu dans les régions frontalières. Bien sûr que je vous ai mandée ; je vous ai demandé de venir et vous voilà. |


Aussi simple que cela. Je suis parfois un coupeur de cheveux en quatre, mais pas cette fois-ci. Cette fois-ci, je suis venu pour être franc et direct. Je lui dévoile un sourire


| Bien sûr que c'est ce que vous êtes venue chercher. Pas pour le plaisir, pas pour un sentiment quelconque. Mais par ambition. Et vous savez que votre ambition passera par là. |


Autant ne pas se voiler la face. Elle et moi savions tous deux comment se terminerait cette conversation. Elle l'aurait deviné, j'en étais sûr. Elle s'empare du fromage et s'assied plus confortablement. Je ne peux que hocher la tête à ses propos.


| J'imagine bien les bons sentiments de votre Royal Père suite à cette... Incartade. Il est heureux que je dispose de près de deux fois le nombre de ses soldats, n'est-ce pas ? Les choses se seraient sans doute déroulées autrement, sinon. Quoiqu'il en soit, je pense bien que c'est l'amour qui a rendu notre beau connétable si malléable. Les Gardener ont toujours pensé avec leur vit plutôt qu'avec leur cerveau. |


Confidence bien innocente ; j'étais entouré de chevaliers acquis à ma cause, du moins en étais-je persuadé, et de fer-nés tapageurs. Personne ne viendrait entendre cette conversation dans le brouhaha ambiant. J'ai un sourire de connivence pour l'Altesse en ma compagnie.


| Disons simplement que la vérité a eu besoin d'une petite pichenette pour être ainsi dévoilée. Et comme je me suis impliqué dans cette histoire, je suis également là pour m'impliquer avec vous. Nous devons nous marier, Altesse. Pas pour votre père, pas pour mon roi. Parce que vous voulez hériter de quelque chose alors que votre aîné va tout recevoir, et parce que j'ai besoin de vous pour aligner l'armée fer-née et la flotte de fer. |





We Light the Way


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 347
Membre du mois : 8
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]   Jeu 6 Oct - 22:08

Inutile de tourner autour du pot, lui comme moi avons fort à faire avec la guerre que nous allons avoir à mener. Evidemment, je suis contrariée d'avoir eu à faire cette route mais je sais que je ne serais pas déçue du voyage. Quand bien même sa façon d'entrer dans le vif du sujet à le don de me hérisser. Mais il m'en faut peu, surtout lorsque je ne suis pas sur la terre ferme et bien trop loin de mon navire. Pourtant, je reste aussi calme que possible, ignorant les chants d'ivrogne que mes hommes commencent à entendre. Ils savent ce qu'ils risquent si leur débordement me porte sur les nerfs et je sais qu'ils ne joueront guère avec moi si je leur fais signe de se calmer. Pour le moment, ça m'arrange, ils occupent les rares inconscients qui ont eu le malheur de rentrer dans ces lieux.

"Vous savez que le terme m'agace et pourtant vous semblez prendre un malin plaisir à l'utiliser. Voilà qui est… intéressant. Et guère surprenant. Les routes sont moins sures que vous ne le croyez, mais vous avez de toute façon assez d'hommes pour mourir à votre place, n'est ce pas ?"

Je n'aime pas vraiment sa façon de mener la conversation mais je ne peux nier qu'il est bien plus doué et rompu que moi à ce genre d'exercice.  Je le fixe un instant en silence avant de me décider  à lui sourire. Ce n'est pas m'avouer vaincue, loin de là, juste admettre que je suis plus douée sur d'autres champs de bataille. Il le sait tout autant que moi, même si, bien entendu, je suis la plus agacée de nous deux par la situation. Il ferait moins le fier si on devait croiser le fer, en tout cas, j'aime à m'en convaincre.

"Il est vrai que je n'encombre pas de … sentiments. Ca ne fait qu'entraver la bonne marche des choses. Mais c'est effectivement l'ambition qui m'amène ici. Peu importe ce qu'il faut faire pour parvenir à nos fins, n'est ce pas ?"

Je laisse filer un rire sans joie à sa répartie. Je n'ai pas encore eu l'occasion d'avoir des nouvelles du paternel en direct depuis les récents événements et, autant le dire tout de suite, je me passerais bien de sa colère. Il n'a jamais été du genre à me le faire payer directement, même si sa façon de prouver son affection m'a permis de me fortifier avec les années et de ne pas finir comme une des princesses couinantes et fragiles qui peuplent de Westeros. Je lui en suis grée mais ça ne me rend pas stupide pour autant. S'il voit ses plans contrariés de la sorte, il risque d'être de fort mauvaise humeur.

"Il est heureux en effet. Il aurait été dommage qu'une alliance démarrant sous de si bonnes auspices se termine dans un bain de sang. Nos voisins se seraient délectés du spectacle avant de se partager nos cadavres encore chauds pour les dévorer. Et donc, si je vous comprends bien, les Gardener sont stupides. Vraiment. Fort heureusement, ils sont peu nombreux et en voie d'extinction. Ce qui n'est pas pour vous déplaire je suppose, si l'on omet votre affection pour votre chère sœur et Reine."

Si je suis assurée que personne ne nous entendra avec le brouhaha ambiant et le fait que nous sommes tout de même relativement loin de potentielles oreilles indiscrètes, j'ai tout de même baissé d'un ton, par réflexe. A son sourire de connivence, je réalise que nous entrons dans le vif du sujet. Et, au reste de ses propos, je ne suis pas déçue. Etonnée, et pas qu'un peu. Quand il m'avait parlé de trouver une personne en mesure d'assurer l'alliance, autant dire que je n'ai pas, même un instant, songé à lui. Je suppose que la surprise doit se lire sur mes traits mais je finis par reprendre une contenance et par souffler, d'un ton amusé.

"Et bien… voilà une proposition que je ne songerais même pas à refuser. Vous avez raison. Je ne compte pas rester les mains vides, surtout au vu du rôle que j'ai vocation à jouer dans tout cela. Et donc, si ce n'est ni pour nos royales parentés… quelles sont vos conditions ? Je gage qu'elles ne seront pas identiques à mon accord précédent."

Evidemment qu'il y en a. Ca n'aurait aucun intérêt sinon. Tout comme je vais devoir faire en sorte d'imposer les miennes. Et il ne sera pas aussi malléable que sa chère sœur, à n'en pas douter. Et j'en viens à me demander quand est-ce que nous finirons par nous entretuer tous les deux. Car ce moment finira fatalement par arriver. Encore que, si mon impression n'était pas faussée lorsque nous nous sommes vus dans mes appartements à Hautjardin, je me dis qu'entre monstres nous devrions peut-être nous entendre plus longuement qu'on pourrait le croire.


Brûle de t'élever

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Commandante de la Flotte de Fer
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Je vous brûle pour m'élever.
Messages : 1594
Membre du mois : 29
Célébrité : Nathalie Portman
Maison : Hoare
Caractère : Ambitieuse - Belliqueuse- Déterminée - Rancunière- Loyale - Dominatrice- Courageuse - Menteuse
Je vous brûle pour m'élever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]   Dim 9 Oct - 12:56

Eren Hoare et moi-même étions dans une relation de nécessité, à la base de toute amitié solide. On n'était jamais aussi proche des gens que lorsque notre survie, notre avenir, ou les deux, reposaient sur un besoin que nous avions vis à vis de l'autre personne. Eren Hoare n'était pas femme à s'acoquiner inutilement avec un homme. Je savais, je devinais plutôt, qu'elle respectait bien plus les chefs de guerre ou les amants vigoureux, que les autres hommes qu'elle pouvait rencontrer. J'étais de mon côté bien plus tenté d'accorder crédit et confiance à ceux qui pouvaient m'aider à conserver ma place et ma tête. Par les temps qui couraient, l'un comme l'autre étaient bien plus difficiles qu'en temps normal. J'offre un sourire canaille à la princesse quand elle discerne parfaitement mon point de vue sur les dangers personnels que je pouvais encourir à chaque trajet, qu'ils soient officiels ou non.


| Oh, oui tout à fait. Vous notez que mes gardes sont tous plus grands, plus solides, et ont tous un air bien plus méchant que je n'arriverais jamais à grimer |


Son Altesse me sourit en retour, parfaitement au fait de la petite partie qui était en train de se jouer. Je n'étais pourtant pas un manchot avec une épée, et je disposais en sus d'une arme en acier valyrien, qui permettait plus efficacement de trancher, de découper les armures et les armes, qui donnait donc un énorme avantage en cas de combat. Et j'avais déjà dû me battre sur le champ de bataille. Oh, je n'avais sans doute rien d'un Joren Hoare, d'un Torrhen Stark, de feu Argilac Durrandon, ces héros que l'on disait bouchers sur un champ de bataille, ni même sans doute d'une Eren Hoare. Mais malheur à celui qui prendra le risque de se trouver sous un coup de mon épée. J'opine du chef en engloutissant une généreuse rasade de vin quand la jeune femme me dit que peu importe la manière, que seul le résultat importe. Mon regard se fait perçant quand Eren Hoare évoque ma Reine, ma sœur, et sa famille.


| Ma sœur n'entre même pas en ligne de compte et son destin ne sera pas non plus à discuter. |


Autant que les choses soient bien claires. La princesse est surprise et amusée de ma proposition. Elle me parle de mes conditions, et je laisse un sourire transparaître quand on aborde le sujet principal de cette rencontre.






We Light the Way


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 347
Membre du mois : 8
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]   Mer 12 Oct - 10:24

Il est rare, pour ne pas dire que ce n’était encore jamais arrivé, que j’arrive à éprouver une forme de respect pour un homme qui n’est pas un fer-né. Non que j’ai un doute quant à leur valeur, même si j’ai toujours eu du mal à en accorder aux hommes qui ne prennent jamais les armes, mais je n’étais encore jamais vraiment tombée sur quelqu’un qui puisse susciter suffisamment longtemps mon intérêt pour que je puisse arriver à le respecter. L’homme qui me fait face pourrait bien se prévaloir d’y parvenir, contrairement à la plupart des bieffois que j’ai pu croiser jusque-là. Reste à voir si ce n’est qu’une impression ou si je finirais par avoir envie de le passer par le fer dès que j’en aurais l’occasion. Pourtant, les circonstances sont bien différentes de tout ce que j’ai pu vivre jusqu’à présent. Pour autant, cela ne me réjouit guère, je n’aime pas me sentir à ce point dépendante du bon vouloir d’un royaume avec qui je n’ai pas d’autre lien que d’avoir un ennemi commun, quand bien même il semblerait que cela puisse m’apporter un allié précieux.

Je secoue la tête, lui décochant un vague sourire à ses propos avant de hausser les épaules.

"Je pense tout de même être un bon exemple qu’il ne faut pas se fier à la taille ou à la solidité pour se méfier de l’ennemi. Mais vous avez raison. Ils ont l’air suffisamment patibulaires pour que vous puissiez regarder vos assaillants se défouler sur eux. Je ne pourrais guère me vanter de faire pareil, la plupart des ennemis que je pourrais croiser semblent vouloir redorer leur virilité en me mettant à terre. Les idiots."

Point positif, s’il se joue de moi, il ne le fait pas ouvertement. Je sais que bon nombre de gens continuent de me voir comme une brute sans cervelle et prête à découper tout ce qui pourrait la déranger. Et ils n’ont pas vraiment tort. Mais, depuis quelques mois, il me faut apprendre à faire preuve d’un peu plus de… patience. Avec celui qui me fait face, entre autre chose. Je le fixe un instant, son regard se faisant différent alors que j’évoque sa sœur et je laisse filer un sourire amusé.

"Vous m’avez l’air bien sûr de vous lord Hightower. Mais pour l’heure, ce n’est pas le sujet qui m’importe vraiment alors je ne m’étendrais pas à ce propos. Surtout ici."

Je prends mon verre, buvant quelques gorgées à mon tour alors que nous finissons vraiment par entrer dans le vif du sujet. Si le mariage avec Kevan m’avait clairement rebutée, j’ai tout de même fini par me faire une raison quant au fait de devoir me marier et probablement me faire engrosser pour assurer une alliance viable. Maintenant, il pourrait y avoir nettement pire que l’homme qui me fait face. J’ai au moins l’impression que cette nouvelle union qui se présente risque d’être plus intéressante. Et que j’aurais plus à y gagner.



Brûle de t'élever

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Commandante de la Flotte de Fer
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Je vous brûle pour m'élever.
Messages : 1594
Membre du mois : 29
Célébrité : Nathalie Portman
Maison : Hoare
Caractère : Ambitieuse - Belliqueuse- Déterminée - Rancunière- Loyale - Dominatrice- Courageuse - Menteuse
Je vous brûle pour m'élever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]   Mer 19 Oct - 20:18

La discussion allait bon train ; j'abordais les sujets aussi bien faciles que difficiles avec calme et méthode. Je savais que la décision que je prenais allait être lourde de conséquences pour la suite des événements. J'allais m'unir à une des familles les plus bélligérantes de tout le Westeros contemporain. Ce n'était pas rien. Maintenant, qu'il qu'il arrive, je serais mis dans un camp. Je serais considéré par tous comme appartenant à un camp. Je n'aurais plus le choix de mes allégeances et un pan entier de ma stratégie allait se retrouver figé par le poids de ces obligations. Je ne l'avais jamais voulu. Sinon, vous imaginez bien que j'aurais été le premier à me proposer pour aller épousailler la « belle » Eren et la foutre tant et si bien qu'elle pondrait les marmots à la chaîne. Inutile de le nier, n'est ce pas ? Mais ce n'était pas le cas. Je ne le voulais pas. Pas à cause d'elle, encore que sa personnalité propre était à même de rebuter le moindre hobereau, mais de par sa position. J'avais fait traîner les choses, proposé Kevan, cherché une alternative. Ca n'avait pas suffi. Et je n'avais aujourd'hui plus d'autres alternatives que celle de me proposer en personne. Les mots de la princesse s'imprimèrent plus encore en moi comme ceux de la vérité. Elle n'était pas à négliger. Et c'était aussi en cela que m'unir à elle serait dangereux. J'avais besoin d'une pouliche, d'une matrice, pour assurer dans son corps le fruit de ce destin que je me forgeais. Je n'avais pas besoin d'un poignard dans la nuit, qui pouvait m'ouvrir en deux. A partir d'aujourd'hui, que ce soit personnellement ou au niveau de mes ambitions, je marcherais nécessairement au bord du précipice. Je lui offre un sourire enjoué.


| Si cela peut vous rassurer, Altesse, je sais de mon côté à quoi m'en tenir. Si l'idée de vous mettre à terre pour ensuite jouir de vous tout son soûl émoustille sans aucun doute le moindre mâle à des lieux à la ronde, je sais bien de mon côté qu'il serait plus sûr de vous ouvrir le ventre. Quitte à jouir de vous après. |


Comment dire que je la savais dangereuse à en crever, que je savais aussi qu'il valait mieux l'abattre que se laisser en position de faiblesse. Je ne prenais pas de gants et j'illustrais cela des pires horreurs, mais il n'empêchait que je me retrouve à exprimer des pensées bien nauséabondes. Je conservais mon regard rivé dans le sien quand elle battit prudemment en retraite, bien qu'avec dignité, sur le sujet de ma sœur. Je ne voulais pas manquer à celle qui avait toujours été là pour moi. Je ne ferais pas cette erreur.






We Light the Way


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 347
Membre du mois : 8
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]   Ven 28 Oct - 23:14

Je ne suis pas du genre à apprécier les longues discussions posées et sans fin. Fort heureusement, le bieffois va droit au but et ne s'embarrasse guère des préambules ou des politesses qu'il aurait dû avoir avec une autre personne de sang royal. Souvent, on ne me dit Princesse que de titre et ceux qui affirment cela n'ont pas tort. Ce n'est pas quelque chose que j'ai gagné ou mérité alors, pourquoi m'en vanter ? Alors que mon rôle de Commandante de la Flotte n'est dû qu'au sang et à la sueur que j'ai versés durant toutes ces années. Enfin, cela importe peu, je ne vais pas chercher le respect du Hightower autour de cette table, je sais que si je dois le gagner, ce ne sera pas de cette façon.

Et c'est probablement pour ça que je ne m'encombre pas de ces faux-semblants que j'ai du supporter durant des semaines, ce n'est plus ni le lieu ni le moment. Et les résultats n'ont pas été à la hauteur de ce que je souhaitais. Alors, autant rester moi-même, à défaut d'autre chose. Je le fixe avec attention, laissant filer un instant de silence avant de lâcher, d'un ton narquois.

"Ah, l'élégance et le raffinement bieffois. L'on m'en vante souvent les mérites mais j'avoue que je ne pensais guère en avoir un exemple aussi… flagrant. Mais vous êtes cependant des plus lucides même si j'aimerais être en pleine possession de mes moyens s'il vous vient l'idée saugrenue de jouir de moi. Alors ouvrez-moi le ventre après. Que j'en profite un minimum. Je saurais me tenir pour ne pas vous poignarder avant."

Je lui accorde un large sourire carnassier avant que le sujet ne se fasse un brin plus sérieux. Nous ne sommes pas là pour badiner ou pour discuter de choses sans conséquences, nous avons tous les deux fort à faire. Je ne cille pas alors que son regard accroche le mien et que je note dans un coin de mon esprit à quel point le sujet de sa sœur semble sensible. Dans le fond, je me moque de la Reine du Bief mais il est intéressant de connaitre les réactions de son frère. Surtout au vu des relations que nous allons être amenés à avoir lui et moi.




Brûle de t'élever

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Commandante de la Flotte de Fer
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Je vous brûle pour m'élever.
Messages : 1594
Membre du mois : 29
Célébrité : Nathalie Portman
Maison : Hoare
Caractère : Ambitieuse - Belliqueuse- Déterminée - Rancunière- Loyale - Dominatrice- Courageuse - Menteuse
Je vous brûle pour m'élever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]   Lun 31 Oct - 19:32

Les sujets que nous abordons se font plus difficiles, plus... Glissants. Il est très compliqué de savoir anticiper finement les événements ; ils sont trop changeants, trop sensibles aux aléas d'une quantité phénoménale de facteurs tous différents les uns des autres. Oh bien sûr, ceux qui arrivent à calculer, à prévoir au moins à moyen terme, sont les plus susceptibles de survivre longtemps, de se montrer à la hauteur du jeu des trônes. Je ne faisais pas l'erreur de sous-estimer Eren Hoare, qui était un specimen très rare et très dangereux. Une femme quelque peu homasse qui sous ses dehors revêches et brutaux, cachait une intelligence certaine et une certaine acuité vis à vis des événements qui lui permettait le genre d'anticipation dont je parlais. La jeune femme restait en sus capable de déchaîner, sans nul doute, la violence que l'on lisait dans ses yeux. Une sauvagerie sans doute caractéristique du peuple qui l'avait vue naître. Tout cela pour dire que si j'étais prêt à l'épouser, je n'étais pas prêt à lui faire confiance et je n'étais pas du tout proche de le faire. La jeune femme s'amuse de ma répartie et réplique elle aussi avec ironie. Je lui renvoie un sourire de connivence.


| Vous vous faites plus méchante que vous ne l'êtes, votre Altesse. |


Mensonge éhonté ; je la croyais bien entendu tout à fait capable de se montrer aussi violente et aussi perfide, et je ne doutais pas qu'elle serait capable de m'ouvrir la gorge à coups de dents si j'étais du genre à vouloir jouir de force d'elle. Quelque chose me disait, pourtant, que je n'aurais pas besoin de recourir à cette extrêmité si l'envie m'en prenait ; je voyais dans ces yeux une certaine passion pour le stupre, et peu importe, sans doute, avec qui elle exerçait ce genre de penchant.







We Light the Way


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 347
Membre du mois : 8
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]   Ven 11 Nov - 19:31

Etonnant comme j'arrive à ne pas déjà être lassée du petit jeu verbal que provoque le bieffois. Probablement parce que je sais que cela lui ferait bien trop plaisir. Sans compter le fait que, d'une certaine façon, je commence à apprécier de ne pas à jouer que de mon épée. Même si je préfère toujours largement combattre, voguer en mer, l'on peut dire que je ne suis peut-être pas qu'une enragée prête à sauter à la gorge du premier venu. J'ai en cet instant une pensée pour le demi-dragon et j'esquisse un sourire rêveur avant de reporter mon attention sur le Hightower. Je ne lui fais pas confiance et il est peu probable que je prenne le risque de lui tourner le dos un jour. Et pourtant, à choisir entre m'allier à lui ou à sa godiche de sœur, la question ne se pose même pas.

Je lui accorde un sourire un rien mutin, haussant une épaule alors que je réplique, d'un ton amusé.

"Il faut bien cela pour maintenir ma réputation à flot lord Hightower. Imaginez ce qui se passerait si les gens découvraient l'abominable vérité à mon égard."

A dire vrai, elle est probablement encore pire que ma réputation mais peu importe. Il n'a pas peur de moi ou ne semble pas ouvertement me mépriser, voire me haïr. Voilà qui, pour un continental, a quelque chose de surprenant. Il faut dire qu'au vu du regard que j'ai pu surprendre lors de notre dernière rencontre, je suppute des secrets enfouis dont il ne pourra guère se vanter. Et qu'il est probablement aussi dangereux que moi, si ce n'est pire. Ou au moins, de façon différente.



Brûle de t'élever

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Commandante de la Flotte de Fer
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Je vous brûle pour m'élever.
Messages : 1594
Membre du mois : 29
Célébrité : Nathalie Portman
Maison : Hoare
Caractère : Ambitieuse - Belliqueuse- Déterminée - Rancunière- Loyale - Dominatrice- Courageuse - Menteuse
Je vous brûle pour m'élever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]   Mer 23 Nov - 21:34

[HJ désolé je fais plus court mais y’a urgeeeeence !]


Je sais ce que je dois faire, je sais aussi ce que je dois dire. Je sais jusqu’où je peux aller. Cela ne veut pas dire que je ne prends aucun risque, mais je calcule aussi bien que possible ce qu’ils peuvent apporter comme conséquences. J’essaie de ne jamais agir à la légère ; trop de choses sont en jeu pour que je me permette de les gâcher. Je manoeuvrais et louvoyais depuis bien trop longtemps autour du trône et des circonvolutions du pouvoir pour ne pas reconnaître les gaffes les plus évidentes, celles à ne pas faire. Je ne peux m’empêcher de sourire alors que la sauvageonne révèle un esprit acéré, en même temps que le langage le plus mordant qui soit. Jamais je n’avais rencontré une dame de cet acabit. C’était aussi inquiétant qu’excitant, et j’avais acquis la certitude depuis notre première rencontre qu’un jour ou l’autre, nous devrons probablement nous entretuer. Mais ce jour semblait encore loin, et je n’allais pas provoquer le destin outre mesure. La jeune femme m’offre un sourire mutin qui appelle punition, alors que je rétorque à mon tour.


| Il n’y a de plus abominable vérité que celle de votre première fois à vous autres, fer-nés. Tout le reste n’est qu’enrobage policé, pour vous permettre de survivre jusque dans ce genre d’endroit. |


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 347
Membre du mois : 8
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]   Mar 29 Nov - 9:08

Je continue de fixer le bieffois, non sans une curiosité et un intérêt grandissants. Je ne sais pas encore exactement quels sont ses desseins à mon égard mais, pour ce que je sais du reste, j’aurais tendance à vouloir voir jusqu’où il est capable d’aller. Et ce qu’il pourra m’offrir en retour. Bien évidemment que je ne suis pas du genre désintéressée, prête à embrasser une cause simplement parce qu’elle est juste. Je suis une fer-née et les seules intérêts que je défends sont les miens. Et ceux de ma famille s’ils s’avèrent concorder avec ce dont j’ai envie. Et pour l’heure, je me demande jusqu’à quand ceux de l’homme qui me fait face iront de pair avec les miens. Peu m’importe à dire vrai, nous aviserons des revirements possibles en temps utiles. Sans compter que, d’ici là, les choses risquent d’être pour le moins agitées. Son sourire a quelque chose de carnassier, qui doit probablement en effrayer plus d’un mais qui m’amuse. Alors je souffle, non sans une pointe d’amusement.

"Vous n’avez pas idée de la justesse de vos propos lord Hightower. Mais lorsque l’on survit à cela, on est capable de survivre à tout. Même à la cour du Bief."



Brûle de t'élever

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Commandante de la Flotte de Fer
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Je vous brûle pour m'élever.
Messages : 1594
Membre du mois : 29
Célébrité : Nathalie Portman
Maison : Hoare
Caractère : Ambitieuse - Belliqueuse- Déterminée - Rancunière- Loyale - Dominatrice- Courageuse - Menteuse
Je vous brûle pour m'élever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]   Mar 20 Déc - 22:22

Je suis honnête avec ma future femme. Je ne veux pas qu’il y ait de secrets de ce genre ; qu’elle ouvre un jour la porte de mon âme, convaincue déjà de sa noirceur, pour finalement en découvrir de nouveaux abîmes bien plus profonds. Je n’allais pas tout dire à Eren Hoare, sans doute que non. Mais je ne pouvais pas me permettre de laisser ouverte la plus petite faille. Une femme aussi intelligente que brutale ne saurait sans nul doute s’empêcher de s’y engouffrer, d’aller voir quelque chose un peu plus loin. C’était dans sa nature. Les femmes intelligentes n’étaient pas si répandues. Pas par nature, mais par éducation. Nous avions tant l’habitude de nous considérer, nous autres hommes, comme les seuls dépositaires du savoir, que nous en écartions nos mères, nos épouses et nos filles. Probablement pas dans une attitude purement volontaire et restrictive, mais par habitude et tradition de prendre certaines choses en main tout en acceptant de déléguer d’autres tâches considérées culturellement comme moins honorables. Je savais qu’avoir une épouse comme Eren Hoare serait un atout précieux ; tout le monde la sous estimerait, tout le monde la détesterait, ou tout le monde l’aimerait. Parce qu’elle était princesse. Parce que c’était une guerrière. Parce qu’elle était aussi redoutable que très belle. Elle m’excitait, bien sûr, mais je refusais de tomber dans ce piège. La jeune femme a tous les atouts, y compris celui, comme elle le dit, de survivre à la cour du bief.


Je lui souris furtivement en terminant mon godet de vin alors qu’elle me « faisait confiance » sur un des sujets les plus personnels et pourtant stratégiques de notre union à venir. Je hochais la tête.



| C’est à la base de l’éducation de tout Hightower qui se respecte. |


La princesse me demande mes exigences. Mon sourire s’élargit encore.


| Oh, je vous assure que je serais encore plus accomodant qu’elle. Je ne vous forcerais pas à me côtoyer plus que nécessaire, Altesse. Quant au reste, nous préparerons un traité en bonne et due forme, histoire d’apaiser autant votre père que mon Roi. |


Kevan Gardener nous avait laissés dans une situation bien compliquée. Quant au reste, au plus pointu…


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 347
Membre du mois : 8
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]   Mar 3 Jan - 18:42

Si la défection du Gardener avait été un soulagement, je savais bien que je n'y couperais pas et que je devais me marier avec le Bief pour assurer un semblant d'alliance entre nous. Avant que tout ne finisse dans un bain de sang. Connaissant mon père mais surtout mon frère, voilà qui n'est pas une option à laisser de coté. Et la proposition de l'homme qui me fait face, aussi surprenante qu'elle soit pour moi, n'est, à mesure que nous discutons, pas pour me déplaire. J'ai l'impression que j'arriverais presque à trouver mon compte avec mon futur époux, ce qui ne m'avait pas effleurée jusque là. Je ne suis toujours pas ravie à l'idée de me marier, il ne faut pas trop en demander non plus mais là, au moins, j'ai l'impression d'avoir un semblant de contrôle dans ce domaine.

"L'éducation, voilà un terme qui pourrait faire frémir bien des fer-nés mais, contrairement à ce que l'on pourrait en croire, même si je me moque de la façon dont ce sera fait, je tiens à ce que ce qui sortira de mes entrailles soit en mesure d'affronter le monde avec toutes les armes dont ils pourront disposer. Et je vous fais donc confiance dans ce domaine."

Quand son sourire s'élargit, je secoue la tête, non sans amusement. Avant de souffler, d'un ton amusé.

"A l'époque où j'ai négocié avec votre sœur, elle était prête à m'offrir le Bief sur un plateau. Je vous garantis que vous ne serez pas plus accommodant qu'elle."



"J'ai du chemin qui m'attend également. Et il est vrai que cette discussion a été bien plus enrichissante que bien des semaines passées parmi les vôtres. Vous m'en voyez satisfaite. Et j'espère que le reste suivra. Je ne manquerais pas d'échanger avec vous, soyez en assuré."

Je le regarde alors s'éloigner, mon sourire se faisant plus large avant de reporter mon regard sur mes hommes. Et je siffle, captant leur attention immédiatement. Il est temps d'arrêter de jouer et de faire ce pourquoi nous sommes nés.

Ils brûleront pour notre ambition, à n'en pas douter.


Brûle de t'élever

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Commandante de la Flotte de Fer
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Je vous brûle pour m'élever.
Messages : 1594
Membre du mois : 29
Célébrité : Nathalie Portman
Maison : Hoare
Caractère : Ambitieuse - Belliqueuse- Déterminée - Rancunière- Loyale - Dominatrice- Courageuse - Menteuse
Je vous brûle pour m'élever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
A la croisée des chemins... [Tour III - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la croisée des chemins
» Une croisée des chemins salvatrice [PV Mei Lee Huang / Sirina Dubarson]
» La croisée des chemins [PV Rosiel]
» Préval à la croisée des chemins; droite ou gauche?
» A la croisée des chemins || Louise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Sudiens
 :: Le Bief
-
Sauter vers: