AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
[Terminé - Livre III] Dance with the Devil
MessageSujet: [Terminé - Livre III] Dance with the Devil   Jeu 18 Aoû - 19:53

L'air était doux, en ce début de soirée. Le soleil avait entamé voici plusieurs heures sont lent déclin vers l'Ouest alors que le ciel se teintait de nuances rosées, les derniers rayons lumineux colorant agréablement les nuages selon un phénomène que j'avais étudié quelques années plus tôt à la Citadelle. J'aimais le calme des jardins du Palais à cette heure de la journée. Les courtisanes étaient rentrées pour banquetter avec leur époux, elles se prêtaient donc ailleurs à leurs babillages incessants et insupportables. L'on dressait la table dehors, ce soir, dans un de ces agréables belvédères qui parsemaient les jardins à intervalles réguliers, prêts à accueillir leur content de nobles en quête de rafraîchissements et de distractions diverses. Je n'avais pas requis la présence de musiciens, désirant jouir d'un certain calme, sélectionnant avec soin l'endroit où je boirais mon vin et me sustenterais en agréable compagnie. J'avais fait mander dès le matin Dame Redwyne, tante de mon ami et ancien écuyer Ser Aylan, maintenant parti vers l'est et la guerre. Je voulais m'entretenir avec la dame et on ne refusait pas l'invitation du Ministre de la Guerre de Sa Majesté. J'étais l'un des hommes les plus importants du Bief avant cette nomination, premier banneret et beau-frère du Roi, mais ma place de conseiller personnel et mon ministère avaient achevé d'accroître plus encore mon influence. J'avais donc reçu l'acceptation de mon invitation un peu plus tard dans la journée.


J'avais beaucoup de choses à m'entretenir avec la Redwyne, et notamment ses noces. Elle n'était encore promise à quiconque malgré son âge et il fallait placer nos meilleurs pions là on l'on pouvait encore le faire avant qu'il ne soit trop tard. Je doutais qu'à cet âge, la dame ne soit encore vierge. Je ne connaissais personne qui n'avait jamais voulu essayer, passé un certain âge, le libérateur art de la monte. La table se dressait sous mes yeux ; dentelle du Val, verrerie de l'Ouest, venaison de la région, légumes des plaines alluviales entourant la cité, vins corsés du sud et de l'ouest. Tout était prêt. Froid, comme de coutume en cette chaude saison qui était la nôtre, et ce qui ne pouvait faire naître la frustration de manger une nourriture tiédie par la logisitique d'un repas en extérieur éloigné des cuisines. Je buvais une coupe de vin en patientant, promenant mon regard dans le ciel et ce héron qui s'envolait sans nul doute pour rejoindre la tiédeur lacustre de l'étang en contrebas des jardins de la Reine.


Finalement, on m'annonça l'arrivée de la dame et me levais de ma chaise, sourire galant aux lèvres. Je m'appropriais sa main pour y laisser un baiser courtois à la limite de la suavité, l'accueillant de mon plus plaisant sourire.



| Bonsoir, Lady Redwyne. Vous voir me permet d'affirmer que jamais coucher de soleil sur Hautjardin ne fut si beau à regarder. Venez donc, ma Dame, et prenez place. |


je la laissais mijoter un peu sur le motif de sa venue, alors que les serviteurs s'affairaient pour illuminer l'endroit de chandelles légèrement parfumées.


| Je tiens tout d'abord à vous rassurer ; ce n'est pas pour vous annoncer une cruelle nouvelle à propos de Ser Aylan que je vous ai fait venir ce soir. Il semblerait que notre jeune chevalier ait pris son commandement à Grassy Vale, et ne s'apprête à couvrir votre nom de gloire. Prendrez-vous une coupe de ce bon vin des coteaux sud avec moi, ma dame? |
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 416
Membre du mois : 27
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre III] Dance with the Devil   Mer 24 Aoû - 23:32

Il y a mieux comme matinée que de se faire mandater par le Ministre de la Guerre, Manfred Hightower. Il fallait s'y attendre pourtant, son neveu, avant de partir, lui avait fait part de son entrevue avec ce même homme. Ils avaient fait une promenade à dos de cheval, les sabots de ces derniers couvrant l'échange, censé être toute ce qu'il y a de plus innocent, entre une tante et son neveu. Elle sait donc en partie, la raison de cette demande d'entretien, mais ne peut guère refuser l'invitation, puisqu'elle n'est pas censée le savoir. Si son neveu lui confie certaines choses, d'une, ce n'est pas de gaieté de cœur, de deux, c'est qu'ils sont les seuls représentants de la Treille à Hautjardin.

En fin de matinée, Taïna avait donc demandé à l'un de ses gardes de trouver le beau-frère du Roi afin de lui remettre sa réponse, elle sera bien présente à son invitation le soir même. Le ventre noué, elle s'applique à chercher l'une de ses plus jolies robes dans son trousseau. Elle n'a rien fait de mal, mais elle ne peut s'empêcher d'être nerveuse, après tout ce n'est pas auprès de n'importe qui qu'elle dînera ce soir. La jeune lady doit faire bonne impression.

Elle pose son regard sur une robe chocolat aux arabesques dorés, des couleurs chaudes, aux ornements raffinées. Toutes les couleurs ne correspondent pas à son teint ou ses cheveux, une couleur spécifique peut la rendre simplement affreuse. Concernant son apparence, la jeune Redwyne peut être d'une extrême exigence, mais depuis le temps, ses servantes ont appris comment la satisfaire ainsi que la mettre en valeur.

La fin de journée venue, Taïna se retire de ses obligations auprès de la Reine, pour se parer de la robe qu'elle a choisie avec toujours cette nervosité en son sein. Sa servante arrange ses cheveux, les laisse lâchent dans son dos, mais les agrémentent de minuscules barrettes à l'effigie des roses. Elles savent que c'est au coucher du soleil, quand les reflets frappent ses cheveux, qu'elles en dévoilent toutes leurs nuances. Les attacher serait gâcher son meilleur atout.

Chaussée et fin prête, la jeune lady se dirige vers le lieu du rendez-vous. Sur place, un homme annonce son arrivée et le Ministre se dévoile à sa vue. Séduisant sans aucun doute, aussi beau et majestueux qu'un félin avant qu'il vous morde. Il a toujours eu cet effet la sur elle, sans aucune raison valable, elle ne peut s'empêcher de le craindre. Et ce, depuis qu'il a pris son neveu comme écuyer et fait de lui un chevalier.

Tandis qu'il lui baise la main, elle plie légèrement les genoux pour le saluer selon le protocole. « Bonsoir, Ser Hightower, votre compliment me ravit autant que ce lieu que vous avez choisi pour me rencontrer. » Rien ne lui échappe. Apparemment, il ne s'est pas montré avare dans la préparation de ce dîner, sans doute pour endormir sa vigilance. Taïna retire doucement, mais sûrement, sa main de la poigne du Ministre et prend place sur un fauteuil. Elle observe l'effervescence, puis le Ministre, l'effervescence, le Ministre, a-t-il l'intention de lui donner la nature de ce rendez-vous avant que le dîner soit entamé ? Oui et non. « Un Redwyne ne refuse jamais une coupe de vin messire, dans la limite du raisonnable bien entendu. » Répond-elle avec espièglerie, ou ils ne seraient pas propriétaires du vignoble qui produit le meilleur vin du Bief.

« Vous m'en voyez soulagée, mais que je sache les batailles n'ont pas encore commencé... ? » Question dissimulée sous un masque prudent d'innocence. « Pensez-vous ? Je sais qu'il serait enchanté et se fait un devoir d'apporter la gloire sur notre maison et je ne devrais pas douter de ses capacités, il a été formé par le meilleur dit-on, mais j'ai perdu un frère récemment, il m'en coûterait énormément de perdre mon neveu. » Surtout son neveu à vrai dire. Son frère n'était qu'un ivrogne qui n'apportait que déshonneur sur leur famille, c'était une aubaine d'apprendre que la reine l'avait destitué de son héritage, mais pour autant, elle n'a jamais souhaité que son frère perde la vie. Elle se doute bien que sa mort n'est pas accidentelle, tout comme elle se doute bien qu'on ne lui répondrait pas si elle posait la fatidique question des circonstances qui l'ont mené à sa mort.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre III] Dance with the Devil   Mer 7 Sep - 20:40

Je laisse glisser le baiser sur sa main comme un indicateur de ma politesse, mais aussi de subtiles et suaves promesses sur les largesses dont j'étais capable. Je ne passais pas la limite ; je n'avais jamais forcé personne. En tous cas, pas directement. Ce qui ne changeait rien au fait que j'accueillais la Dame Redwyne avec toute la courtoisie attendue de moi dans ce genre de cas. Je sens la jeune femme sur une certaine retenue, subtile, mais bien présente. Je m'en amuse. J'aime intimider. Il n'y a que lorsque l'on a du pouvoir sur les gens qu'on les intimide. J'aime ça. J'inspire profondément, jouissant de l'effet que cela procurait, immanquablement. Je la vois plier doucement les genoux, prête à rendre la politesse de mon accueil. Je lui offre un sourire plus qu'aimable, plus que simplement courtois, alors que je regarde la jeune femme s'installer et se dire charmée.


| Oh, c'est donc moi qui suis ravi, pour avoir su attirer l'attention et le goût d'une femme telle que vous. |


Compliment clair et limpide comme de l'eau de roche. Je laisse la jeune femme récupérer sa main sans l'agripper, bien sûr, tandis que je souris à mon tour lorsqu'elle lance une petite plaisanterie qui n'est pas tout à fait anodine, sans pour autant basculer dans le grivois pur et dur. Je ris de bon cœur.


| Je vois que vous soutenez votre propre production, cela renforce la bonne publicité des produits de La Treille. |


Je ne pouvais que compatir aux malheurs de la jeune femme, et surtout, je me rendais bien compte qu'elle essayait de me cuisiner à son tour, sous ses dehors charmants et charmeurs. Je ne peux que comprendre que la mort de son frère arrange bien les affaires du reste des mâles de la famille, mon « protégé » en premier lieu.


| Oh, je ne doute pas un instant que Ser Aylan sera parfaitement dans son rôle à la frontière, soyez-en sûre. Et c'est un fait que c'est toujours la valetaille qui paie le plus lourd tribut aux batailles, en Westeros. Quoiqu'il en soit, c'est vous que j'ai fait venir, et non pas pour votre neveu, mais pour vous-même. J'avais abordé le sujet avec lui, comme il est l'avenir et le nouvel homme fort de votre maison, mais c'est bien vous que je voulais rencontrer. Votre neveu m'a dit que vous n'aviez pas encore de parti en vue. Quelle honte, une jeune femme aussi ravissante et intelligente que vous, sans soupirant ! J'aurais voulu savoir si vous étiez prête à accepter un mariage politique, avec une puissance qui recherche notre amitié.... Pas le Conflans, je vous rassure. |




We Light the Way


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 416
Membre du mois : 27
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre III] Dance with the Devil   Jeu 8 Sep - 16:09

Taïna a l'impression de faire face à un prédateur, son sourire a beau être affable, son regard n'exprime pas la même chose, bien qu'elle serait incapable d'en déterminer la nature exacte. Et puis, est-ce qu'il est en train d'essayer de la séduire ? Elle ne peut pas en être certaine, certains hommes lui font la cour, d'autres l'ignorent, mais elle doute sérieusement que cet homme lui fasse la cour.

Alors qu'elle tente de lui soutirer une information somme toute innocente, il ne se donne pas la peine de répondre. Méfiance. Cet homme n'est pas des plus commode et des plus idiots ou il ne serait pas devenu Ministre, à moins que le simple fait d'être le frère de la reine lui confère certains droits. Mérite-t-il seulement cette place ? D'autres Lords sont peut-être tout aussi méritants de siéger au conseil de leurs Majestés.

C'est trop aimable à lui de lui rappeler qu'elle n'est promise à personne, comme si elle ne l'ignorait alors que sa pire crainte est de finir vieille fille. Elle ne comprend pas, ce qu'elle fait ou dit, qui empêche les nobles de lui faire une demande. Elle fait pourtant tout ce qu'il faut pour paraître idéale aux yeux de tous. Ou son père se montre-t-il trop regardant sur les prétendants ? Elle l'ignore, ne lui a jamais posé la question.

Il aurait proposé un mariage politique avec le Conflans, elle aurait refusé net sans même y réfléchir au préalable. Sa position est catégorique les concernant, ils ne sont ni plus ni moins des envahisseurs et Peyredragon verrait d'un très mauvais œil cette union. Déjà que ce n'est pas des plus évident de faire croire à tout le monde que les Redwyne sont indéfectiblement fidèles aux souverains Gardener...

« Eh bien...Je dois admettre que je ne m'attendais pas à une telle proposition Lord Hightower, c'est un honneur. Mais...Je ne comprends pas tellement l'honneur que vous me faites. » Il n'y a qu'elle pour dire que c'est un honneur, alors qu'elle considère cela comme une punition. « Aurais-je fait quelque chose de déplaisant auprès de ma souveraine ? » Ou tentent-ils se séparer les Redwyne au vu de la méfiance dont ils sont victimes depuis que son neveu a laissé entendre qu'il épouserait une Velaryon de Peyredragon.

« S'il ne s'agit pas du Conflans alors... » Taïna y réfléchit, ou plutôt fait semblant, puisqu'elle sait pertinemment avec quel royaume il souhaite ce mariage politique. « L'Ouest ? Ou le Val ?» Les autres factions étant déjà engagés dans la guerre c'est évidemment l'un des deux.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre III] Dance with the Devil   Mar 13 Sep - 21:53

L'amour courtois prenait son sens plein et entier à Hautjardin. C'était la capitale des arts et des lettres, un des chefs-lieux du négoce en Westeros, une place haute en couleurs et pleine de gens distingués. De vices cachés. De mensonges. De pouvoir corrupteur, de cette grande tentation d'avoir toujours plus, dans un endroit où l'oreille du Roi, sa parole, son regard, tout peut tout changer à tout instant. Taïna Redwyne est jeune, mais elle est déjà avertie à ce petit jeu là. Toutes les femmes le sont, ou bien elles commencent leur vie d'adulte serrées dans un couloir par un prétendant trop entreprenant, un jeune fol incapable de retenir le désir qui réchauffe le haut de son pantalon. Peu importe. La jeune femme est ici dans un but, rien qu'un seul. Et qu'importe le reste. Je sais toutefois ce qu'elle doit penser de moi ; les rumeurs vont bon train à la cour et il est de tradition que la belle-famille du Roi soit considérée comme une belle bande d'arrivistes, d'ambitieux et de fols arrogants. Il n'empêche que je vais vite la détromper. En l'absence du Roi, il n'y a véritablement qu'une personne qui détient le pouvoir à Hautjardin. Moi. Ma sœur n'a pas la fidélité de l'armée, en dehors de son escorte et de quelques chevaliers. Les autres ministres, peu nombreux, sont ou vieux, ou de moindres familles. Aucun ne cumule ma fortune, la puissance de mon fief, ou ma gloire militaire, chacun de ces éléments étant miens par droit de naissance ou par mérite personnel. Peu importe.


Je joue déjà sur plusieurs tableaux. Je l'appâte avec des promesses, je la charme avec mes compliments, sincères, tout en lui rappelant qu'elle est déjà vieille pour épouser un bon parti, et que je vais lui en proposer un bon, justement. Je distille ces informations au compte-goutte, tout comme ce que j'envoyais, en pleines négociations, aux seigneurs de l'Orage, de Dorne et de Peyredragon, bien que je doute fortement que ces butors se soient emparés de ces informations pour ce qu'elles étaient réellement. Je ris de bon cœur devant sa naïveté.


Bien sûr qu'elle a fait quelque chose de mal. Ou plutôt, pour être le plus précis possible, c'est Ser Aylan qui a commis un acte bien peu avisé en plaquant le Bief au moment où le royaume a besoin de sa noblesse, pour aller fôlatrer avec la fille d'un royaume ennemi. Mais là n'était pas tellement le sujet. J'aurais volontiers mis ma propre sœur au Roc, si elle n'eut été déjà mariée.



| Bien au contraire, Dame Redwyne, bien au contraire. C'est une grande marque de confiance de Leurs Majestés que de penser à votre maison pour incarner notre collaboration toujours plus étroite avec le Royaume de l'Ouest. Le Val, je le crains, a trop basculé dans la sphè-re d'influence du Nord et de Peyredragon, et l'on dit leurs habitants tiédis par la rigueur de leurs montagnes. Non, je parle bien de Castral Roc. Enfin, de l'Ouest, car je n'ai malheureusement aucun Lannister en ligne directe à vous proposer. Je compte en effet vous proposer à quelque seigneur d'importance de ce Royaume, pour lier votre maison à plus de partenaires encore, et surtout, pour assurer les arrières de notre propre Bief bien-aimé. Me serais-je trompé et auriez-vous déjà quelque parti en vue, ou seriez-vous, comme je le pense, disponible et intéressée, pour quelque héros ouestrien? |




We Light the Way


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 416
Membre du mois : 27
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre III] Dance with the Devil   Mer 14 Sep - 11:57

Penser a elle pour un mariage politique, c'est presque...Irréel, impensable. Certes, les Redwyne ont récemment fait fortune grâce à Aylan en commerçant avec les étrangers, cela fait d'eux une famille influente, mais ils sont surveillés. C'est un miracle que la reine ait accepté Taïna comme dame de compagnie. C'est peut-être pour cette raison que le Ministre qui lui fait face cherche à l'éloigner, sous prétexte d'une union. Ou la jeune femme se fait des idées, mais elle y croit peu. A-t-il perçu la menace qu'elle représentait ou représentera ?

Une marque de confiance, elle n'en croit pas un mot. Pas alors que certaines rumeurs accusent son neveu d'être un traître, pour la simple raison qu'il épouse une lady d'un royaume ennemi. La Redwyne a des yeux et des oreilles et elle sait parfaitement les exploiter. Elle ignore par contre comment se protéger des médisances à l'encontre de son neveu et par conséquent sa famille. Quoi qu'il en soit, elle travaille chaque jour pour que son allégeance aux Gardener ne soit pas remise en cause.

« Non...Je veux dire, non, je n'ai aucun parti en vue personnellement. C'est fort agréable et appréciable que vous m'en parliez, mais c'est auprès de mon père que vous devriez obtenir son accord et négocier les termes de cette union. Mon avis n'a jamais eu sa place dans mon éducation, ni mon avenir, Ser Hightower. »

Il est vrai qu'en terme de mariage, elle a toujours su qu'elle n'aurait pas son mot à dire et elle a toujours fait confiance envers son père pour lui trouver un bon parti et éventuellement un bon mari. Les deux ne vont pas forcément de paire. Pendant un temps, elle avait espéré qu'il propose sa main à leur ami, Aegon Targaryen et elle l'aurait sans doute convaincu d'en faire la proposition, s'il n'était pas mort des mois plus tôt.

« Je mentirais si je vous dis que peu m'importe mon époux, tout comme j'aurai espéré épouser un noble de mon pays, mais si cette union vous offre l'opportunité d'une paix assurée avec l'Ouest ou quelconques autres collaborations, je serais très honorée d'être en partie l'origine. Souhaitez-vous que je glisse votre proposition dans ma prochaine correspondance avec Lord Redwyne ? »

Ce serait tout de même fâcheux qu'il accepte, si La Treille lui manque terriblement, le Bief lui manquerait tout autant si elle devait quitter son royaume pour épouser un inconnu. Puis, à Hautjardin, elle se trouve utile pour la reine envers qui elle prête officieusement allégeance. Qu'elle utilité aurait-elle dans les terres de l'Ouest ?
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre III] Dance with the Devil   Mer 21 Sep - 13:26

Je manoeuvrais aussi habilement que possible, mais je notais l'espèce de désarroi de la jeune femme. Elle ne s'y était pas attendue. Pas une seule seconde, on dirait. Peut-être pensait-elle elle-même être à la source de mon propre désir, sujet de mes assiduités, d'une proposition peut être. C'était possible, sans toutefois que nous puissions faire de plans sur la comète. Je n'avais toujours pas pris de décisions définitives. Mais il n'en restait pas moins que je la destinais à l'Ouest. Le comportement d'Aylan Redwyne m'avait poussé à me méfier. On ne me fera pas croire qu'il se retrouve par accident à Peyredragon, et encore moins innocemment. Ce qu'il devait encore décider, sans aucun doute, c'était à quel moment il voulait changer officiellement de camp. Je ne voyais pas d'autre raison que de se rendre là bas. Se préparer à l'après Gardener. Mais avec Peyredragon. Pourquoi d'autre ? Nos pays ne commerçaient pas. Pis, notre peuple gardait une profonde rancoeur des espions que Peyredragon avait impliqué chez nous, dans la surveillance de nos dirigeants. Je ne comprenais pas. Ce mariage était une idée de fol, avec la petite Velaryon. Redwyne aurait dû couper les ponts avec sa propre famille, autrement je lui aurais sans doute absolument tout pris au nom du Roi. J'attendais, et je voyais. Je ne pensais pas prendre un si grand risque d'envoyer sa jeune tante dans l'Ouest. La corruption, si seulement elle devait s'avérer véritable, ne pouvait contaminer tout le monde. J'offre un sourire charmeur à la rouquine.


| Oh, c'est absolument parfait en ce cas, vous m'en voyez ravi. Je voulais bien entendu en discuter avec votre père, mais il me semblait plus civil et infiniment plus normal que de vous consulter avant. Se marier avec un seigneur de l'étranger n'est pas une décision facile à prendre, ni à assumer. C'est pour cela que je désirais votre avis. |


Je savais bien que ce qu'elle disait était hautement pertinent. On se fichait bien de l'avis des femmes. Je notais qu'elle m'appelait par mon titre de chevalier et non celui de Lord ; j'en fus intérieurement amusé. Difficile pour beaucoup de gens de se faire à mon statut de ministre de la guerre. Il n'empêchait que j'étais un des maîtres des lieux. Pas encore détenteur du pouvoir absolu, mais les choses pouvaient évoluer en ce sens.


| J'aimerais fort, ma dame. Tout comme je vous invite à m'accompagner dans l'Ouest. Ainsi, nous pourrons goûter au faste de Castral Roc et voir en personne qui pourrait vous plaire et combler vos attentes. Qu'en dites-vous? |





We Light the Way


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 416
Membre du mois : 27
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre III] Dance with the Devil   Mer 21 Sep - 17:31

Quoi que puisse décider son père, elle se pliera à sa volonté, que ça lui plaise ou non. Elle assumera et fera honneur à sa famille. L'Ouest vaudra toujours mieux que le Conflans ou encore les Fer-Nés, mais elle sera plus isolée que jamais si son père accepte d'offrir sa fille pour une union diplomatique. Loin de sa famille et de son pays même si l'Ouest est voisin du Bief, elle n'aura peut-être pas l'occasion d'y venir aussi souvent qu'elle le souhaiterait.

Qui sait sur quel homme elle tombera. Ils peuvent se montrer charmants aux premiers abords et monstrueux quand il est trop tard pour leur échapper. Elle en sait quelque chose, elle a vu son frère aîné tomber dans la déchéance en grandissant. La mort a fini par lui tomber dessus, laissant une veuve et deux enfants entre les mains d'une famille qui prendra infiniment plus et mieux soin d'eux.

« C'est entendu, dès demain, j'enverrai une missive à mon père avec votre requête. Je ne manquerai pas de lui faire savoir votre sollicitude à mon égard. » Dont son père se moquera bien assurément, il évaluera surtout la valeur stratégique de cette union pour sa maison et leur allégeance.

Sans le savoir, il lui dévoile une information qui n'a rien d'anodin, quant à savoir si elle sera utile, c'est à sa Reine et son conseil de le juger dès lors que Taïna parviendra à lui faire venir l'information sans se faire prendre. Le Ministre s'en va dans l'Ouest.

« Ce serait un plaisir que de voyager en votre compagnie... » Que de mensonge, elle n'en serait clairement pas enchantée. Non pas de la fatigue qui résultera du voyage, mais de la compagnie. Mais si cela lui permet d'avoir une chance de soutirer des informations au Ministre, elle serait bête de s'en priver. Si elle a appris une chose depuis qu'elle est à Hautjardin, c'est que l'on se méfie rarement qu'une lady puisse espionner les hautes instances.

« Auriez-vous une date définie ? Et déjà suggéré votre proposition à l'Ouest ? » En voilà des questions légitimes non ? Après tout, elle est concernée, tant que son père n'aura pas accepté ou refusé la proposition. Elle hésite à demander ce qui lui trotte dans la tête, boit deux gorgées de vin pour se donner courage et poser la question. « J'aurai vraiment...Mon mot à dire sur mon futur époux ou ferez-vous le choix pour moi ? »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre III] Dance with the Devil   Jeu 22 Sep - 21:20

La manœuvre ne s'arrêtait jamais vraiment. Par nécessité, par besoin pur. Parce que je savais que les choses étaient dangereuses pour nous, que nous pouvions très bien tomber au moindre faux pas. Je m'étonnais à prier les Sept, parfois, inconsciemment presque, pour éviter que ma sœur ne commette une gaffe diplomatique, ou que mon beau-frère ne se fasse tuer trop tôt, et pis encore, sans la plus petite raison. Je ne voulais pas risquer de tout perdre. Pas maintenant que j'avais placé des pions, pas maintenant que j'avais su faire en sorte de repousser les limites des possibilités futures. Je ne voulais pas menacer l'édifice fragile mais important que j'avais construit. La jeune femme que j'ai sous les yeux est l'un de ses pions. Pas le plus important, mais absolument pas le plus ténu non plus. Elle est importante à sa manière. Difficile à manier dans la bonne direction, sans doute. Mais je devais me faire des amis des Redwyne, malgré les circonstances, malgré ce qu'ils faisaient pour faire décoller leur propre influence au détriment de celle des autres puissantes familles. Je hochais doucement la tête aux bonnes paroles de la jeune femme, quand elle m'expliqua qu'elle écrirait à son père, et qu'elle lui vanterait la manière que j'avais eu pour m'y prendre avec elle.


| C'est donc moi qui vous remercie, ma dame. |


Je voulais ménager tous les partis, qu'il s'agisse de son père, de son neveu ou d'elle même. Détenir le pouvoir et l'exercer, ne pouvaient se faire qu'en utilisant pour cela des bases solides ; je ne voulais en aucun cas brusquer l'un ou l'autre des éléments de la famille Redwyne. Je savais fort bien que je ne pouvais pas me permettre le moindre écart les concernant. Je souris d'un air charmeur à la jeune femme quand elle m'indique que ce sera un plaisir pour elle que de m'accompagner.


| Plaisir partagé, je vous l'assure. Je n'ai pas toujours voyagé en aussi bonne compagnie que la vôtre, ma dame. |


Cela au moins, était vrai. La jeune rouquine me demande si j'ai une date définie et si ma proposition a déjà été faite à l'Ouest. Elle m'assaille de questions, auxquelles je réponds tout en picorant ça et là quelques mets que je trouve fort appétissants.


| Nous partirons d'ici trois jours par convoi royal sur la route du nord. Ma proposition a été suggérée à l'Ouest, mais pas encore formellement énoncée ; je comptais l'inclure à d'autres dispositions diplomatiques que je compte prendre en personne avec les Lannister pour assurer nos arrières. Quant à votre dernière question, vous aurez votre mot à dire. Je compte vous faire épouser un ouestrien, et j'escompte bien en trouver un qui vous plaise, dans tous les chevaliers et seigneurs qui peuplent l'Ouest. |




We Light the Way


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 416
Membre du mois : 27
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre III] Dance with the Devil   Mer 28 Sep - 19:46

Trois jours, c'est relativement court pour se préparer et elle n'aura jamais reçu la réponse de son père d'ici-là. Un départ à l'aveuglette, elle n'avait pas prévu ça dans les jours à venir. Taïna fait un rapide calcul dans sa tête, combien de temps leur faudra-t-il pour arriver jusqu'à Castral Rock ? Au minimum, 1 mois, sur la route, en compagnie d'un homme qui ne lui inspire aucune sympathie...On ne pouvait pas rêver mieux, vraiment.

Il est donc décidé que son père, Lord Redwyne, accordera sa main à l'Ouest ou non. Le plus sage serait qu'il accepte. Elle ne jettera jamais la pierre sur son neveu, mais ses fiançailles avec la cousine de Rhaenys ont jeté de l'huile sur le feu et son père rechigne à envoyé la totalité de leurs hommes au nom de Mern Gardener. Refuser cette union diplomatique jetterait d'avantage d'huile sur le feu, jetterait peut-être même le déshonneur sur leur famille.

Elle prendra soin d'énoncer à son père qu'elle est prête à tous les sacrifices, même si se retrouver loin de sa famille, de son île, du vignoble, lui fera un choc. Si elle choisit bien son époux, peut-être la laissera-t-il rendre visite à sa famille autant qu'elle le souhaite. Pour l'instant, rien n'est fait, ni même accepté de la part de l'Ouest, mais s'ils refusent, le Bief ne pourra pas accuser les Redwyne de ne pas prendre de dispositions pour la prospérité du royaume.

« Ainsi, je vous accompagnerai et nous recevrons la réponse de mon père lors du trajet. Pourrais-je toujours faire partie du voyage si la réponse de Lord Redwyne est un refus ? Je n'ai guère l'opportunité de voyager, Père me refuse toujours de voyager en Essos ou les îles d'été avec qui nous commerçons, j'imagine que l'Ouest pourra le contenter et moi également. »

Voyager, voilà bien une chose qu'il lui a toujours refusé. Par crainte qu'il arrive quelque chose à sa fille et qu'il ne puisse rien y faire depuis son île. C'est pourtant un rêve que souhaiterait réaliser la jeune femme. Jusqu'ici elle n'a vu que le Bief et une partie du Val lors du Conclave, il ne lui a guère laissé l'opportunité de s'aventurer en dehors des lieux où il n'aurait pas eu un œil sur elle.

« Mais vous, Ser Hightower, envisagez-vous de prendre une seconde épouse ? » S'enquit-elle, cette fois sincèrement curieuse. Tricia le prédestine-t-elle pour quelconque demoiselle en vu d'une alliance diplomatique ? Taïna aurait même pu tenter sa chance, dans le but d'avoir une place privilégiée dans le cercle royal, quand bien même elle ne l'apprécie pas particulièrement, si son neveu ne lui avait pas parlé de la proposition que lui avait faite l'homme qui lui fait face.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre III] Dance with the Devil   Dim 2 Oct - 20:05

Les événements se précipitent. Je n'ose lâcher les troupes sur l'Orage et sur Dorne tant que nos arrières ne seront pas pleinement assurés. J'avais à négocier avec l'Ouest. Mais pas que. Le Conflans était à ménager aussi. Si je voulais avoir les mains libres pour me débarrasser de mes problèmes à l'est et au sud, je devais d'abord faire en sorte de consolider le nord et l'ouest. Le Bief était grand, mais il était fragile. Colosse aux pieds d'argile. Comme me le rebachait autrefois le mestre attaché à la famille, c'était aussi ce que j'étais. Colosse aux pieds d'argile. Hightower, presque aussi riche et puissant qu'un Roi. Plus que certains, même. Mais fragilisé par ma maladie. Par les démons qui imprégnaient mes pensées, qui pourchassaient mes idées, mes aspirations. C'était comme ça. C'était mon lot. Et je devais faire avec.


Taïna Redwyne n'était pas opposée à l'idée. Et je savais donc que je pouvais obtenir le consentement de son propre père si j'avais déjà le sien. De toute manière, sa famille était sur la sellette depuis que le jeune Redwyne était parti comme un cœur se taper la petite peyredragonienne. Ils avaient beaucoup à prouver, et au moins autant à se faire pardonner. Le propre d'une majesté, en plus, était de pouvoir se montrer assez rancunier. Quand on est ambitieux, on doit infiniment plus composer avec les autres. Surtout avec les autres ambitieux. La jeune femme me répond que son père nous répondra sur le trajet vers Castral Roc. Elle cherche aussi à assurer ses propres arrières.



| Je l'espère, mais quoiqu'il en soit il est d'usage que tout voyage officiel se fasse en grande pompe. Et vue la situation dans l'Ouest, on ne me refusera pas une suite, fut-elle conséquente. Alors vous serez du voyage quoiqu'il arrive. Et même si votre père refusait dans un premier temps, je l'imagine mal refuser encore si votre beauté fait mouche dans l'Ouest aussi bien qu'à cette table, ma Dame. |


Nous continuons de boire et de manger, tranquillement, sereinement. L'essentiel a déjà été dit. Je souris aux paroles de la jeune femme, mais ce n'est qu'une ombre de sourire.


| Oh oui, il va bien falloir. Et je crains que l'on compte sur moi pour suppléer àç l'abandon de notre Connétable vis à vis de notre alliance avec le Conflans... |
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 416
Membre du mois : 27
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre III] Dance with the Devil   Mar 11 Oct - 18:22

Il se trompe, si son père refuse de laisser sa fille être un outil avantageux au royaume, Taïna ne se montrera pas aussi charmante qu'elle peut l'être. Et quand bien même une demande serait faite à son père, il refuserait et ce sera probablement le moment de quitter le Bief pour s'exiler ailleurs. Peyredragon sans aucun doute. Reste à savoir sous quel prétexte, il ferait revenir sa fille dans l'Ouest à La Treille. Elle lui fait entièrement confiance si cela devait arriver.

Au moins aura-t-elle eu l'opportunité de visiter l'Ouest, tout au moins une partie. Ce sera toujours mieux que rien. Si elle venait à épouser un ouestrien, elle aura peut-être tout loisir de visiter ce royaume et ne pas trop s'éloigner de la mer. Voilà un élément qui lui manquerait probablement, elle, habituée de son île. Ne pas avoir la mer dans un pays étranger où elle devra y vivre pour de longues années serait un crève-cœur. Bien plus que d'épouser un inconnu.

Quoi qu'il en soit, Hightower accepte qu'elle fasse partie du voyage, même si son père venait à refuser. Ce qui lui fait d'avantage plaisir que devoir voyager en la compagnie du Lord. Sans parler de la perspective de rencontrer de nouvelles personnes, influentes ou non et pourquoi pas leur sous tirer quelques informations.

La jeune femme se savait aventurière, un défaut qu'elle a su corriger en grandissant, en tournant sa curiosité vers l'éducation qu'on lui donnait et d'autres activités qui ne lui déplaisaient pas. Mais espionne ? Elle ne s'en serait jamais douté et c'est le risque qu'elle encourt qui lui fait étrangement aimer cette activité. Il va sans dire que son père ne trouve pas cette nouvelle lubie des plus plaisantes, et pourtant, il a bien conscience que cela rend service à leur maison ainsi qu'à la souveraine qu'ils soutiennent secrètement.

« Votre compliment me touche plus qu'il ne le devrait. Je serais enchantée de faire route prochainement en ce cas. » En parlant mariage, il annonce qu'il est le prochain fiancé pressenti pour remplacer le déserteur et traître Gardener. Ce qui ne semble guère lui faire plaisir apparemment. Une infime partie vindicative en elle songe un ''Tant mieux''. Cette alliance ne leur apportera rien de bon, pas même une princesse capable de faire preuve un tant soit peu de féminité. Vraiment, Taïna plaint l'homme qui épousera cette femme dont les rumeurs autour d'elle n'augurent rien de positifs. En dehors d'une guerre totale et destructrice.

« Ce serait un honneur et une joie pour notre royaume de voir un homme de votre envergure et de confiance prendre la Princesse Hoare pour épouse. Ce coup d'état nous a tous surpris, nous qui pensions le Prince, homme intègre. Je suis certaine que vous n'envisagez pas de commettre la même erreur. »

Un sourire aux lèvres, la jeune femme boit la dernière gorgée de son vin et termine l'assiette de mets qu'elle s'est constitué. « Veuillez m'excuser Lord Hightower, je suis impatiente de pouvoir partager votre demande auprès de mon père et je dois dores et déjà entamé les préparatifs de notre départ. Je vous remercie pour ce succulent repas en votre compagnie, ce fut très agréable. » C'est ainsi qu'e, suivant les règles des convenances, Taïna quitte le Ministre du Bief, non sans songer que son père ne sera pas l'unique à recevoir une missive, mais elle attendra un peu avant d'envoyer une lettre à Peyredragon.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre III] Dance with the Devil   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé - Livre III] Dance with the Devil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé - Livre I]"Je veux juste rentrer chez moi..."
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Sudiens
 :: Le Bief :: Hautjardin
-
Sauter vers: