AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
La perte du ne sœur ne vaut pas la jalousie d'un frère. [Flashback]
MessageSujet: La perte du ne sœur ne vaut pas la jalousie d'un frère. [Flashback]   Mar 16 Aoû - 20:09


Le souvenir de la nuit derrière, en tout cas des heures qui se rapprochaient le plus de l'aube étaient assez flous pour le jeune prince. A peine avait-il essayé d'ouvrir les yeux, qu'il avait ressenti les rayons du soleil comme une agression. Sa tête ne cessait de le marteler, son sang tambourinait à ses tempes et à n'en pas douter, il avait largement profité du vin et de la bière qui avaient coulé à flot lors des noces de Jeyne avec le prince Lannister. Il semblait en plus que toutes les cuvées n'étaient pas du meilleur cépage et que certains plus âpres étaient encore dur à digérer. Il ne cessa de grogner contre lui même quand il entendit les draps se froisser à ses côtés et une sorte de ronronnement tout ce qu'il y avait de plus humain avant qu'il ne sente un corps chaud se coller contre le sien. Il ouvrit un œil, puis l'autre et attendit quelques instants pour que sa vision redevienne nette. Il put ainsi à loisir observer la ravissante jeune femme avec laquelle il avait passé la nuit. Il n'avait néanmoins aucun souvenir de ce moment agréable ou non passer dans le creux de ses bras et il n'avait pas très envie de s'attarder sur le sujet. Il n'était sans doute qu'un bougre comme tous les autres hommes qu'elle avait connu, et il s'en moquait royalement après tout il était prince et il en avait aucun remord de faire ce qu'il désirait faire le moment venu. De ce fait, il la congédia très rapidement sans aucune marque de tendresse et se prépara alors pour pouvoir partir à cheval dans les terres aux alentours de Winterfell mais qui l'éloignerait cependant assez de temps pour qu'il puisse décemment se montrer à l'ensemble de la Cour et des personnalités illustres qui avaient fait le déplacement jusqu'ici pour le mariage princier.

Jeyne Stark était devenu Jeyne Lannister à présent, et si Jon n'avait pas particulièrement de rancœur vis-à-vis du prince de l'Ouest, il lui était bien plus difficile de devoir accepter le départ de cette sœur qui avait toujours été la personne la plus proche de lui, sa confidente, un pilier dans sa vie. Ils avaient toujours été proche, depuis leur plus tendre enfance. Il s'était reposé sur elle quand le poids du fils héritier semblait beaucoup trop lourd à porter pour lui tout seul et les choses s'étaient empirées depuis la mort de leur mère. Elle était l'unité de la famille, Jon était alors certain qu'avec son départ, celle-ci finirait par tout simplement imploser, il y avait si peu de choses qui le reliait à son frère ou à son père. Autant dire que le Prince Loup s'était fait remarquer lors du banquet donné en l'honneur des jeunes mariés. Il avait tiré une tête de six pieds de long, avait à peine adressé la parole aux personnes qui venaient le saluer et n'avait pas touché à un seul morceau de son repas. Il s'était un peu plus détendu quand le bal avait commencé, partageant une danse avec Jeyne. Les au-revoirs seraient douloureux à ne pas douter mais il avait profité du moment à fond et il avait finalement lâché prise ne se souvenant donc de rien au petit matin.

Descendant de son cheval, il ne savait combien de temps s'était passé depuis le moment où il était parti mais il avait maintenant les idées claires et il avait pris la décision de voir son nouveau beau-frère pour s'excuser de son comportement. Il le trouva au fil de ses déambulations dans le château et se présenta à lui, s'inclinant légèrement. « Prince Lyman auriez-vous un moment à m'accorder ? »


Jon Stark - Prince Loup

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince Héritier du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 527
Membre du mois : 73
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La perte du ne sœur ne vaut pas la jalousie d'un frère. [Flashback]   Mer 24 Aoû - 12:28

On ne pouvait pas dire qu'il régnait dans le Nord une chaleur réconfortante et, à peine avais je quitté les bras de ma nouvelle et toute jeune épouse, celui ci se rappela a mon bon souvenir. Mère en était même tomber malade et les Sept savaient combien il fallait d'ardeur pour abattre la Lionne de l'Ouest. Néanmoins, j'espérais échapper au rhume mais avant il me fallait changer mes bandages, ma blessure commençait lentement mais sûrement sa cicatrisation et les mestres de Winterfell, habitués sans doute a de tels soins, me prodiguait les meilleures attentions. On pouvait dire que je guérissais plutôt rapidement donc. Néanmoins, enfiler une chemise me tirait toujours une légère grimace mais cela allait mieux qu'au tout début cela était certain.

Il régnait une atmosphère étrange au cœur du château mais cela n'avait rien d'étonnant, devrais je dire que tout le monde cuvait ? Possible, j'échappais a cet état de fait car je n'avais pas énormément bu, contrairement à certain. Je renonçais a chercher Gareth, sans doute était il bien au chaud quelque part et il avait bien mérité un peu de liberté après tout. Lui aussi avait besoin de se changer les idées. Piquant un morceau de pain sur l'une des immenses tables de la salle commune, je jetais un œil sur le ballet des servantes nettoyant les restes de la nuit. Pour un peu je les plaindrais, il y avait encore quelques soldats ronflant dans un coin. Au moins, tout le monde avait profité de la fête, c'était déjà ça. Une cape de fourrure ceignait mes épaules, m'empêchant de trop souffrir du froid et j'allais rendre visite à ma mère lorsque je tombais sur mon beau frère au détour d'un couloir. Un éclair de surprise traversa mon regard lorsqu'il me héla. A vrai dire, je n'avais guère eu de discussion avec lui, la guerre contre les sauvageons ne nous en avait pas laissé d'occasion et il me semblait ne pas être dans ses bonnes grâces. Après tout, je lui volais sa sœur, enfin d'une certaine façon. Serais je ainsi lorsque mes sœurs nous quitteront pour s'unir a leur tour ? Sans aucun doute, bien que Megara resta auprès de nous, Nyméria devra bientôt nous quitter.

« Bien sûr, Prince Jon. A vrai dire, je songeais justement à quel point il était dommage que nous n'ayons eu le temps de nous entretenir plus avant, mais il faut dire que les circonstances n'ont point plaidé en notre faveur. »

Un léger sourire ombra mes lèvres tandis que je continuais :

« Me feriez vous l'honneur d'une visite en bonne et due forme de votre domaine ? Votre sœur m'a tellement vanté les mérites de sa contrée et je me sens terriblement indigne de n'avoir encore pu en admirer les beautés... »

Le peu que j'avais vu du Nord restait gravé de sang et de supplications. Je n'aimais guère cette image je le concevais, peut être qu'une partie de moi voulait aussi effacer ces souvenirs qui restaient malgré tout prit dans mes cauchemars.[/color]
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La perte du ne sœur ne vaut pas la jalousie d'un frère. [Flashback]   Lun 19 Sep - 13:19


Jon avait pris longuement le temps d'observer les nobles personnes qui s'étaient déplacés jusqu'à Winterfell à l'occasion du mariage princier. Il fallait bien avouer que la cité n'avait pas connu une telle agitation depuis bien longtemps et cela n'avait cessé d'attiser la curiosité du jeune loup. Il ne pouvait pas cacher son intérêt pour une population qu'il n'avait jamais réellement côtoyé, leur culture, leur territoire était encore bien plus éloigné de la connaissance du prince. Après tout, il était honnête d'avouer que Jon n'avait quitté le Nord qu'à de très rares occasions. Il n'avait que dix-sept ans, il y avait eu avant tout intérêt à se préparer à la fonction qui serait la sienne avant d'être officiellement présenté, et représenté la famille Stark auprès de la noble société de Westeros sans risquer de faire un quelconque impair et d'éviter tout incident diplomatique. D'ailleurs, le jeune prince ne manquait d'utiliser cette justification pour expliquer son manque de discussion. Il n'aimait nullement s'encombrer de paroles veines et préférait aller à l'essentiel tant que cela se faisait avec discernement. Il ne savait séduire par les mots c'était encore un art dans lequel il devait apprendre et faire ses preuves. Cette attitude d'ailleurs avait pu s'exprimer au grand jour la veille au soir au moment des noces.

Jon se doutait parfaitement que les conditions climatiques autant que la personnalité des Nordiens pouvaient troubler plus d'un invité de la Cour de l'Ouest, qui après avoir accompagné le Nord dans son combat contre les sauvageons, était resté à Winterfell pour les noces entre Jeyne Stark et Lyman Lannister. Autant dire que plus d'un avait succombé à la rudesse du Nord, même la reine semblait avoir été la victime du froid. Ce que Jon espérait néanmoins c'est que cela ne risquait pas de fausser les sentiments et les impressions qui seraient les siennes une fois qu'elle aurait quitté la cité principale. Le Nord savait quand même se démarquer et laisser un souvenir à ses convives autrement que par son temps difficile et le caractère un peu fort des habitants du royaume. Il était donc essentiel qu'il se rattrape de son comportement plus que malheureux et pour cela il devait tenter d'approcher le Prince de l'Ouest. Il serait sans aucun doute mieux pour tout le monde et surtout pour Jeyne, qu'il s'en fasse un ami plutôt qu'un ennemi, même si le chemin vers l'un était souvent bien plus facile que vers l'autre.

Il avait rejoins le château à la quête de son beau frère quand il l'avait croisé à leur passage commun dans le même couloir. Jon se répartit de son plus beau sourire et alla l'accoster, lui demandant immédiatement une entrevue. Il était un peu cavalier de lui faire interrompre ainsi le cours de sa journée, mais le prince loup savait que sa présence à Winterfell ne durerait pas et qu'il valait mieux dissiper tout malentendu avant qu'il ne reparte pour Castal Roc. « Je crains malheureusement que les champs de batailles ne sont pas les endroits les plus propices pour s'entretenir avec l'âme et l'humeur légère qui sied à la rencontre entre deux beaux frères. Le combat emmène notre esprit dans la complexité et l'excitation de l'attaque prochaine. » Tout en l'écoutant, Jon revint donc sur ses pas pour retourner dans la cour principale où ils ne leur faudraient que quelques instants pour trouver des chevaux et des hommes pour les accompagner, il ne doutait nullement que personne ne voudrait laisser les deux princes seuls dans la nature vu le contexte actuel des choses. « Si Jeyne a su vous démontrer les beautés de notre territoire, il est normal que je vous le fasse visiter. Vous semblez avoir une forte bonne santé et savoir résister au caprice de notre vent et de notre froid, vous saurez, je l'espère, apprécier donc le reste sans vous attardez sur certains désavantages. » Il arriva dans la cour, faisant rapidement préparer deux nobles chevaux, et s'organisant avec quelques soldats pour avoir une protection légère mais efficace même si les deux princes savaient manier leur épée avec souplesse et dextérité. « Nous serons plus libres de nous exprimer une fois loin des portes de Winterfell. »


Jon Stark - Prince Loup

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince Héritier du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 527
Membre du mois : 73
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La perte du ne sœur ne vaut pas la jalousie d'un frère. [Flashback]   Dim 6 Nov - 14:02

J'inclinai légèrement la tête. Jon était un Prince du Nord, tout en lui le disait de façon criante. Un guerrier tout simplement, comme l'était son père. Un discret sourire se peignit sur mes lèvres a cette pensée. Nous étions aussi différent que le jour et la nuit, cela était certain, mais je ne me sentais pas pour autant sur une marche inférieure. De plus, il ne me semblait pas avoir faillit sur le champs de bataille, ce fut sans doute ma plus terrible épreuve, du moins, l'une de celle pour laquelle je n'avais pas véritablement été préparé :

« C'est exact. Nos priorités étaient tout autres alors, celles d'aujourd'hui sont bien plus favorables. »

Cette bataille avait forgé ce que penserait de moi, désormais, le Nord. Je ne savais pas avec quelle certitude de quelle manière ils parlaient dorénavant de moi. A vrai dire, je m'en fichais sans doute un peu, néanmoins, j'avais à cœur de ne pas condamné mon beau frère sur l'expérience d'une rencontre qui ne se prêtait pas aux liens. Je pouvais tout aussi vite lui pardonner son attitude au mariage, après tout, sa sœur quitterait le nord au bras d'un homme que tous s'accordait à trouver faible. Ce qui était faux, mais je savais aussi que le jugement de ce peuple viendrait de mes actes, pas de mes paroles, même si je savais rendre celles ci terriblement manipulatrices.

J'eus un rire muet :

« Il est vrai que ma Reine s'est laissée piégée par le froid de votre contrée, mais, bien qu'étant son fils, je nage depuis longtemps dans la Mer froide du Détroit lorsque l'occasion se présente, peut être cela m'a-t-il rendu plus fort et plus résistant. Néanmoins, malgré ce froid mordant, je dois avouer que votre région possède une beauté fascinante. Cruelle et sauvage, sans doute a l'image de son peuple. »

Ce n'était pas une critique, juste une constatation. D'ailleurs, je ne me permettrais pas de le faire aussi ouvertement. Ce n'était pas mon pays et rien ne saurait supplanter l'Ouest dans mon cœur, mais je savais reconnaître la beauté lorsque je la voyais. Jon ne perdit pas de temps en palabres inutiles et dès que nos pas nous conduisirent dans l'imposante court du domaine, il nous fit préparé des chevaux. Montant souplement un étalon baie, je me saisis des rênes avec l'assurance de ceux né sur une monture, haussant légèrement un sourcil au commentaire de mon beau frère.

« Je suppose que, quelque soit le mur, il existe autant d'oreilles... »

murmurais je doucement avant de reprendre d'une voix plus forte :

« Après vous, Altesse. »

Alors que les chevaux approchaient de l'immense herse protégeant le premier cercle de Winterfell.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La perte du ne sœur ne vaut pas la jalousie d'un frère. [Flashback]   Mer 16 Nov - 16:08

Jon se rappelait encore de ce qui s'était passé lors de son combat contre les Sauvageons. Tellement de choses avaient changés depuis qu'il avait pris l'épée contre ses hommes qui n'en étaient pas réellement en même temps. Plus d'un de ses soldats avait reconnu ses talents sur le champ de bataille, et qu'il s'était battu avec la férocité d'un loup cherchant à protéger sa meute. Autant dire que ses simples mots avaient réchauffés le cœur du prince, lui indiquant, l'espérait-il en tout cas, qu'il avait sa place pour guider une partie des Nordiens, et un jour peut-être en devenir le Roi s'il ne venait pas à perdre la vie dans la guerre qui les attendait maintenant et qui serait sans aucun doute bien plus meurtrière que ce qu'il avait dû affronter au Bois-aux-Loups. Il avait failli y laisser la vie, par inattention, ou par manque d'expérience, si Bowen n'avait pas été là et il ne pourrait jamais lui en être assez reconnaissant, il avait encore tellement de chose à apprendre dans l'art de la guerre et pourtant il avait suivis un entraînement des plus féroces depuis son plus jeune âge. Le Nord devait défendre ses frontières, et défendre Westeros de ce qu'il y avait au delà du mur, on lui avait appris avant tout à être un guerrier. Les considérations pour le mariage à ce moment-là futur de sa sœur ne lui importait que peu. Il fallait gagner, et voir ensuite pour remercier les alliés d'un jour qui allaient devenir des membres de la famille par le bien-fait du mariage. « En effet, vous êtes sortis vainqueur de ce combat, et ainsi vous avez pu retrouver votre promise et célébrez les noces. Tout cela est des plus favorables à n'en pas douter. Une chance, d'avoir pu être à vos côtés et aux côtés de ma sœur pour fêter votre union comme on le devait. Et nous ne pouvons pas non plus négliger le fait que nous avons remporté cette bataille. Les Sauvageons nous laisserons un certain répis, ils ont besoin de se reconstruire avant de pouvoir venir à nouveau attaquer nos frontières. Mais je le sais, ils ne manqueront pas de revenir. »

« Vos bains dans la Mer froide du Détroit ont été des plus bénéfiques, il faut entraîner le corps à subir les affres du temps si l'on veut tenir le coup. Je dois dire qu'il sera bien plus difficile pour moi si je venais à aller plus au Sud, d'en supporter la chaleur. Nous ne connaissons qu'une certaine douceur toute relative dans le coin. Après tout, notre devise est L'Hiver vient. Nous savons très bien ce qui nous attend à plus ou moins longue échéance. Il serait bien inconvenant que je vienne à m'effondrer sous l'effet d'une forte chaleur. » Il afficha un sourire jovial, il essayait de détendre un peu l'atmosphère, après tout il se sentait coupable de ne pas avoir cherché à montrer plus de sympathie envers celui qui était à présent son beau-frère, il ne voulait pas que Jeyne en souffre. « Je souhaite en tout cas un prompt rétablissement à votre mère, si vous pouviez lui rendre mes hommages quand vous la rencontrerez. Je n'ose pas la déranger, alors qu'elle est, dit-on, encore en convalescence. Le froid est rude par ici et les fièvres bien souvent trop tenaces. » Il monta sur son cheval, acquiesça aux paroles du prince de l'Ouest et même s'il gardait une tenue de corps correct sans aucun signe d'un quelconque empressement, il n'avait que peu envie que tous puissent entendre leur conversation future. Ils passèrent la herse et il mit son cheval au trot pour s'éloigner des murs de Winterfell. « Les Nordiens forment un peuple fier, courageux, brutal et souvent bien sauvage aux yeux des personnes qui les rencontrent pour la première fois. Je dois dire que quand on les voit agir, il vaut mieux être de leur côté plutôt qu'être l'ennemi qui les affrontent. Ils iront jusqu'au bout. Tant que vous êtes fidèles au Nord, le Nord vous sera fidèle. Il y a un contrat tacite de confiance très important entre celui qui dirige le royaume du Nord et son peuple. Ils vous suivront toujours tant que vous ne trahissez pas cet accord. C'est assez impressionnant. »


Jon Stark - Prince Loup

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince Héritier du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 527
Membre du mois : 73
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La perte du ne sœur ne vaut pas la jalousie d'un frère. [Flashback]   Aujourd'hui à 6:16

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
La perte du ne sœur ne vaut pas la jalousie d'un frère. [Flashback]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
» Roulotte et perte de chevaux.
» Perte des points en dextérité après Up
» Mieux vaut être pauvre mais maìtre chez soi
» Perte d'AP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Nord :: Winterfell
-
Sauter vers: