AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Arianne
MessageSujet: Arianne   Dim 8 Mai - 21:26


Lancehélion, peu après son retour depuis le Bief.

La surprise avait pris Arianne, à la confession de son frère. Elle avait été incapable de réagir correctement, de rassurer Anders comme elle aurait du le faire. Digérer la nouvelle ? Avoir le temps de trouver l’attitude à adopter en sa présence, envers lui ? Il avait raison, évidemment, il la connaissait mieux que quiconque. Mais trouver le moyen de l’aimer sans le blesser ? Comme aurait-elle pu ? Elle l’avait tellement blessé toutes ces années passées, ces mois passés plutôt, sans même s’en rendre compte. Il l’avait savamment évitée, depuis qu’elle avait quitté ses appartements, sans même pouvoir lui dire qu’elle voulait qu’il revienne pour elle. C’était tant mieux, en un sens : elle ne pouvait pas lui demander ça, et ne le pourrait sûrement jamais. Elle avait tout ressassé, pourtant. Ça, sa demande de ne pas lui en vouloir, le fait qu’il l’ait congédiée… Il était venu lui dire au revoir, comme promis. Était-ce réellement une promesse ? Elle avait en tout cas lutté contre ses traitres pas, qui l’amenaient à ses appartements, avant son départ. Elle ne voulait pas le blesser plus que de raison. À Lancehélion, en revanche… Elle avait arrangé les appartements de son frère plus de fois que de raison, et avait fini par se décider à y déposer une lettre, une unique lettre.



Anders,

Tu penses sûrement que ce temps éloigné nous a été bénéfique, mais je ne saurai le dire. La seule chose que je peux te dire, et ce malgré les blessures que je peux t’infliger, c’est que tu me manques cruellement. Peu importe ce que sont les choses entre nous, mais je t’ai promis que je ne me détournerai pas de toi avant de savoir, et tu m’as implorée de ne pas t’en vouloir lorsque nous nous sommes tout dit, mais jamais je ne pourrais faire l’une et l’autre de ces choses. Quoi qu’il se soit passé, quoi qu’il puisse se passer…



Codage © Kanala


Fermant la porte, elle ne remit plus les pieds là-bas, pour s’interdire d’y enlever le papier non scellé qui s’y trouvait.



             
"The arms of House Martell display the sun and spear, the Dornishman's two favored weapons, but of the two, the sun is the more deadly."      

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady
Âge du Personnage: 26
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Messages : 2985
Membre du mois : 102
Célébrité : Freida Pinto
Maison : Martell
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Arianne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réunion de famille [Arianne Martell]
» Le cœur d'une femme est un océan de secrets. - Arianne.
» dornish pride # nymeria & arianne
» Arianne Martell - L'Etoile de Dorne
» Arianne Jones - [Gryffondor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Chroniques de l'Ere des Luttes.
 :: La salle d'audience :: Journaux intimes
-
Sauter vers: