AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Mon trésor offert en échange d'un nom [Tour II - Terminé]
MessageSujet: Mon trésor offert en échange d'un nom [Tour II - Terminé]   Sam 7 Mai - 18:00

Eleyne ne dit mot, mais je peux lire les interrogations dans ses yeux. Qu’elle s’interroge donc, je n’ai que faire de sa compassion. Elle finit de me vêtir et je la chasse rapidement. Elle est certes gentille, mais je ne supporte que peu l’apitoiement, d’autant plus lorsqu’il vient d’une suivante. Qu’elle s’amuse donc à colporter des ragots ne me chaut que peu également pour l’occasion.
Je me regarde dans le miroir et souris doucement. Et honnêtement, il n’y a aucunement de quoi avoir pitié. Certes, je ne peux sortir avec cette marque sur le bas du cou et l’épaule, mais elle est plus impressionnante qu’elle n’est douloureuse. Et à dire vrai, je n’y aurais prêté attention sans me voir dans un miroir. Il me faudra tout de même parvenir à le canaliser un peu… ou à lui apprendre autrement… Je risque sans quoi de me retrouver parfois plus gênée que je ne le suis pour me déplacer. Je camoufle la marque avec du maquillage léger, car il n’est pas non plus question que je sorte ainsi. Avec une étole, elle passera inaperçue. Je souris à nouveau. S’il accepte de me laisser lui montrer… ou de me laisser simplement avoir la main quelques fois, ça n’en sera que plus agréable. Il faut juste que je lui montre et il s’en rendra compte. Il n’est point sot, et l’un dans l’autre, il se débrouille plutôt bien malgré tout. Et puis, j’ai sans doute déjà rencontré pire.

Je me lève et saisis mon étole. Je me regarde une dernière fois. La robe rouge détourne l’attention et l’étole noire camoufle le reste. Parfaite.
Je sors de la chambre et me dirige hors des murs. Trop de monde, trop d’enthousiasmes stupides. Je sais jouer et composer assez bien avec ce que l’on m’offre, et encore mieux avec ce que je parviens à saisir, mais subir à répétition les jérémiades, litanies et autres simagrées des Dames de la cour est au-dessus de mes force. Ou peut-être ai-je atteins la limite avec ces mariages qui s’enchainent… Il me faudra pourtant recommencer, ne serait-ce que pour le mien. Je ressers le tissu sur mes épaules en arrivant dans la cour. J’inspire profondément alors qu’un vague sourire flotte sur mes lèvres. Même si pour autant je regrette qu’il ne puisse avoir lieu rapidement. Que Conrad parte en guerre avec le roi est une chose logique et normale. Mais j’aurais aimé pouvoir obtenir mes droits avant. Tout peut basculer si rapidement, avouons qu’il serait fort regrettable qu’il meurt avant même que nous ne soyons unis.

Je stoppe en me rendant compte du lieu où m’ont mené mes pas. Je jette un coup d’œil aux gardes, qui s’écartent et me laissent passer. Tiens, sa seigneurie est donc ici ? Seul ou accompagné ?
Je fais quelques pas et stoppe en silence alors que je l’aperçois, s’entrainant, torse nu. Je penche légèrement la tête sur le côté, observant sa silhouette. Autant de cicatrices que Conrad, et je n’ai même pas besoin de m’approcher davantage pour le vérifier. Je devrais sans doute l’avertir de ma présence plutôt que de me repaitre ainsi de la vue qu’il offre. Je fais deux pas supplémentaires avant de m’éclaircir la gorge et de m’incliner.

« Pardonnez-moi mon Roi. Je ne voulais point vous déranger, je voulais simplement… profiter du Bois Sacré, je ne vous savez pas présent. » Je lui souris et incline la tête. « Je suis heureuse de vous savoir remis de vos blessures. Mais peut-être voudriez-vous que je vous laisse, je ne voudrais point être importune… ? »

Quoiqu’il faut que je lui parle également avant qu’il ne s’en aille batailler…


La norme est ennuyeuse. Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais.

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Corbois
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Messages : 434
Membre du mois : 4
Célébrité : Morena Baccarin
Maison : Corbois
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle – intelligente – arrogante – sûre d'elle – ambitieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mon trésor offert en échange d'un nom [Tour II - Terminé]   Sam 14 Mai - 10:27

Je me suis levé tôt, ce matin. Avant l'aurore. Le soleil dormait profondément, comme tout le château. J'étais descendu aux cuisines, fourbu et courbaturé d'une mauvaise nuit avec trop peu de sommeil, et j'avais fait réveiller les cuisiniers et commis par deux de mes hommes d'armes. J'avais une faim de loup. Comme à chaque fois que je dormais mal, d'un sommeil troublé de vieux rêves, de cauchemars et de fantômes. Je leur avais demandé de grosses tranches de lard bien épaisses, accompagnées d'oeufs coulants par dessus, d'une pinte de bière brune et corsée, avec un pain presque noir rempli de grains épais et croquants. Pas du compliqué, pas du raffiné. Un plat de déjeuner en campagne, dont j'étais familiarisé depuis plus de vingt ans. Au fond si j'aimais parfois le luxe d'alcools coûteux et de plats plus distingués que du porc salé, je restais un homme simple, un roi-guerrier. J'avais toujours rêvé du faste d'autres cours, sans pour autant qu'il ne me semble nécessaire de mon point de vue, obligatoire et incontournable. J'avais avalé ce petit repas alors que mes deux gardes buvaient leur propre pinte. J'échangeais avec eux quelques nouvelles sur leurs camarades, des soldats qui avaient été blessés au Bois-Aux-Loups et qui n'avaient pas encore pu nous rejoindre ; l'un ayant été durement touché à une jambe, l'autre réapprenant tout juste à monter à cheval après un terrible choc au bassin, lorsqu'il avait été presque brisé en deux par un terrible barbare du nord.


Une fois le ventre rempli, je demandais à mes hommes de me suivre, appelant un serviteur, qu'il aille me chercher Glace. L'arme, ben que valyrienne, était massive et puissante, ce monstrueux espadon n'ayant pas été forgé pour faire dans la dentelle. C'était cela dit une excellente arme d'entraînement, poussant à pousser beaucoup plus loin les exercices d'équilibre, mais surtout d'endurance et de précision. Je me réfugiais comme à mon habitude dans le bois sacré. Mon rendez-vous de presque tous les matins. Je m'y agenouillais un moment, seul, pour entretenir mon arme et formuler des prières à mes dieux. Enfin, après un bon moment de tranquilité dont je n'aurais su estimer avec finesse la longueur, je me mettais à l'entraînement.


Glace était toujours aussi pesante, et j'étais plus lent qu'avant. Mes muscles retrouvaient peu à peu leur puissance d'antan, même s'ils me semblaient moins fiables, plus prompts à des pics de douleur et de faiblesse qui n'étaient pas là avant. La rançon d'un entraînement solide et rapide après de graves blessures, sans doute. Mais j'étais surtout plus lent. Autrefois, la force d'un entraînement quotidien et l'expérience de quantité de batailles et d'escarmouches m'avaient rendu très dangereux Glace au poing. J'avais aujourd'hui l'impression d'avoir perdu en virtuosité dans le maniement de cette arme. J'entends un bruit au bout d'un moment, quelqu'un qui se racle la gorge. Je me retourne, surpris par l'interruption.


Nelya Corbois se trouve là et me demande de la pardonner, qu'elle pensait profiter du Bois Sacré. Ne manifestant aucune gêne, je hoche la tête à ses excuses et me rapproche de mes vêtements, pliés au pied de l'arbre-coeur, que j'enfile à nouveau pour cacher mon corps et ses marques, afin de mener une conversation sans fastidieuses interruptions.



| Ne partez pas, ma Dame. J'en avais terminé de toute manière. |


Et je serais bon pour un bain.


| Avez-vous besoin, vous, que je vous laisse un peu seule ? Les Anciens Dieux entendent mieux nos prières sans cacophonie alentours. |





Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon




Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Fire, Blood and Winter.
Messages : 12717
Membre du mois : 172
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Mon trésor offert en échange d'un nom [Tour II - Terminé]   Mer 18 Mai - 17:53

C’est étrange que mes pas m’aient menés ici. Non pas que cela ne m’arrive jamais de prier, même si cela peut paraître surprenant, mais c’est rare, alors j’avoue qu’arriver ici sans y avoir réfléchi est quelque peu étrange. Mais après tout, pourquoi pas… La quiétude y est plus présente qu’ailleurs et sans doute ai-je davantage besoin de calme à l’ombre d’un Barral que de ragots en compagnie des autres dames. Qui ne manqueront pas de remarquer à un moment ou à un autre ce que je m’efforce de camoufler. C’est affolant comme elles ont un don pour remarquer ce genre de chose, alors qu’elles ne se rendraient pas compte que leur époux retrousse une servante sous leurs yeux. J’exagère sans aucun doute. Et je ne pense pas que l’une d’elle ose me faire une remarque, et quand bien même, elle n’aurait le droit qu’à un sourire froid et poli. Passons !

Je stoppe en me rendant compte que je ne suis pas la seule à être présente, mais si ses gardes me laissent passer, c’est qu’il n’a point demandé à être seul. Tant mieux. Je poursuis ma route, l’observant alors qu’il s’entraine avec son épée, qui serait presque aussi grande que moi. Bien que le spectacle soit plaisant à observer, je fais doucement remarquer ma présence. Ce serait malvenu d’être ainsi surprise à détailler le roi.

Il se retourne et je lui souris, tout en m’excusant. Je le suis des yeux alors qu’il récupère ses effets et se rhabille rapidement. J’incline la tête et fais quelques pas supplémentaires vers l’arbre-cœur. Je tourne la tête vers lui et la secoue doucement.

« Non mon roi, n’ayez crainte, je n’ai nulle réelle prière à adresser pour le moment. Les miens sont à l’abri, et notre royaume profite pour le moment d’une accalmie, certes temporaire, mais toute de même appréciable. C’est plus que je ne saurais en demander. Je préfère ne pas déranger les Dieux lorsque cela n’est réellement nécessaire. »

Sans parler que je préfère compter sur moi-même que sur eux en général. Je me débrouille mieux que le peu que j’ai pu voir les concernant… ou est-ce parce que je n’ai suffisamment la foi ? Allez savoir…

« Acceptez-vous de rester un peu en ma compagnie mon roi ? »

Je lui souris et incline la tête.

« Je n’ai pas encore eu l’occasion de le faire de vive voix Majesté et je m’en excuse. Je vous présente mes félicitations pour votre union à venir. La reine Targaryen est d’une extraordinaire beauté en plus d’être sagacité étonnante à son âge. J’avais entendu les rumeurs, mais elle les surpasse. Nul doute qu’elle saura être une grande reine pour le Nord également. »

Ou pas. Peu m’importe au final. Tant qu’elle ne faisait point détruire ce à quoi je tiens. Tout comme cela importe peu qu’elle soit appréciée ou non par le reste du royaume. A mes yeux, du moins, cela n’a guère d’importance, même si je reconnais être plutôt curieuse à son encontre.
Je m’installe sur le banc, me tournant un peu vers lui.

« Je suis, encore une fois, sans doute trop franche, et trop curieuse. Et si tel est le cas, je vous prie de m’en pardonner mon roi.
Mais j’ai ouïe dire que ce ne serait point la seule future promise royale qui découvrirait sous peu notre royaume. Est-ce là des murmures infondés ? Ou aurons-nous l’honneur et le privilège d’avoir bientôt parmi nous une future princesse ? »


Et devrait-on se demander à quel point toutes ses alliances si rapides sont mauvais signe dans cette guerre contre les Fer-nés ? Et devrais-je me hâter moi de discuter de la possible union de son dernier enfant… encore si jeune ?


La norme est ennuyeuse. Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais.

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Corbois
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Messages : 434
Membre du mois : 4
Célébrité : Morena Baccarin
Maison : Corbois
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle – intelligente – arrogante – sûre d'elle – ambitieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mon trésor offert en échange d'un nom [Tour II - Terminé]   Mer 18 Mai - 22:25

Les Anciens Dieux entendaient tout. Ils voyaient tout. C'était sans aucun doute pour ça que la justice de l'existence était la seule à être impartiale, cruelle et souvent gratuite, mais impartiale malgré tout. Je ne comptais pas gâcher les prières de qui que ce soit. La religion était avec l'Etat un des deux socles majeurs de la société et je ne comptais pas laisser cela se perdre. Mon père m'avait dit jadis que quiconque avait déjà combattu sur un champ de bataille ne croirait plus en une force supérieure, en des architectes de destin. C'était faux. Quiconque avait déjà chargé épée au clair, lancé au triple galop avec des milliers d'hommes à ses côtés, aura forcément senti la puissance et la volonté des Dieux emballer son cœur, désynchroniser sa respiration et tout ce qui s'ensuit. Les Anciens Dieux étaient la force du Nord et de tous leurs fidèles. Ils étaient dans les arbres, dans le vent, dans la terre. Ces pourritures qui nous assaillaient avaient vendu leur âme au Dieu Noyé, au Dieu des Tempêtes, à ces Sept incarnations de l'âme humaine. Comment peut-on révérer des facettes ? Respirez cet air. Cet air là, et regardez ces yeux aux coulures carmines, et vous verrez le véritable visage des dieux. La Corbois reste à distance, cette fois-ci. Elle ne joue plus, suffisamment intelligente pour comprendre qu'à force de ruse, elle en a perdu de vue son objectif et que la partie lui a été ravie. Je doute pourtant que sa présence ici soit accidentelle. Je hochais la tête devant la sagesse simple de ses paroles.


| Vous avez raison. Les pauvres seront bien assez sollicités prochainement. La tempête approche. Je le sentais dans l'air en rentrant du Bois Aux Loups, je le sens jusque dans mes os depuis Moat Cailin et Pouce-Flint. |


Tout le monde avait sans doute déjà compris l'évidence ; des jours bien sombres s'alignaient dans un futur proche pour le Nord. Quand la Corbois me demande si j'accepte de rester un moment en sa compagnie, j'accepte effectivement d'un hochement de tête alors que je m'essuie le visage d'un linge bouilli le matin même, me débarrassant de la transpiration née de la rigueur de l'entraînement. La femme met les pieds dans le plat en félicitant dame ma future épouse alors que je sais qu'elle briguait activement cette même position un mois plus tôt. Je ne lui fais cependant pas le camouflet de reprocher ce geste qui, s'il n'est peut être pas désintéressé, reste pour autant gratuit.


| Je vous remercie pour vos bons mots, ma Dame. Ma promise est en effet une jeune femme des plus attractives en plus d'être d'une intelligence politique certaine. Le Nord sera renforcé par cette alliance ; je ne l'aurais décidée autrement. |


Tiens, elle, elle n'a pas le front de me dire qu'elle ne considère pas Rhaenys Targaryen comme la Reine du Nord. Elle n'en pense peut être pas moins mais qu'importe. Le pouvoir c'est d'abord l'apparence, du pouvoir. Je l'ai compris depuis bien longtemps, depuis les douloureuses épreuves d'une première guerre contre Harren le Noir et l'enchaînement de combats autant sanglants qu'indécis. Ah. Voilà que la belle aborde le fond du sujet. Elle a déjà eu Conrad comme lot de consolation pour sa tentative râtée auprès de moi. Je sens qu'elle attend plus ; ce genre de femme, pétrie d'ambition, n'a de cesse de chercher à améliorer sa place et le lustre de son nom, ce que je conçois et comprends tout à fait.


| Il est vrai que le Prince du Nord est en âge de se marier et que j'ai été approché en ce sens. Les dispositions restent encore à être fixées mais en ces temps difficiles, un Stark célibataire serait un cruellement manquement au devoir de notre lignée envers le Nord. Puis-je m'enquérir mon amie, de la provenance de ces rumeurs? |





Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon




Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Fire, Blood and Winter.
Messages : 12717
Membre du mois : 172
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Mon trésor offert en échange d'un nom [Tour II - Terminé]   Sam 21 Mai - 13:39

J’esquisse un sourire sans joie à ses paroles. Même moi qui me tient aussi loin que possible de tout ceci ressens la même chose que lui. Certes, peut-être parce que mon fils est maintenant de ceux qui iront affronter ladite tempête. Mais nul besoin d’être devin en vérité. Les fer-nés multiplient leurs attaques et tentatives, poussant la témérité toujours plus loin. Les batailles n’ont pas été aussi violentes, ou du mois à aussi grande échelle depuis… depuis une dizaine d’années… je crois. Sans doute.
Je regarde autour de nous et hoche doucement la tête.

«  « Ce n’est que le début. N’est-ce pas ? » Je fais quelques pas, et mes doigts vont doucement effleurer le tronc du barral. « L’armée du Noir est si nombreuse… Certes, ils ne valent pas les soldats du Nord, mais les pertes ont déjà été lourdes… Nous nous tiendrons debout à vos côtés, mais cela sera-t-il suffisant ? »

J’ai un léger sourire en pensant à mon père qui prenait cette devise tellement au sérieux. Me manque-t-il ? Oui. En quelque sorte. Mais il avait affronté tant de batailles et survécu à tant de combats que je m’étais faite à l’idée depuis longtemps, qu’un jour, il finirait par ne plus avoir la force nécessaire. C’était triste, mais c’était ainsi.

Je penche la tête sur le côté et l’observe alors qu’il accepte de rester tout en s’emparant d’un linge propre pour se nettoyer. Et j’en profite pour le féliciter. Tant que nous sommes seuls. Non pas que je ne pense pas ce que je dis, mais certaines avaient visiblement appris que j’avais approché le roi dans ce même but. Et elles avaient trouvé le moyen de me plaindre et de réprouver le choix final du roi pour son épouse. Il était dans un sens navrant de se rendre compte que je comprenais mieux qu’elles son choix. D’un autre côté, j’apprenais bien plus en jouant le jeu. Et puis, il fallait bien faire bonne figure. Quelle que soit la personne en face.
Je lui souris doucement, en inclinant la tête.

« Il est évident que cette décision va dans l’intérêt du Nord, comme chacune de celles que vous avez prises. Nul ne saurait remettre en cause votre jugement mon roi. Vous êtes le Nord après tout. »

Peut-être un peu trop. Oh, qu’importe, ce n’est pas bien grave. Dans le fond, je ne mens même pas. Et il n’a de toute manière nul besoin de se justifier. Ni devant moi, ni devant quiconque. Je suis persuadée qu’il aime à le rappeler de temps à autre, à ceux et celles qui seraient assez sots pour remettre son autorité en cause face à lui.
Mais je passe déjà au sujet suivant, tournée à moitié vers lui, un sourire se faisant curieux aux lèvres. J’ai un léger rire à sa question et je secoue la tête.

« Je suis navrée, mais je ne saurais vous donner de noms. Ce ne sont là que quelques rumeurs qui sont arrivées jusqu’à moi… Vous comprendrez que je ne saurais mettre dans l’embarras quelques dames qui sont si impatientes et réjouies par cette nouvelle. »

J’acquiesce en repensant à ses paroles.

« D’autant plus qu’il s’agit là de votre aîné et héritier, et que sa jeune sœur est, elle, déjà mariée et a rejoint ses terres d’adoption. On m’a dit par ailleurs que son arrivée et son installation s’étaient bien déroulées, la princesse parvient-elle à se faire à son nouveau foyer ? C’est un moment tellement difficile quand on est jeune fille, que de devoir tout quitter pour rejoindre l’inconnu… »

Je réprime un soupir et souris doucement.

« Si je puis me permettre, de ce que j’ai vu et de ce qu’elle m’a confié, elle semblait plutôt satisfaite du choix de son époux. Et elle semblait déjà s’être fait quelques alliés parmi les nobles ouestiens présents. Cela devrait aider à sa quiétude… »

Je ne fais que m’enquérir de la jeune fille, après tout, tout roi qu’il soit, il doit tout de même s’inquiéter pour elle non ? Et puis, le fait que je sois quelque peu curieuse et parfois trop direct n’est guère pas nouveau… Même si je devrais effectivement travailler dessus… Mais pas aujourd’hui.
J’inspire lentement et le dévisage.

« Vous savez que je ne suis guère de ceux qui empruntent mille chemins pour arriver à destination, et que je désire le meilleur pour mes enfants, aussi, je ne pense point vous surprendre.
Le prince Walton n’est pour le moment promis à personne n’est-ce pas ? »
Je lui souris. « Oui, un peu trop direct peut-être. Mais cela vaut mieux parfois. Je sais qu’ils sont fort jeunes. Et ce ne serait donc au mieux que des fiançailles. Mais ma fille est une demoiselle instruite, douce et charmante. Ils se connaissent et s’apprécient déjà.
Auriez-vous la bienveillance d’envisager une union entre votre fils et ma fille Majesté ? »


Au moins ne pourra-t-il pas dire cette fois que je cherche à jouer avec lui… Je me retiens de grimacer devant mon audace, qui cette-fois m’étonne moi-même.


La norme est ennuyeuse. Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais.

Spoiler:
 


Dernière édition par Nelya Corbois le Dim 19 Juin - 19:13, édité 1 fois
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Corbois
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Messages : 434
Membre du mois : 4
Célébrité : Morena Baccarin
Maison : Corbois
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle – intelligente – arrogante – sûre d'elle – ambitieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mon trésor offert en échange d'un nom [Tour II - Terminé]   Mar 24 Mai - 18:41

La dame que j'avais sous les yeux était une des beautés du Nord. Avenante et pas farouche, la pauvrette avait jadis servi de fantasme et d'exutoire mêlés à de jeunes abrutis nordiens il y a bien longtemps. Combien de fois avions nous abusé de l'ascendant que nous donnaient les histoires qui courraient sur de morbides exploits de jeunesse. Je la revois jadis, avec ses yeux envoutés par ces histoires, et moi qui ne pensait qu'à esquiver le reste du banquet pour montrer, lui retrousser ses jupons, et la foutre un bon coup. J'étais peut être un peu amoureux d'elle, à l'époque. Comme j'étais amoureux de toutes celles qui me regardaient comme ça. Comme je l'étais sans doute toujours aujourd'hui, les regards étaient les miroirs de l'âme et ce que j'y voyais me plaisait souvent, même quand c'était affreux. C'était peut être ça le plus violent dans le fond. Qu'importe. La jeune femme n'est justement plus tout jeune, maintenant. Elle a du kilométrage et elle est toujours en vie. Alors, ça veut dire qu'elle a compris et qu'elle a appris. Je lui offre un vague sourire confiant, inutile d'alarmer qui que ce soit alors que rien n'a encore véritablement commencé.


| Oui, et ça empirera de beaucoup avant que les choses n'aillent mieux à nouveau. Et tant que le Nord saura rester uni sous la bannière du Loup-(Garou, tout ira pour le mieux. Ensemble, nous sommes forts. Le Noir compte justement sur un défaut de cohésion chez ses ennemis. A nous de lui infliger le plus cruel des désavoeux, mais pour cela j'ai besoin de chaque nordien. |


La guerre est déjà sur nous. Nous en sommes encore suffisamment éloignés pour que les choses paraissent calmes, presque apaisées. Ce n'est pas pour autant que c'est le cas. Pour avoir lu les derniers rapports, je savais fort bien que nous devions prendre garde. L'ennemi était déjà monté au Nord jusqu'aux portes du royaume. Qu'il ait fini en déroute la queue entre les jambes, je me rendais bien compte que ça ne suffisait pas. On ne gagnait pas une guerre contre Harren le Noir juste en donnant quelques claques à son avant-garde. Les choses n'allaient pas seulement empirer. Elles allaient devenir vraiment moches. Mais alors vraiment. La Corbois me félicite pour mon choix, et je ne sais trop que penser de son compliment à propos des intérêts du Nord. Que dire de plus?


| Le Nord ne se préoccupe pas de toute manière, des on-dit. J'entends prouver mes choix et leurs raisons par mes actes. Ceux qui me connaissent ont confiance. Que les autres prient les Anciens Dieux et ouvrent un peu les yeux. |


Je la questionne alors sur les rumeurs. Bien sûr, les commérages ne peuvent être stoppés. Ca a toujours été comme ça. Inutile de chercher plus loin. Ce qu'il faut faire au fond, ce sur quoi il faut compter, c'est que je maîtrise les informations les plus cruciales. Mettre le moins de gens possibles au courant suffisait déjà, mais il y avait surtout le fait de maîtriser celles qui devaient être tenues secrètes. Je hoche la tête à ses paroles sur Jeyne et sur l'installation de sa maisonnée dans les Terres de l'Ouest. J'imaginais que Jeyne se confiait un peu facilement sur son bonheur. J'espérais surtout que lorsque celui-ci se fânera pour une raison ou une autre, ma tendre chérie sache un peu mieux tenir sa langue. Il y a des choses que nous devrions être les seuls à savoir. J'acquiesce donc aux paroles de la lady de Corbois, alors qu'enfin elle aborde le fond du sujet.


Décidémment, la garce a les dents longues. Je ne sais si je dois être flatté ou frustré de son obstination, mais quelque part, celle-ci m'honore. Je souris.



| Vous alors, ma Dame, vous ne lâchez jamais vos proies, n'est-ce pas ? Moi qui pensait que votre futur époux suffirait à vous combler de bonheur... Pour mon fils, je suis profondément ravi et honoré de votre proposition. Pour autant il est fort jeune, votre fille plus encore. Une union qui ne pourrait être consommée avant plusieurs années n'aurait pas d'intérêt. Et devant la perspective de ma mort possible ou de celle de Jon, Walton devra peut être épouser une princesse ou que sais-je. Comprenez vous qu'il soit trop tôt pour fixer quoi que ce soit encore, pour lui ? | je ne la rabrouais pas, je voulais justement qu'elle comprenne. Et qu'elle modère son impatience.





Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon




Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Fire, Blood and Winter.
Messages : 12717
Membre du mois : 172
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Mon trésor offert en échange d'un nom [Tour II - Terminé]   Mar 31 Mai - 12:19

Je l’observe alors qu’il me répond en souriant. Je lui retourne un sourire plus léger. Essaie-t-il de me rassurer ou de se convaincre lui-même de ses paroles ? Je ne sais trop en vérité, peut-être un peu des deux. Mais nous savons pourtant tous deux que les choses ne vont jamais réellement mieux, pas ici, pas pour bien longtemps. Et le fait que tout Westeros s’enflamme ne fait qu’aggraver les faits. Je doute sincèrement que les choses aillent mieux dans les temps à venir. Même s’il n’a pas précisé de période il est vrai… Mais qu’importe, jouons le jeu. Je hoche lentement la tête.

« Le Nord restera uni, tel qu’il l’a toujours fait face aux menaces. » Si nous oublions les quelques mésententes internes. J’esquisse un sourire froid. « Les Fer-nés nous ont déjà trop pris, nul ne saurait leur pardonner. Chacun vous suivra sans hésiter, il s’agit de protéger ce qui est nôtre après tout. Et nous pouvons compter sur nos alliés qui plus est, n’est-ce pas ? »

Même si l’Ouest semblait se montrer plus réticent qu’autre chose à s’impliquer réellement. Mais le Val et Peyredragon ? Je réprime une grimace. Leur armée était loin d’être nombreuse non ? Même si cela obligeait le Noir à s’éparpiller quelque peu il est vrai. Mais ce ne serait nullement suffisant. Beaucoup de soldats étaient déjà tombés. Combien tiendraient encore ? Si le Nord s’en sortait, à quel prix cela serait-il ? Si jamais Benjen était de ceux qui ne revenait pas… Mon regard s’assombrit un peu, avant que je ne chasse ses pensées importunes pour le moment. Un sourire aimable réapparait sur mon visage. Si lui ne s’en préoccupe pas, des rumeurs, ce n’est point le cas du commun des mortels. Peut-être que cela ne lui chaux que peu, mais tellement de choses peuvent se jouer là-dessus malgré tout. Je me contente de hocher la tête, approuvant ses dires. Tant d’arrogance. N’imagine-t-il jamais pouvoir avoir tort ? Ne pense-t-il point que ses choix puissent être mauvais ? Oh, certes, il était roi et pouvait se le permettre, et je n’étais guère mieux placée, l’orgueil étant sans doute l’une de mes plus grandes qualités, ou défauts selon, il me fallait bien le reconnaître.
Je parviens à obtenir quelques réponses, et à esquiver quelques questions. Après tout, peu importe d’où viennent ces rumeurs, elles sont belles et bien existantes. Et quels que soient les efforts fournis, cela sera toujours le cas pour des sujets de cette importance. Je n’obtiens qu’un acquiescement en m’enquérant de la jeune princesse, mais il ne fallait pas s’attendre à ce qu’il s’épanche, pas lui, et c’est déjà une réponse en soi. D’autant plus que je peux certainement avoir de plus amples données par une tierce personne.

Je souris et enfin me décide à aborder le sujet principal. J’ai un rire à sa répartie alors que je ne le quitte pas des yeux.

« Vous devriez pourtant savoir que j’aime être au centre de l’attention mon roi… » Je souris doucement en secouant la tête. « Mais mon bonheur n’est nullement la question mon roi, le Sénéchal saura effectivement le satisfaire. »

C’est en tout cas, ce que je m’efforce déjà de lui enseigner…
J’incline la tête.

« Il s’agit de celui de ma fille, ce qui représente bien plus à mes yeux que le reste. Et je comprends fort bien tout cela. Mon propre fils entre seulement en âge de se marier, je ne compte pas non plus précipiter les choses…
Je ne cherche nullement à obtenir dès à présent des promesses vides de sens. Ma fille n’est effectivement nullement en âge de prendre un époux, elle n’est encore qu’une enfant.
D’autant plus, qu’au vu de la situation actuelle, je sais fort bien que nul n’est à l’abri, même si je prie les Dieux pour nos enfants. »
Je lui souris. « Je vous demande simplement d’envisager cette possibilité, quand bien même ce n’est pas d’actualité.
D’ici à ce que cela le soit, ma fille aura mûri et aura appris à être un soutien et une force pour son futur époux. Et cela renforcerait les liens dans le royaume. »


Je ris un peu à nouveau.

« Pardonnez-moi, je cesse cela. Je ne souhaite pas vous importuner plus que de raison… »

Je lui jette un coup d’œil, un sourire toujours aux lèvres.
S’il n’arrive rien à Jon avant son mariage, avant que Lyarra soit en âge de se marier… Il faut simplement que l’idée fasse son chemin… Et ma foi, quand à ce qu’il pourrait lui arriver après, si cela se faisait, je n’en avais cure.


HRP:
 


La norme est ennuyeuse. Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais.

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Corbois
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Messages : 434
Membre du mois : 4
Célébrité : Morena Baccarin
Maison : Corbois
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle – intelligente – arrogante – sûre d'elle – ambitieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mon trésor offert en échange d'un nom [Tour II - Terminé]   Mer 1 Juin - 20:01

La noble est confiante, du moins satisfaite, alors qu’elle me sourit. Je la sens moins sur la défensive que la dernière fois, après le moment où je l’avais percée à jour avec son ambition. Là, elle assume totalement ce qu’elle me propose et l’image qu’elle renvoie, ce positionnement qu’impliquent tous ses mots. Quoiqu’il en soit, j’espère qu’elle a confiance de la futilité de cette rencontre et de ces sourires. Bientôt, son fils marchera avec moi et mon armée vers le sud. Et alors, elle n’aura sans doute plus beaucoup le coeur à sourire. La Corbois me confirme l’unité et la bonne cohésion du Nord face à l’ensemble de ses ennemis. J’ai envie de dire « qu’en sait-elle ? », mais je n’ai pas envie de rabrouer quelqu’un pour des paroles aimables, préférant en profiter avant qu’elles ne tournent définitivement à l’aigre. Pour le reste elle a raison, tout le monde ici a l’habitude de se battre contre les fer-nés, et susceptible de leur chercher vengeance à la première occasion. C’est principalement là-dessus que je mise pour le moral de mes troupes, ça et nos récentes victoires, ça et nos récentes alliances. Nous allons marcher à la guerre avec un dragon, après tout.


| Oui. Peyredragon fera la guerre à nos ennemis jusqu’au bout. Le Val nous suivra tant que la victoire sera à nos côtés, sans doute. Je suis infiniment plus circonspect à propos des Martell et des Durrandon. Les premiers ne semblent pas avoir de stratégie claire et passent leur temps à s’insulter avec leurs voisins et alliés, les seconds ont ruiné une brillante campagne par trop d’atermoiements. Les Anciens Dieux nous gardent de ces errements. |


Voilà qui clôturait cette discussion ; je n’avais pas envie de discutailler au sujet de ma politique étrangère avec une femme qui n’était pas de mon conseil. Une femme que j’avais jadis trop connu, ce qui pouvait toujours causer problème à un moment ou à un autre. De plus, je ne pouvais pas discuter avec elle de mon alliance avec l’Ouest. Quant au poids réel des rumeurs, je m’en jouais tant qu’elles restaient sous contrôle, et rien de ce que j’avais entendu jusqu’ici n’avait été motif à m’inquiéter. L’Ouest restait relativement stable, le Val faisait ce que nous avions convenu, etc. Inutile de chercher plus loin pour le moment. J’avais appris au fil de mon règne qu’il était parfaitement impossible de stopper la vitesse de propagation des racontards, en particulier dans des cours où se trouvaient quantité de dames de noble naissance qui n’avaient pas grand chose d’autre à faire que parler et entretenir des relations, quelles qu’elles soient. Sda répartie fuse, amusée. Fort bien, si elle escompte être satisfaite par Conrad Omble. Il est difficile parfois, brutal souvent, mais c’est quelqu’un de loyal et de dévoué. Je n’en demandais pas plus de mes serviteurs, qu’ils soient de vile lignée ou de haute naissance.


Je comprends où elle veut en venir et précise ses motivations. Sa fille. Si jeune... Et elle voulait la donner à Walton, pour toujours plus enserrer le trône par sa proximité grandissante, par de véritables liens de sang qui lui permettraient d’écarter une bonne fois pour toutes les vélléités de ses voisins et rivaux. Je savais qu’elle venait simplement planter une graine dans mon esprit ; elle même n’aurait jamais le front d’attendre un engagement ferme de ma part, alors que celui de Jon et d’Ysilia Royce n’était toujours pas figé dans le marbre.



| Je comprends ce que vous voulez dire. Effectivement, la maison Stark ne saurait considérer comme une mésalliance le fait de s’unir à la maison Corbois, en ce qui concerne le fils cadet de notre famille. Je vous propose néanmoins d’attendre au moins la fin du conflit en cours. Il est probable que beaucoup de choses changent d’ici là, meême si j’espère que ces changements seront infiniment plus positifs que négatifs. Aviez-vous d’autres choses dont vous souhaitiez m’entretenir ? |





Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon




Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Fire, Blood and Winter.
Messages : 12717
Membre du mois : 172
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Mon trésor offert en échange d'un nom [Tour II - Terminé]   Lun 20 Juin - 14:02

Je souris doucement, un air aimable, légèrement inquiet, sur le visage. Peut-être y croit-il réellement. Peut-être est-ce un discours bien rôdé pour le peuple et ses nobles. Mais au vu de son caractère, je suppute que c’est simplement ainsi qu’il pense tout ce qu’il dit. Et peu importe au final. Dans le fond, il n’a pas tort, tant que nous restons unis, nous sommes plus forts. Quand bien même puis-je trouver cela idiot. Ils continueront tous de se battre, et il y aura encore bien davantage de morts et de pertes. Et les familles pleureront leurs défunts en hurlant de plus belle à la vengeance.
Je grimace à ses paroles, et hoche doucement la tête.

« Ce n’est pas comme si nous pouvions avoir confiance dans les sudiens. Ils ne savent pas, ils ne comprennent pas. L’Orage a peut-être un roi et une armée émérite, mais ils ne savent guère plus ce que c’est que de combattre sans cesse sauvageons et fer-nées.
Je ne doute pas que nous puissions compter sur l’armée de Peyredragon, au vu de ce que le roi Hoare a fait subir à la famille royale… Quant au Val, il suffit donc de continuer à nous battre et de gagner comme nous l’avons toujours fait mon Roi. »


Et que les Anciens Dieux gardent les miens. Tant que Benjen me revenait en vie, les autres pouvaient bien tous disparaître… Bon, peut-être pas mon futur époux, pas avant que nous ne soyons mariés et que je n’attende un enfant.
Je garde un sourire de circonstance alors que j’évoque la possible union de nos enfants. Dans un avenir certes lointain, mais les choses peuvent aller tellement vite. Et au moins, suis-je certaine d’avoir la primeur cette fois-ci concernant cette demande. Même si cela ne signifie rien et que je n’attends rien de plus aujourd’hui qu’une oreille attentive de sa part. La demande est faite, charge à lui de s’en souvenir. Et je ne doute pas qu’il examinera ma demande le moment voulu.
J’incline la tête à son intention.

« Je ne pouvais espérer mieux mon roi. Je vous remercie de prendre en compte mes requêtes.
Non, je ne vais point vous retenir plus que de raison. J’ai promis à ma fille d’aller visiter la ville avec elle, et Kiran était impatient de retourner sur le port. »


Je fais une profonde révérence.

« Je suis ravie d’avoir eu l’occasion et le plaisir de vous croiser à nouveau mon Roi. Je vous souhaite une très bonne fin de journée Majesté. »

Me relevant, je lui offre un sourire, avant de retourner au château récupérer mes enfants. Et en vérité, je sais fort bien que je n’attendrais pas forcément qu’il se souvienne de ma fille, je me chargerais de lui rappeler de temps à autre.



La norme est ennuyeuse. Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais.

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Corbois
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Messages : 434
Membre du mois : 4
Célébrité : Morena Baccarin
Maison : Corbois
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle – intelligente – arrogante – sûre d'elle – ambitieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mon trésor offert en échange d'un nom [Tour II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Mon trésor offert en échange d'un nom [Tour II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un mot, un geste et ton destin change à jamais [Tour II - Terminé]
» On ne change pas une equipe qui gagne
» DOLLARISATION / À chaque entreprise son taux de change
» Faudrait que je change mon portable: que me conseillerz vous
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Nord :: Blancport
-
Sauter vers: