AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
On ne s'améliore qu'en s'entrainant. [Tour II - Terminé]
MessageSujet: On ne s'améliore qu'en s'entrainant. [Tour II - Terminé]   Sam 5 Mar - 19:35

Ulwyck était un peu bourru, parfois, pour m’entrainer. Je n’avais aucun doute sur ses capacités, il m’entrainait après tout depuis des années, mais j’avais parfois du mal à comprendre sa façon d’agir, et ses intentions. C’était le cas, quand il m’a annoncé de trouver un autre maître d’arme, de façon abrupte. Je ne suis pas vraiment caractérielle, mais il semblait tellement impassible, tellement indifférent, que je me suis quelque peu emportée, en lui demandant le problème dans notre entrainement. L’air surpris sur mon visage m’avait grandement surprise à mon tour, et je n’avais pu m’empêcher de rire en le voyant. Ça n’aurait pas du m’étonner, pourtant, de ne pas avoir compris dès le début ce qu’il attendait de moi. Il voulait que je me confronte à un adversaire qui ne me connaissait pas, et que je ne connaissais pas. Depuis le temps que nous voyagions puis servions les Arryn ensemble, nous en savions suffisamment sur les compétences de l’un et de l’autre, pour ne plus réellement faire de progrès l’un au contact de l’autre. Il n’avait pas tort, il pourrait être utile d’acquérir d’autres capacités, que lui ne possédaient pas. Je ne comptais pas importuner la Reine régente avec cela, cependant. Les combattants ne manquaient pas, au château. Seraient-ils, pour autant, aptes à entrainer une femme ?

Je soupirais, rejoignant la salle d’entrainement des Eyrié, pour me préparer avant mon départ pour l’Ouest. Je n’aurai pas l’occasion de m’entrainer avant longtemps, ni même de manier des armes, mais je comptais emporter quelques lames légères et aisément dissimulables, malgré tout. De même que je souhaitais m’entrainer un peu, malgré tout. Beaucoup de mois passeraient, avant que je ne redevienne Elya, ou que je n’endosse que brièvement l’identité d’Ysilla Rougefort. J’arrivais à la fin, je supposais, d’un entrainement du Roi et de Lord Royce. Je m’inclinais devant le Roi, avant de me diriger vers les armes disposées dans la salle. Je m’arrêtais à mi-chemin, pour me retourner vers Lord Royce. Savait-il qui j’étais ? Je n’en étais pas certaine. Peu importait.

« Ser Royce. J’espère ne pas vous importuner. Je vous vois entraîner notre Roi depuis plusieurs années maintenant. Vous ne devez pas me connaître, je me prénomme Elya, et suis au service des nos majestés depuis environ sept ans. Je suis entrainée par Ser Volmark. Il estime que je dois me confronter à d’autres guerriers, pour apprendre toujours davantage. Je vais entreprendre un voyage assez long, sous peu, mais accepteriez-vous de m’enseigner votre maîtrise des armes, à mon retour ? »

Il aurait tous les droits de me refuser son assistance, cependant.


    Shadow in the dark
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Espionne
Âge du Personnage: 24
Allégeance: Ma loyauté va à un autre Souverain.
Écoute les murmures de la nuit...
Messages : 739
Membre du mois : 0
Célébrité : Amanda Seyfried
Maison : Aucune
Caractère : Agile - débrouillarde - têtue - tête brûlée - discrète - suspicieuse - fidèle - déterminée - insignifiante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On ne s'améliore qu'en s'entrainant. [Tour II - Terminé]   Ven 11 Mar - 22:38

Il ne m’était pas facile, pas réellement, de solliciter Asher Royce pour mon entrainement. Non pas par crainte, par réserve, mais plutôt car je n’avais aucune légitimé à lui demander cela. Je n’étais, après tout, qu’une espionne employée par Sa Majesté – Ses Majestés, maintenant. Et en cela, je passais après ses hommes et guerriers, et après le Roi. Uniquement si l’homme acceptait, car il n’avait aucune raison d’y être contraint. Tergiverser, en tout cas, serait inutile. Je ne connaissais que peu le seigneur Royce, mais de ce que j’avais constaté en l’observant depuis qu’il était au service de Notre Reine, j’avais pu comprendre qu’il n’y allait pas par quatre chemins, et qu’il détestait quand on faisait de même. Qu’il préférait la franchise, même brusque, aussi lui exposais-je directement ma requête, sans détour, sans non-dits. Il aurait été inutile de le faire. Je ne disais rien, devant son absence de réponse, attendant. Soit il me congédierait, soit il répondrait favorablement, mais il ne pouvait malgré tout de me répondre.

« J’ai toute confiance en eux pour cela, mais j’aurai davantage à craindre qu’il veuille leur faire davantage que les protéger. »

Je grimaçais bien malgré moi, assez mal à l’aise à cette idée, bien que ce soit parfaitement vrai. Je ne détournais pas le regard, pour autant, répondant un peu plus sérieusement au chevalier en face de moi.

« On ne sait jamais de quoi l’avenir sera fait, et une femme telle que moi ne peut envisager d’avoir toujours une escorte. Quelles que soient les raisons qui peuvent me pousser à me retrouver seule. Et je sais les dangers qu’une femme court sur les routes, pour les avoir vus de mes yeux. Je ne serai jamais trop prudente. »

Oui, c’était une réalité. Bien que ça ne soit que la moitié de ma motivation, soit. Mais ile ne m’appartenait pas de dévoiler ce à quoi Sharra Arryn m’employait. Un bon espion était un espion dont personne ne savait qu’il l’était. Je ne devais passer, aux yeux d’Asher Royce, que pour une jeune femme quelque peu inquiète du trajet qui l’attend et des bandits qui rodent, et désireuse de savoir un minimum se défendre.

« Je n’ai que de peu de préparatifs à faire pour mon départ dans les jours à venir, maintenant convient très bien. Mais je pense qu’il vaut mieux que vous voyiez mes techniques, et me donniez des aides pour compenser mes lacunes, et voir ce qu’il convient que j’apprenne. Je suis appliquée et ne rechigne pas à la tâche. Je pourrais m’entrainer, avant de revenir et réellement bénéficer de vos enseignements à ce sujet. Si cela vous convient. »

Peut-être prenait-elle trop les choses en main, peut-être cela lui déplairait-il, mais elle évoquait la vérité et rien d’autre. Légèrement surprise, je rattrapais avec assez d’adresse l’épée qu’il venait de me lancer, faisant face au chevalier.

« L’arbalète et le poignard, la dague aussi, pour le moment. L’arc, quelque peu. Avec l’aide du Seigneur Corbray, par moments, pour cette dernière arme. Il a privilégié des armes discrètes et silencieuses. »


    Shadow in the dark
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Espionne
Âge du Personnage: 24
Allégeance: Ma loyauté va à un autre Souverain.
Écoute les murmures de la nuit...
Messages : 739
Membre du mois : 0
Célébrité : Amanda Seyfried
Maison : Aucune
Caractère : Agile - débrouillarde - têtue - tête brûlée - discrète - suspicieuse - fidèle - déterminée - insignifiante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On ne s'améliore qu'en s'entrainant. [Tour II - Terminé]   Lun 21 Mar - 12:35

Je ne savais si j’avais gagné son attention ou non, mais toujours est-il que mes arguments semblaient le convaincre. C’était tout ce que je demandais. Ça, et que ça l’encourage à m’apprendre quelques façons de survivre. Bien sûr, ayant parcouru les routes avec Ulwyck pendant plusieurs mois, je savais quelques petites choses à cet effet. Mais des choses plutôt désordonnées. Je pouvais certes prendre mes adversaires par surprise, mais cela pouvait aussi se retourner contre moi. Si un affrontement sur les routes n’aurait jamais rien à voir avec un combat rangé, une légère stratégie ou une façon de se défendre un peu travaillée pouvait aussi changer la donne. Surtout quand j’étais à même de me retrouver face à plusieurs hommes qui auraient davantage de force que moi – c’était une évidence, ça n’était pas un de mes atouts et il était peu probable que ça le soit. Je ne visais pas à avoir l’apparence d’une guerrière de toute façon. Cela allait à l’encontre de la discrétion nécessaire à une espionne. Une femme guerrière attirait bien trop l’attention. Non, cela ne ferait que me desservir. J’acquiesçais à ses propos.

« Évidemment. L’arbalète n’est pas une arme utile en combat imprévu ou rapproché. Je n’ai jamais manié l’épée courte. Mais je suis disposée à apprendre, et à suivre toute leçon que vous pourriez me donner. »

Attrapant les deux lames qu’il avait récupérées, je conservais le silence, attendant la suite. Je ne pensais pas qu’il attende de moi que je sois particulièrement bavarde, mais plutôt attentive. J’apprendrais bien plus en le laissant parler, qu’en l’interrompant en permanence. C’est pourquoi je me contentais d’un signe de la tête pour lui signifier que je prenais bonne note de ses conseils. Je doutais que les dagues soient de taille à faire face à une autre lame, de toute façon, et pas uniquement pour leur légèreté. Et si elles l’étaient, j’en viendrais à m’épuiser moi-même, et à faire des erreurs étant donné la force que cela devait demander, selon l’adversaire qui tenait la lame ennemie. Esquiver et profiter des ses mouvements pour prendre l’avantage, en revanche, était dans mes habitudes. C’était différent quand on devait éliminer un témoin gênant, et je n’étais pas assassine, mais la méthode était la même, bien que la finalité ne le soit pas.

« Parfaitement. »

J’acquiesçais de nouveau, suite à ses conseils, le dévisageant un bref instant. Fort bien. Il ne s’attendait pas à ce que j’attaque avec honneur, mais vicieusement ? Parfait. S’il était potentiellement honorable, bien que je doute que dans un réel combat, quiconque le soit vraiment, je ne comptais pas l’être. Je bloquais sa main comme il me l’indiquait, mais au lieu de viser un de ses points vitaux avec la gorge, je dirigeais ma jambe vers son entrejambe pour le frapper, et mieux plaquer ma dague contre sa gorge, si j’y parvenais. Il pouvait lui même anticiper et m’arrêter, mais j’aurai le mérite de tenter.


    Shadow in the dark
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Espionne
Âge du Personnage: 24
Allégeance: Ma loyauté va à un autre Souverain.
Écoute les murmures de la nuit...
Messages : 739
Membre du mois : 0
Célébrité : Amanda Seyfried
Maison : Aucune
Caractère : Agile - débrouillarde - têtue - tête brûlée - discrète - suspicieuse - fidèle - déterminée - insignifiante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On ne s'améliore qu'en s'entrainant. [Tour II - Terminé]   Jeu 31 Mar - 15:18

Pas besoin d’être aussi formelle ? La demande que je faisais l’était, même si elle était peu conventionnelle, il n’était pas vraiment facile d’être… plus détendue. Mais je ferai de mon mieux. Même si ça ne devait pas être vraiment réussi, alors que je hochais simplement la tête à ses propos, sans rien dire de plus. De toute façon, il se proposait pour m’entrainer, donc il n’aurait pas vraiment à faire attention ni à mes propos, ni à ma formalité. Parce que si quelque chose n’avait pas sa place dans un combat, qu’il soit à but d’entraîner quelqu’un ou réel, c’était la formalité. Cela me soulageait, à vrai dire, d’entrer dans le vif du sujet, plutôt qu’il me laisse m’embarrasser à ne pas savoir quoi dire. J’étais plus à mon aise, armes en main, même si le combat… loyal, dirons-nous, n’était pas dans mes habitudes, ou ce que je maitrisais réellement. Je frappais dans le dos, sans que l’on me voit venir, comme tout bon espion. Restait à voir si je m’en sortirai, face à un homme aguerri.

Son rire me prit légèrement au dépourvu, alors que je me rattrapais tant bien que mal pour ne pas chuter, suite à son décalage pour m’éviter. Évidemment. Mais tous ne seraient pas aussi habitués, ou aussi agiles… Alors si je parvenais à le toucher ne serait-ce que quelques fois, et ça ne serait pas pour tout de suite, je pourrais estimer avoir mes chances face à des lourdauds peu entrainés. Bon, si on parlait des soldats censés me protéger, qui ne seraient avec moi que pour prétendre que j’étais une jeune femme noble le temps de mon séjour dans l’Ouest, je n’aurai pas cette chance, mais s’il s’agissait de vauriens ou de simples gueux qui rêvent d’avoir une femme qui partage leur couche, alors oui, je pourrai peut-être m’en sortir.

« Vous attendiez-vous à un tel geste de ma part ? Je demande réellement si vous y auriez pensé. Si j’en crois votre rire, j’en doute. Mais je comprends. Chercher et viser les autres points sensibles, plus facilement atteignables. »

J’acquiesçais à nouveau, me concentrant, peut-être un peu trop, sur ce qu’il pourrait faire ensuite. Il allait lentement, plus lentement qu’il ne le ferait en réalité, c’était certain. Mais s’il n’agissait pas ainsi, je n’aurais surement même pas le temps de le voir venir. Ou peut-être que si, mais j’en doutais. Je tentais de bloquer son poignet de ma main, l’empêcher d’achever son geste, d’abaisser son arme émoussée vers moi. En espérant que ça marche. Parce qu’une chose était sûre, je ne pourrais pas toujours réussir à parer ses attaques ou à les anticiper. Et son deuxième mouvement me le prouvait. J’essayais donc d’esquiver, pour mieux agir après. Ne pas riposter, mais échapper à l’attaque. Peut-être n’était-ce pas ce qu’il attendait mais… J’aurai essayé. Pour finir, j’essayais de viser sa gorge, en biais par rapport à lui après avoir dévié. Pour l’avoir à la merci de la lame que j’avais en main.


    Shadow in the dark
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Espionne
Âge du Personnage: 24
Allégeance: Ma loyauté va à un autre Souverain.
Écoute les murmures de la nuit...
Messages : 739
Membre du mois : 0
Célébrité : Amanda Seyfried
Maison : Aucune
Caractère : Agile - débrouillarde - têtue - tête brûlée - discrète - suspicieuse - fidèle - déterminée - insignifiante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On ne s'améliore qu'en s'entrainant. [Tour II - Terminé]   Mer 13 Avr - 15:48

Il ne s’y attendait, c’était une plutôt bonne chose. Si j’avais pu prendre de court un homme aguerri, bien qu’il ait pu déjouer mon coup, c’était que je pourrai le refaire. C’était tout ce qui importait. Maintenant, je devais varier les attaques du genre, réfléchir aux autres points faibles flagrants, comme me le soulignait le seigneur face à moi. Je ne savais si son rire devait me rassurer ou me mettre encore plus mal à l’aise, mais au moins avais-je la preuve qu’il ne se prenait pas au sérieux, ainsi que celle qu’il ne se pensait pas au-dessus de moi. A moins qu’il ne veule endormir ma méfiance, pour me montrer de ne jamais me reposer sur mes lauriers. Peu importe. J’acquiesce, prête à une nouvelle leçon, à une nouvelle tentative de le bloquer, de l’attaquer ou de l’éviter, pour mieux prendre mon parti de ses gestes.

Observer et réagir promptement n’était pas le plus évident à faire, surtout alors que j’essayais de m’imaginer le résultat, en combat réel. Et la meilleure manière à adopter. Je n’aurai su dire si j’allais vers un échec certain ou une réussite partielle, mais je suivais mon instinct, et ne tentais pas une confrontation frontale. S’il m’épargnait un minimum, ça ne serait jamais le cas de ceux en face de moi. Eux, ils voudraient ou me posséder, ou bien me tuer, ou peut-être même les deux. Alors je devais jouer, me montrer inoffensive, rentrer dans leur jeu, et faire un coup de traitre.

Je n’appliquais toutefois pas exactement ça face à Asher Royce, me servant plutôt de ses mouvements comme il me l’avait indiqué, les faisant miens ou presque, pour me servir et le desservir. Je ne pus m’empêcher de sourire, en l’entendant.

« Je n’aurai jamais la même force qu’un homme. Leur opposer la mienne signifie courir à la mort, et je n’y tiens pas réellement. Pas du tout, même. Je ne vous aurai pas sollicité pour une telle leçon, qui sera suivie d’autres plus tard, je pense. »

Ou j’espérais, du moins. Peut-être estimerait-il que j’étais trop sûre de moi à ce sujet, mais on verrait. Dans le pire des cas, il me signalerait ne pas vouloir poursuivre. Qui savait quand cela pouvait être, de toute façon ? J’allais prochainement partir pour l’Ouest, puis ensuite rejoindre Ulwyck en mission. Je levais un regard surpris vers mon maître de combat improvisé, à sa question. Que répondre ? Sans doute comprendrait-il, si je n’étais pas sincère.

« Oui. À quelques reprises. »

Je n’étais pas obligée de lui raconter que c’était avec une arme considérée comme vile, et non en combat singulier ou loyal. Y accorderait-il réellement de l’importance, de toute façon ?


    Shadow in the dark
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Espionne
Âge du Personnage: 24
Allégeance: Ma loyauté va à un autre Souverain.
Écoute les murmures de la nuit...
Messages : 739
Membre du mois : 0
Célébrité : Amanda Seyfried
Maison : Aucune
Caractère : Agile - débrouillarde - têtue - tête brûlée - discrète - suspicieuse - fidèle - déterminée - insignifiante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On ne s'améliore qu'en s'entrainant. [Tour II - Terminé]   Ven 22 Avr - 21:15

J’étais vraiment incapable de cerner le guerrier en face de moi, et pour une espionne habituée à savoir beaucoup de choses de ses cibles, y compris les choses les moins reluisantes à leur sujet, c’était assez déroutant. Je ne l’avais, en même temps, jamais espionné et n’avais pas réellement pris le temps d’en savoir plus à son sujet. Peut-être devrais-je réparer ça, à mon retour dans le Val. Si je reviens indemne. Je savais dangereux ce que je m’apprêtais à faire dans l’Ouest, mais être espionne sans affronter le danger revient à en être une plus que piètre. Enfin, là n’est pas ce à quoi je dois penser, mais à ce qu’il veut bien m’enseigner, et à l’aide qu’il veut bien m’apporter. Il a sûrement mieux à faire, et je ne peux assurément pas mentir en lui disant que la requête vient de la Reine régente ou même du Roi. Ça n’est pas du tout le cas, de toute façon.

Je m’attèle à le surprendre et à contrattaquer avec zèle, dans l’espoir de pouvoir avoir même une seconde le dessus. Peut-être suis-je trop empressée et ne vais-je pas y arriver, mais sans même essayer, je ne pourrai assurément pas y parvenir. Alors tant pis si je commets une erreur, il me la signalera. Je suppose.

Sauf que le sujet dévie rapidement vers un autre plus délicat. Je ne peux réellement tout lui confier sur moi, et mes activités. S’il savait… Il ne poserait pas les questions ainsi, n’est-ce pas ? Je ne sais pas trop, à vrai dire. Lady Royce lui aurait-elle dit ce qu’il en était ? J’arquais malgré moi un sourcil, alors qu’il poursuivait. Il ne s’interpellait pas du fait que j’ai tué des gens, alors que ce n’était pas une telle chose qui m’avait amenée auprès de lui. Et une jeune fille de bonne famille n’était pas un assassin. Mais peu importe, le moins étrange les choses lui sembleraient, le mieux ce serait pour moi.

« La satisfaction du devoir accompli. Je ne sais comment, mais je n’ai pas paniqué. Pas spécialement ai été dégoutée. Simplement satisfaite d’avoir pu mener à bien ce que j’avais à faire. »

Oui, ni plus ni moins. Rares étaient les fois où j’avais du tuer quelqu’un, bien qu’être espion et assassin aille de paire, mais je n’en avais jamais réellement perdu le sommeil. Ou alors je ne m’en souvenais plus.


    Shadow in the dark
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Espionne
Âge du Personnage: 24
Allégeance: Ma loyauté va à un autre Souverain.
Écoute les murmures de la nuit...
Messages : 739
Membre du mois : 0
Célébrité : Amanda Seyfried
Maison : Aucune
Caractère : Agile - débrouillarde - têtue - tête brûlée - discrète - suspicieuse - fidèle - déterminée - insignifiante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: On ne s'améliore qu'en s'entrainant. [Tour II - Terminé]   Mer 22 Juin - 2:00

Ce qu’il y avait de bien et d’amusant avec les jeunes d’aujourd’hui, du moins selon les yeux de l’ancien mercenaire, c’était de voir à quel point ils désiraient ardemment devenir les plus fines lames de ce monde sans pour autant être prêts à faire les sacrifices qui s’imposaient pour atteindre un tel niveau. Du résultat sans travail, n’était-ce pas assez triste ? Beaucoup passaient leurs vies entre les mains de leurs maîtres d’armes, à apprendre comment se tenir correctement et à bloquer des attaques encore et encore, à répéter inlassablement les mêmes mouvements jusqu’à ce qu’ils deviennent plus naturels. Presque tous étaient persuadés que tous ces entraînements suffisaient à faire d’eux des lames de renoms, ne manquant plus que des faits d’armes pour être reconnu à travers tout Westeros.
Bien sûr qu’une formation préalable était indispensable et posait de solides bases sur lesquelles un individu se reposerait pour la suite des évènements, mais rien ne valait la pratique ce qui était dommage pour ces jeunes individus qui, bien qu’impatients de combattre pour faire leurs preuves, finissaient par rencontrer un bien rapide et funeste destin à cause de leur propre empressement. Certains apprenaient plus vite que d’autres en ce monde et tous n’étaient pas égaux face à l’intelligence et au bon sens, Asher avait eu plus que son compte de jeunes partis trop tôt pour encore s’en émouvoir quand il en voyait un autre de plus s’ajouter à la liste.

Aujourd’hui le jeune homme faisait face à une demoiselle dont il ne savait presque rien à part le prénom et, en réalité, il doutait qu’apprendre quoi que ce soit de plus l’aide éventuellement dans la tâche qui lui incombait aujourd’hui. Il n’avait pas besoin de savoir ce que comptait faire cette demoiselle de la lame qu’il mettrait dans ses frêles mains, il lui importait peu de savoir si elle désirait se défendre ou bien tuer un amant un peu trop entreprenant et forçant dans son sommeil : ce qu’elle ferait de la lame qu’il lui apprendrait à manier ne regardait qu’elle et elle seule.

Si – suite aux premiers échanges – le jeune homme fut assez intrigué de voir que cette demoiselle ne cachait pas avoir accéléré le funeste destin de plusieurs personnes, chose que les demoiselles évitaient de dévoiler dans la mesure du possible, il fut davantage surpris par ce que la demoiselle ressentit au moment de porter le coup de grâce et l’instant d’après. D’ordinaire une personne pouvait être excitée – même sexuellement – par un meurtre, elle pouvait être attristée, coupable ou se mettait parfois à vomir en voyant le corps sans vie face à elle. Mais ici ? Ici Asher faisait face à une demoiselle chez qui le sens du devoir surpassait toutes ces petites considérations personnelles, ici l’ancien mercenaire se trouvait à côté d’une demoiselle pour qui la fin semblait justifier les moyens.

Était-il surpris ? C’était peu dire et, l’espace d’un instant, plusieurs questions pénétrèrent l’esprit du jeune homme sans arriver à s’y accrocher. Qui était sa toute première victime ? Pourquoi elle ? Qu’avait-elle dit juste avant de mourir ? Le genre de question qu’il pourrait se poser d’habitude, en somme, mais aujourd’hui il doutait que cela puisse avoir le moindre intérêt dans sa situation. Être curieux était une chose tout à fait naturelle mais il avait autre chose à faire que rester papoter, après cette séance plusieurs de ses hommes l’attendraient pour une autre session d’entraînement : autant finir ça, vite et bien.

Coupant court à la conversation sans la relancer avec une autre question, le jeune homme se remit à guider la demoiselle et les échanges, gagnant lentement en intensité, se poursuivirent pendant plusieurs poignées de minutes. La demoiselle se débrouillait relativement bien et avait la volonté d’apprendre, ce qui n’était pas un mal, mais ce n’était pas en une seule séance qu’elle pouvait espérer voir d’importants changements. Elle devrait prendre des leçons régulières pour s’améliorer, ou tout du moins pour se maintenir en forme, mais Asher doutait de pouvoir être là pour chacune d’entre elles.
Après quelques minutes il s’écarta enfin de la demoiselle en lui faisait un signe de la main pour signifier la fin de cet échange. Posant sa lame sur une table non loin de lui, il se tourna de nouveau vers son interlocutrice et conclut d’un :

« Ça ne m’a pas l’air trop mal pour aujourd’hui. Il faudra t’entraîner régulièrement si tu veux voir de réels progrès apparaître mais tu sembles sur la bonne voie.  »

Le jeune homme ne pouvait pas demander à cette femme de ressentir quelque chose quand elle tuait quelqu’un alors que lui-même tuait aussi facilement qu’il respirait, il ne pouvait demander à qui que ce soit de faire quelque chose dont il était incapable comme avoir des remords après avoir ôté une vie par exemple. Elle était maîtresse de ses choix et, à présent, elle seule déciderait comment elle ferait usage de la lame qu’elle porterait avec elle.

Spoiler:
 
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On ne s'améliore qu'en s'entrainant. [Tour II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
On ne s'améliore qu'en s'entrainant. [Tour II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Les Royaumes Elfiques] Modélisme
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Tour de Jeu
» [SORTIE] L'Abîme invitation chez Kanaxai [Terminé]
» Un petit tour pour Gaza

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Val & La Montagne :: Les Eyrié
-
Sauter vers: