AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
[Terminé - Livre II] "I need a change I've had enough"
MessageSujet: [Terminé - Livre II] "I need a change I've had enough"   Dim 31 Jan - 19:47

Je ne pouvais pas faire semblant d'être réellement heureux de cette décision. Deria avait en effet réussit à nous faire rentrer à la maison, mais elle n'avait pas réussit à négocier le retour de tout le monde. Arianne, elle laissait Arianne. Pourquoi Arianne ? Pourquoi elle encore ? Je veux dire qu'elle avait suffisamment eu à faire avec les Fer nés pour rester seule ici. Et au final, je n'arrivais pas à trouver l'arrangement satisfaisant. Nous avions céder, nous nous étions soumis dans un sens, soumis à Mern, à cet crevure qui ne méritait de toute évidence pas de garder sa tête. Il ne méritait pas grand chose si ce n'est une morte lente et douloureuse. Mais pour le moment, et pour éviter tout débordement, pour éviter de dresser contre cette décision, il fallait trouver Anders, il fallait que je le vois lui, qu'il me confirme que je n'étais pas fou de penser que ce plan était bancale, qu'il n'avait aucune raison d'être. Je voulais me rassurer et me canaliser sans pour autant lui reprocher à nouveau quelque chose. Je ne pouvais donc pas trouver Deria, et ce bien qu'elle soit en effet celle qui aurait été la plus concerné par mes mots. Je devais agir autrement, je devais faire différemment. Mais j'avais besoin de me retourner vers un des miens, et Arianne n'était clairement pas la bonne personne, elle serait de toute évidence du même avis que Deria, et je ne ferais qu'être d'autant plus agacée par tout ça. Alors oui, c'était Anders, lui ou personne. J'avoue que j'avais rapidement coupé court à l'annonce pour ne pas prendre le risque de craquer et de me laisser aller à quelques effusions qui n'auraient pas été pour nous arranger. Départ qui me forçait à présent à le chercher un peu partout jusqu'à sa cellule doré ou j'entrais sans chercher à savoir si il était occupé, ni même accompagné. Fort heureusement il était seul, ce qui me permit sans doute de m'abandonner sur un siège qui trainait avant de lui demander, pour la première fois, l'autorisation de faire quelque chose.

« On peut parler ? »

Demandais-je en levant les yeux vers lui.

« De la décision de Deria. »

Ajoutais-je en doutant d'une quelconque confusion, mais dans le doute, je préférais vérifier, m'assurer qu'il était bien sur la même longueur d'onde et qu'il n'était en aucun cas sujet de l'une des Bieffoises aux longues jambes que l'on étaient amenés à croiser. Car bien que le sujet soit intéressant, il n'y avait aucun doute sur la finalité de tout ça, et surtout l'avenir de l'un de nous n'était pas réellement en danger avec ce genre de compagnie, quoi que. Nous n'étions pas à l'abris d'une furie agissant dans la nuit, une sorte de furie nocturne. Pour en revenir à Deria et Arianne, je voulais l'entendre dire ce que j'attendais dans un sens, à savoir que Deria avait craqué.


"because you know we'll make it through"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince
Âge du Personnage: 20 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 261
Membre du mois : 0
Célébrité : Ben Barnes
Maison : Martell
Caractère : Brave - Téméraire - Passionné - Fier - Bagarreur – Protecteur - Impulsif - Possessif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre II] "I need a change I've had enough"   Ven 12 Fév - 21:44

Anders leva les yeux de la missive qu'il était en train de rédiger et qu'il déchira, insatisfait. La porte s'était ouverte sans que la personne ne se soit annoncée, mais avant qu'il n'ai pu s'en offusquer, il avisa la silhouette de son frère et son brusque accès de colère retomba aussitôt. Cependant, il lui suffit de voir le visage de Roward pour savoir que quelque chose n'allait pas et qu'il n'était pas ici pour plaisanter. Quoi d 'étonnant à cela ? Depuis qu'ils étaient entre les mains de Mern, on ne pouvait pas dire que les Dorniens avaient le cœur à la fête, n'est-ce pas ? Ils auraient du se réjouir de pouvoir enfin partir, sauf qu'ils laissaient Arianne derrière eux et cela ne plaisait absolument pas à Anders, pas davantage qu'à Roward. Dorne avait du consentir à quelques compromis pour agréer au roi Gardener... Marchander avec cette crapule insupportait totalement Anders. Mais ils n'avaient pas le choix. Ils n'avaient le choix de rien et Deria avait limité au mieux les dégâts. On ne pouvait pas lui reprocher cela... Ce qui fit penser à Anders qu'il n'avait pas reparlé à sa sœur depuis leur violente dispute... Et qu'il partirait probablement sans le faire, sinon de façon formelle, de sujet à princesse et pas de frère à sœur.

« Je sais que je n'ai pas masse de loisirs ici, mais il demeure quelques servantes accortes qui savent me procurer un peu de plaisir. J'aurais pu être occupé tu sais. »

Il pencha la tête, un brin malicieux, avant de reprendre avec davantage de gravité :

« Évidemment. »

Il se raidit quand Roward évoqua Deria. Naturellement, de quoi d'autre aurait-il voulu parler ? Anders n'avait pas besoin d'être grand mage pour savoir que Roward désapprouvait tout autant que lui. Il se demandait si leur entretien avait été aussi houleux que celui entre Anders et Deria. Et leur sœur lui avait-il parlé de la façon dont cela s'était passé avec Anders ? Peut-être... il se doutait que Roward avait du lui tenir à peu prêt le même discours, mais de lui, elle pouvait accepté bien davantage que d'Anders. Roward était son petit frère chéri après tout, à qui elle passait tout. Il soupira, se renfonçant dans son siège, soudain las.

« J'ignore comment cela s'est passé pour toi, mais... Deria et moi nous sommes quittés fâchés. »

Il pinça les lèvres, l'orage couvant dans ses yeux sombres.

« J'ai réagi vivement et elle n'a pas apprécié... C'est de la folie de laisser Arianne ici. Cela laisse au Gardener un moyen de faire pression sur nous et d'en obtenir davantage, même si Deria assure que non... Ce qui signifie qu'elle pourrait sacrifier Arianne pour le bien de Dorne et ça... Non, je ne peux pas le concevoir. »

Il secoua la tête avec véhémence. Même si c'était là la raison, si c'était le rôle de Deria, il ne pouvait accepter de sacrifier ainsi sa sœur. Il se demanda si Deria avait dit à Roward qu'Anders ne reviendrait pas à Dorne mais se rendrait à la baie de la Néra.

« Et évidemment, Arianne n'entendra pas raison. Et aucune n'acceptera que toi ou moi restions... Enfin, je pensais surtout à moi, toi, tu es trop précieux petit prince. »

Il taquina son jeune frère, pour essayer de calmer la colère qui l'agitait encore.


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 990
Membre du mois : 14
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre II] "I need a change I've had enough"   Sam 13 Fév - 11:42

Oui il y avait en effet de quoi s’occuper, mais là, j’avais l’esprit trop prit pour profiter de quoi que ce soit. Alors oui, j’aurais en effet pu le déranger, mais ce n’était de toute évidence pas le cas et si ça l’avait été, ce n’aurait pas été la première fois que je l’aurais vu nu avec quelqu’un. Il avait toutefois saisit l’urgence de la situation car il cessa bien rapidement son petit jeu au profit d’un sérieux que je ne connaissais que trop bien dernièrement. M’avançant donc vers lui, je le voyais déjà se renfoncer dans son siège comme pour se préparer à un combat perdu d’avance. Ils avaient de toute évidence échangés quelques mots qui n’avaient pas été pour les aider, ce que je pouvais comprendre étant donné que j’avais moi-même du faire preuve d’un contrôle dont je ne me savais pas capable. Il avait réagit vivement, elle n’avait de toute évidence pas aimé. Mais le problème était en effet là. On allait laisser Arianne ici, laisser l’un des notre et Gardener ensemble, sans plus de protection que quelques hommes. Mais il avait raison sur un point, laisser Arianne ici signifiait que Dorne passait avant la famille, et malheureusement, les Martell étaient Dorne, et qu’aucune soumission à qui que ce soit n’était possible. Son énervement commençait peu-à-peu à déteindre sur moi, mais il fallait se faire une raison sur un point, ni Arianne, ni Deria n’entendrons raison. Et ni lui, ni moi ne seront laisser sur place. Son dernier commentaire m’arracha un rictus prisonnier de l’amusement et de l’amertume de la situation.

« Elle devrait pourtant me laisser, tout le monde sait que je suis exceptionnellement bon pour faire acte de présence. »

Amusement dit et passé, je voulais revenir sur mon échange avec Deria, échange qui avait été plus que spéciale.

« Il n’y a pas réellement eu de mot plus haut que l’autre pour ma part. De toute façon, que veux-tu que je dise, la dernière fois que j’ai été contre elle, elle m’a remit à ma place. Que ce soit Deria, Arianne, toi ou moi la situation sera la même. L’un de nous sera captif plus longtemps. »

Ca ne serait que déporter le problème ailleurs et non le résoudre.

« On est tous précieux, y’a pas que Deria ou moi. »

Ajoutais-je un peu plus sèchement. Je commençais à m’énerver, comme si le fait d’avoir entendu Deria sans la comprendre, ni même réellement réagir avait fini par me pousser à bout. Je savais très bien que j’aurais pu en parler avec elle, mais à quoi bon. Elle avait calculer et je n’avais aucune crédibilité dans la gestion politique. Le Bief devait tomber, ils devaient bruler aussi simplement que nous devions partir. Rester ici, ne pas être réellement maitre de mes mouvements, devoir attendre, attendre des ordres d’un autre que Deria… Je n’étais pas fait pour ce genre de situation, je n’étais pas fait pour avoir un couteau sous la gorge et n’avoir en aucun cas le droit de bouger sous peine de voir un autre se faire trancher la gorge. M’asseyant alors dans un des sièges face à lui, je posais mes coudes sur mes jambes avant de poser ma tête dans mes mains.

« En quoi cette décision limite les dégâts ? »

Quel était le risque qu’Arianne meurt ? Grand trop grand. Et il n’y avait de toute évidence rien à faire pour éviter ça. Si ce n’est espérer que le drame ne se produise pas, espérer qu’ils soient honnête. J’avais envie de planter une lame au plus profond des entrailles de Mern, j’avais envie de sentir son sang couler jusque sur mes mains. Mais soyons honnête, faire ça reviendrait à condamné à mort l’intégralité des Martell. Et ça, je ne pouvais pas en prendre le risque.  


"because you know we'll make it through"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince
Âge du Personnage: 20 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 261
Membre du mois : 0
Célébrité : Ben Barnes
Maison : Martell
Caractère : Brave - Téméraire - Passionné - Fier - Bagarreur – Protecteur - Impulsif - Possessif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre II] "I need a change I've had enough"   Lun 22 Fév - 22:00

Anders observa son frère alors qu'il répliquait d'un ton quelque peu désabusé qu'il aurait mieux fait de rester, puisqu'il ne servait à rien. Ce n'étaient pas ses mots, mais c'était ce qui en ressortait. Le bâtard était tenté de faire un peu d'humour, n'étant pas spécialement à l'aise avec les états d'âme de sa fratrie. De personne en réalité. Il n'était pas très doué pour ces choses là, se montrant souvent trop franc, et donc brutal. Il n'était pas vraiment la personne idéale pour remonter le moral, parlant souvent maladroitement. Il connaissait les appréhensions de son frère, sa façon de penser. Roward était plein de bonne volonté, fier, il voulait se montrer à la hauteur de ce que sa naissance lui avait offert, tout en sachant pertinemment qu'il devait faire ses preuves, étant jugé trop immature et irréfléchi pour sa charge de prince. Même si Deria l'adorait, elle n'était pas aveuglée concernant les défauts de Roward. Et lui non plus. Pas davantage qu'Anders, qui le comprenait mieux que personne, étant tout aussi emporté.

« Le peuple ne l'aurait pas accepté. Et puis... Je soupçonne nos sœurs de vouloir nous éloigner du Bief. Je crois qu'elles pensent que nous serions mauvais pour entretenir des relations pacifistes avec eux. Je ne sais pas d'où elles tiennent ça. »

S'il s'était montré sérieux concernant la première partie, à savoir que jamais les dorniens n'auraient accepté sans broncher que leur prince soit ainsi retenu en otage, il s'était fait plus taquin ensuite. Tout en proférant la vérité cependant. Arianne et Deria savaient que leurs impétueux petits frères risquaient d’envenimer les choses en restant là, alors qu'Arianne était la plus posée des quatre. Ce n'était pas pour autant qu'il acceptait la chose, attention. Mais cela s'expliquait. Et il aurait pu jurer sur son honneur ou sur sa vie à Deria qu'il se serait retenu et se serait comporté de façon exemplaire, elle ne l'aurait pas cru. Oh elle ne le considérait pas comme un menteur, mais les bonnes résolutions s'envolaient vite quand la colère prenait le pas et qu'on s'appelait Anders Martell. Ou Roward. Et il déplorait d'être ainsi. S'il avait été plus pondéré, il aurait pu prendre la place d'Arianne.

A la place, il avait proposé de se rendre dans la baie de la Néra, auprès de leurs alliés dragons, pour montrer leur bonne volonté et rendre l'alliance plus concrète. Peut-être pour apaiser également quelques tensions entre Dorne et Peyredragon. Ou plutôt entre la princesse Dera et la reine Rhaenys... C'était ironique qu'il se propose de résoudre ces tensions, mais il pouvait approcher Orys sans craindre chaque parole qu'il formulerait, les deux hommes se ressemblant énormément. Même si Orys était bien plus sombre et orageux. En revanche, il n'avait jamais eu à faire à Rhaenys... Il verrait bien. Il ne s'inquiétait pas vraiment à ce sujet.

Il se demanda comment l'entretien entre Roward et Deria s'était passé, étant donné l'échec de la sienne. Cela avait du se passer un peu mieux pour eux. Normal. Deria était plus coulante avec lui. Elle devait moins lui en vouloir. Ou si c'était le cas, cela passerait vite. Anders soupira quand Roward lui expliqua que la dernière fois qu'il s'était opposé à elle, il avait été remis à sa place.

« C'est elle la princesse. »

Elle qui régnait. Elle pouvait écouter ses frères et sœur, elle finissait toujours par avoir le dernier mot et dans ce cas là, ils n'avaient plus rien à dire. Il devait déjà s'estimer heureux qu'elle l'écoute malgré tout. Anders leva un sourcil quand il sentit le ton de son frère monter. Roward n'aimait pas qu'Anders lui rappelle que sa vie était moins importante que celle du prince. Même si c'était la vérité.

« Mais ni Arianne ni moi ne sommes appelés à régner un jour. »

Quand bien mêmes ils étaient légitimés, s'appelaient Martell, jamais ils ne monteraient sur le trône. Deria régnait déjà et si quelque chose devait lui arriver, ce serait Roward qui prendrait sa succession. Trop précieux donc. Anders observa son frère qui avait des réactions bien trop similaires aux siennes... La colère, l'abattement...

« Je suppose que cela aurait pu être pire si Mern avait décidé de tous nous faire exécuter... Il aurait eu une guerre sur les bras, mais quelque peu désorganisée sans membre princier à sa tête. Il ne restera plus qu'Arianne et une poignée de nobles, tous les autres seront escortés à la frontière... Deria sauve le plus grand nombre. Et privilégie l'intérêt de Dorne. C'est son rôle de souveraine... Mais j'aurais préféré prendre la place d'Arianne. Vraiment. Devoir se soumettre aux exigences du Gardener me donne envie de vomir... Deria ne pourra pas assurer la paix avec le Bief. Pas avec tout ce qu'il s'est passé. »

Anders avait parlé le plus calmement possible. Il avait eu tout le temps d'y réfléchir. Il reconnaissait que Deria avait fait au mieux au v de ses cartes en mains. Mais... Arianne quoi... N'importe qui, mais pas elle. Si jamais Mern essayait de les tromper, elle privilégierait Dorne à sa sœur... Anders soupira, sondant son frère du regard, avant de lâcher :

« Roward, je ne sais pas si Deria te l'a dit, mais je ne rentre pas à Dorne avec vous. »


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 990
Membre du mois : 14
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre II] "I need a change I've had enough"   Lun 18 Avr - 10:24

Je n'en avais quelque peu rien a faire que le peuple n'accepte pas quelque chose dans cette situation. Il devait se soumettre. Oui, je sais ce n'était pas spécialement une attitude à adopter, mais c'était cela ou rien. La situation était trop tendu pour que je pense autrement. Il ajouta donc qu'en plus de cela nos soeurs n'auraient de toute évidence pas accepter de nous laisser ici pour une sombre histoire de diplomatie. En quoi le fait que l'on soit un peu plus chaud et porté sur nos armes était un soucis ? Bon d'accords, je reconnaissais aisément que les choses était en quelques sortes bien choisi et qu'en effet tout aurait pu déraper avec nous, mais je ne l'acceptais pas pour autant.

« À ce stade, de toute façon, je ne suis pas sur que ça change grand chose. »

Ajoutais-je avant de lui expliquer comment s'était passé mon entretient avec Deria. Anders résuma assez bien la situation, c'était elle la princesse, elle qui prenait les décisions, elle qui donnait les ordres. C'était à nous de nous y plier. Ce qui commença à m'énerver sérieusement, ça et le fait qu'à mes yeux il n'y avait aucune différence entre eux et nous. Anders me rappela alors que ni lui, ni Arianne n'était appelé à régner, ce qui pouvait être vrai, mais qui ne changer justement pas le fond du problème.

« Un détail. Mais si c'est si important, me laisser ici aurait été plus important, j'aurais eu plus de valeur et Deria serait repartie avec plus de monde. »

Et il n'y aurait pas eu autant de danger. Anders reprit alors en avançant que les choses auraient pu être pire si Mern nous avait exécuté. Il est vrai que Dorne aurait été chamboulé et que nous devions nous estimer heureux de nous en être sortie, mais la solution de Deria n'était ni la bonne à mes yeux, ni celle que j'acceptais. Ce qui était le cas de mon frère qui avait envie de prendre la place d'Arianne, pour la protéger. Mais le problème était Mern et il ne pouvait pas imaginer combien je rêvais de planter une lame dans sa mâchoire, combien je rêvais de le transpercer de part en part, de le faire souffrir, de le laisser mourir dans les souffrances les plus profonde de notre monde. Si la dépendance de Dorne n'était pas en jeu, je l'aurais volontiers tué.

« Évites de prononcer son nom, je suis pas sur de savoir rester à ma place avec lui dans l'équation. »

J'étais à nouveau tendu, ce qui n'était pas une bonne nouvelle. Un mot de travers et je pourrais à nouveau partir au quart de tour. Mais Anders avait quelque chose d'autre en tête et il changea le sujet en m'informant qu'il ne rentrait pas à Dorne avec nous. Je le savais, initialement il devait m'accompagner, mais pour je ne sais quelle raison, les plans avaient changer et je n'étais plus de la partie. Encore une histoire que je devrais clarifier.

« Je savais, enfin je pensais que ce n'était plus le cas… »

Deux membres de ma famille partant loin de Dorne, ce n'était vraiment pas pour me plaire et je n'étais franchement pas enjoué par cette idée. Après, j'étais plus rassuré à l'idée que lui bouge sans une escorte renforcé, qu'Arianne. Anders était mon frère et mon frère d'arme, je savais qu'il saurait faire des miracles, et qu'il serait toujours moins facilement en danger.


"because you know we'll make it through"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince
Âge du Personnage: 20 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 261
Membre du mois : 0
Célébrité : Ben Barnes
Maison : Martell
Caractère : Brave - Téméraire - Passionné - Fier - Bagarreur – Protecteur - Impulsif - Possessif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre II] "I need a change I've had enough"   Ven 22 Avr - 21:45

« Non en effet. »

Ce n'était pas comme si les deux frères avaient leur mot à dire dans toute cette histoire. Deria et Arianne s'étaient mises d'accord et ils n'avaient plus qu'à se taire et à suivre le mouvement, point barre. C'était rageant, mais c'était ainsi. Deria était leur princesse, quand elle ordonnait, il fallait s'exécuter, que cela plaise ou non.

« Sans doute. Mais n'oublie pas que nos sœurs nous pensent incapables de contrôler nos instincts belliqueux. Après, va savoir quelles propositions lui a fait Mern finalement... Deria ne m'a pas confié ce qu'elle avait réussi à négocier en détails. »

Ce qui ne l'empêchait pas de bouillonner. Il détestait l'idée de laisser Arianne derrière. Il aurait mille fois préféré que ce soit lui. Il n'aurait pas davantage apprécié que Roward soit choisi et reste ici sans lui. Il était son frère d'arme, il avait toujours couvert ses arrières et avait juré de protéger son prince quoiqu'il arrive. Même si, en théorie, Roward avait moins besoin de quelqu'un pour le protéger qu'Arianne dans cette situation... ils avaient été stupides de tous venir ici et se jeter ainsi dans la gueule du loup. Une leçon chèrement apprise. Ils ne commettraient plus de nouveau cette erreur.

« Et pourtant, tu vas devoir l'apprendre Roward. »

Roward était encore plus belliqueux qu'Anders, c'était dire. Plus impulsif d'une certaine manière. Souvent, l'un et l'autre s'entraînaient dans leurs plans foireux. Mais cette fois... ils se retrouvaient au sein même du bastion de leur ennemi, entourés par son armée. Alors autant éviter de jouer les malins. Mais Mern ne payait rien pour attendre. Son histoire de paix, Anders n'y croyait pas. Pour lui, il gagnait du temps. Deria faisait de même, mais elle devait bien être consciente qu'on ne pouvait envisager une paix sérieuse entre le Bief et Dorne... Le bâtard profita de cette petite conversation pour annoncer à son frère qu'il ne viendrait pas avec eux à Dorne. Il ne lui apprenait rien, même si Roward avait espéré que cela ne soit plus d'actualité.

« Si, c'est toujours d'actualité. Je vais me rendre auprès de la reine dragon. Je ne ferais sans doute pas de miracle, mais au moins montrer que nous avons à cœur d'honorer nos accords. Je n'aime pas la façon dont les échanges entre elle et Deria ont tourné. J'ai un bon contact avec Orys. Et puis, j'ai besoin de bouger, d'être utile quelque part. Ce ne sera pas long Roward, je serais vite de retour. Je ne suis pas un diplomate, mais je ne pense pas pouvoir faire pire que Deria pour le coup... »

Il ne remettait pas en cause la façon dont sa sœur avait géré la correspondance avec Rhaenys. Il se demandait juste si cela découlait du fait qu'elles étaient deux femmes à la tête d'un peuple et que cela venait fausser leurs rapports alors que chacune tentait d'affirmer son autorité sur l'autre.


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 990
Membre du mois : 14
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre II] "I need a change I've had enough"   Ven 17 Juin - 13:00

Nous étions sans doute incapable de le faire, elles avaient raison la dessus. Nous étions un peu plus sanguin, moins clément, moins apte à entendre. Elles avaient raison, mais il restait que nous serions plus aptes à nous en sortir, tous simplement. Je n’aimais quand même pas la tournure que prenait les événements et Anders aussi. Je n’avais toujours pas digéré d’être ainsi captif, notre pays à la merci d’un homme comme Mern. Comment voulait-il que j’apprenne à garder mon calme à ses côtés si je désirais uniquement le voir mort, le voir partir. Gardant le silence sans desserrer les poing, Anders m’apprit qu’il partait vers la baie. Je savais cela, mais j’avais pensé que vu que les plans avaient changé, cela n’aurait plus été d’actualité. Mais nous avions en effet besoin de quelqu’un la-bas, sinon la reine risquait fort de ne plus rester abordable très longtemps. Sa dernière phrase m’arracha un sourire. Deria avait du mal avec la dragonne, ce n’était pas une nouvelle en effet. Soupirant plus résigné qu’autre chose, je lui dis.

« Clairement on peut pas aller contre… »

Ca m’énervé d’être aussi coincé dans une situation. Deria nous bloquait, Mern nous bloquait, nous ne pouvions rien faire.

« T’es sur que je ne peux pas faire quelque chose contre Mern ? Car là contrairement à toi, je ne vais servir à rien, littéralement. »

J’allais rentrer à Dorne, avec l’impression que je n’avais été qu’un faire valoir, sans avoir la possibilité d’agir, de m’opposer à qui que ce soit. J’allais juste quitter les lieux, et rien de plus. J’étais un prince, mais j’étais jugé trop important pour défendre qui que ce soit. Et j’allais donc rester ici, sans chercher à faire plus ? Non, clairement, même si les accords avaient changé, je voulais faire quelque chose, bouger réellement pour être utile, pas seulement rentrer et sourire comme un idiot devant nos gens. On me jugeait trop jeune pour presque tout et dans cette situation, j’avais surtout l’impression de revenir en arrière, quand je n’avais aucun crédit quand je ne savais pas me battre, quand je me faisais réprimander pour tout. L’on avait tendance à surprotéger ceux que l’on jugeait faible, du coup comment devais-je le prendre ?

« Honnêtement, tu juges que j’aurais été incapable de tenir les lieux à la place d’Arianne ? »

Finis-je donc par lui dire en le regardant droit dans les yeux. Si on mettait tout de côté, je savais rester à ma place, alors… Je n’étais qu’un gamin à leur yeux.


"because you know we'll make it through"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince
Âge du Personnage: 20 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 261
Membre du mois : 0
Célébrité : Ben Barnes
Maison : Martell
Caractère : Brave - Téméraire - Passionné - Fier - Bagarreur – Protecteur - Impulsif - Possessif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre II] "I need a change I've had enough"   Sam 30 Juil - 17:44

Au moins, Anders avait réussi à amener un sourire sur le visage de son frère. Il bouillonnait de rage d'être ainsi réduit à l'impuissance. Anders n'était que trop conscient de ce qu'il ressentait, puisque la même tempête s'agitait en son âme. Ils étaient fait du même bois. Même s'ils n'étaient que demi-frères, ils étaient bien trop semblables. Était-ce pas leur éducation ? Ou bien cela faisait-il partie de leur sang ? Si Anders avait été élevé auprès de sa mère, aurait-il été le même ? Aurait-il eu ce tempérament impatient et fougueux ? Arianne avait d'abord grandi auprès de sa mère avant d'être amené au palais par Nymor Martell. Et elle était la plus pondérée de tous. Pourtant, Meria n'avait pas été aussi impulsive qu'eux... Ou peut-être que si, dans sa jeunesse, mais les ans lui avaient apporté la pondération... C'était un sujet passionnant, mais jamais il n'aurait la réponse à ses questions sur son caractère. Roward et lui auraient pu être jumeaux tant ils étaient semblables au niveau caractère. Anders était juste un peu plus réfléchi. Un peu.

Il eut un petit rictus amusé quand son frère lui demanda s'il ne pouvait rien faire contre Mern. Ah, épineuse question. Si Anders écoutait son cœur, il lui rétorquerait de fumer ce fumier. Mais malheureusement, ce n'était pas aussi simple et ni lui, ni Roward, ne pouvaient aller à l'encontre des ordres de Deria.

« Et tu voudrais faire quoi ? Monter une armée pour lui montrer de quel bois les dorniens sont faits ? Ce serait tentant. Mais Deria a peut-être déjà quelque chose en tête tu sais... Et si c'est le cas, tu seras le premier sollicité pour l'y aider, une fois que vous serez rentrés... On ne peut rien faire qui mette la vie d'Arianne en danger... »

Il avait essayé de conserver un voix à peu près égale en parlant de sa sœur. Mais c'était difficile. Heureusement, Roward mettrait cela sur la colère de laisser sa sœur. C'était le cas. Mais Arianne avait en plus une place à part dans son cœur. Et cela, même à Roward, il ne pouvait le confier. Il percevait l'impatience de son frère, son énervement aussi. Petit prince chéri trop précieux pour être mis en danger, trop impulsif pour tenir son rang... Et sa question eut le mérite dé désarçonner Anders l'espace de quelques instants... Il pinça les lèvres, observant Roward un moment, avant de déclarer lentement :

« Je pense que tu aurais été tout aussi capable que moi... »

Ce qui voulait en dire beaucoup. Même en gardant à l'esprit qu'ils devaient se tenir tranquilles, ils avaient toutes les difficultés à ignorer les provocations... Pas Arianne. Et elle était une femme, elle profiterait sans doute de davantage d'indulgence. Du moins, c'était ce que la raison soufflait. Le cœur disait bien autre chose.

« Arianne sait se montrer charmante. C'est une femme qui plus est. Elle sera traitée avec plus d'égards que toi et je ne parle même pas de moi. »

Lui, il était prince. Anders n'était qu'un bâtard.

« Ne le prends pas personnellement, Roward... Deria a fait ce qu'elle juge le plus sage et le moins risqué. Même si cela nous rend fous. Notre heure viendra, Roward. »

Il posa la main sur l'épaule de son frère. Oui, lui et Roward feraient leur preuve. Roward avait l'impression d'être inutile, mais cela ne durerait pas. Bientôt, il serait mis à l'épreuve. Ils seraient tous mis à l'épreuve.


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 990
Membre du mois : 14
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé - Livre II] "I need a change I've had enough"   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé - Livre II] "I need a change I've had enough"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé - Livre I]"Je veux juste rentrer chez moi..."
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ce n'est qu'un détail. [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Sudiens
 :: Le Bief :: Hautjardin
-
Sauter vers: