AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Baâl Forel
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Baâl Forel   Sam 12 Déc - 19:01


Forel
Baâl

Maison : Targaryens
Titre de noblesse :Chevalier de Peyredragon, conseiller de la Reine et maître d'armes.
Lignée : John Forel, père et maitre d'arme (Décédé)  -  Shella Waters, mère et servante (décédée) - Virgith Forel, frère et maitre d'arme resté à Bravos

Date et lieu de naissance : -48, à Bravos, cité libre
Caractère : Loyal - Intransigeant - Sage - Rancunier - Pédagogue - Susceptible - Meneur - Très mauvais menteur


Célébrité : Viggo Mortensen
Crédit Avatar : Moriarty



Baâl& la situation de Westeros




Que pensez-vous de la situation tendue entre les différents royaumes de Westeros? Vous sentez-vous concerné? Je ne compte pas m'éterniser sur mon avis à propos de cette situation, il est évident que oui, je me sens concerné. Dans le cas contraire, je ne mériterais pas mon titre de Chevalier de Peyredragon et je cracherais sur ma distinction de Conseiller de la Reine, autant dire que ce n'est pas dans mes habitudes.

Êtes-vous loyal à votre Royaume, à la famille régnante, ou seriez-vous plus... Electron libre? Et bien quelle question. Je suis et ne serais loyal qu'envers la famille Targaryen. J'ai effet, juré fidélité il y a des années à Aerion Targaryen, au seigneur de Peyredragon, avec qui je m'étais lié d'amitié... et aucune délation n'est envisagée. Je servirais jusqu'à ma mort la famille Targaryen, comprenez-le bien. En mémoire de Visenya et Aegon à qui j'avais enseigné l'escrime, et en soutient à ma reine, Rhaenys Targaryen.

Si jamais la guerre venait à toucher votre région, quelle serait votre réaction? Je n'aime pas la guerre, on m'a formé toute mon enfance pour m'y préparer, toute ma vie n'a tourné qu'autour de la guerre, mais elle me rebute. Cependant, si la guerre arrive aux portes de Peyredragon, je sortirais ma lame sans hésitation, toujours, je soutiendrais la reine Rhaenys Targaryen. La protéger, elle, son frère, après tout, je n'avais pas dit jusqu'à la mort ?

Vous avez sûrement entendu parler de l'embuscade tendue par Harren le Noir à Aegon Targaryen, que pensez-vous d'un tel acte? Ce que j'en pense ? Vous plaisantez ? Je pense, enfin, j'en suis sûr, que j’exècre cet homme. Oui, c'est bien ça, il réclame l'attention de toute l'animosité et la colère que je suis capable de ressentir. N'est-ce pas triste ? Toute la sagesse que j'avais réussie à acquérir tout au long de ma vie s'évapore dans la haine par la faute d'un... de Harren Le Noir. Il a assassiné deux des enfants Targaryens que j'aimais comme j'aurais aimé les miens. Comment pourrais-je n'avoir ne serait-ce qu'un soupçon de sympathie pour lui ? C'est bien ça. C'est pourquoi je jure de le jeter, encore vivant, aux pieds de la reine Rhaenys Targaryen, et de le laisser à son triste sort, face à la haine du Dragon. Prions les dieux pour ma propre rancune ne me convainc pas de le décapiter à la première occasion qui passera.  



(c) Je ne sais pas (c) Je ne sais pas (c)Hollow Art


Baâl & les autres




(c)Je ne sais pas. Baâl a toujours porté de l'affection pour les enfants d'Arion . N'ayant lui même pas eu d'enfants, il a reporté tout cette amour sur Aegon, Visenya, Orys et Rhaenys. Depuis leur plus tendre enfance, le chevalier veille sur eux. D'autant plus sur Rhaenys qui, bien souvent, se mettait dans ses situations périlleuse à n'en faire toujours qu'à sa tête. A croire que son jeu préféré a toujours été de se faufiler partout et d'échapper à la surveillance de ses protecteurs. C'est toujours le cas d'ailleurs. Et toutes les péripéties qu'elle a vécu plus jeune ne semblent pas lui servir de leçons. Mue par un grand besoin d'évasion, Rhaenys arrive à chaque fois à berner son petit monde pour aller se cacher ou se balader on ne sait où, sans en avertir personne. Et pourtant Baâl a toujours mis ses meilleurs hommes sur le coup.
Si avant cela n'était pas rop grave, à présent, avec la mort de ses aînés, le chevalier prend très à cœur la question de sa sécurité, même s'il a bien conscience qu'il n'arrivera sûrement pas à faire changer sa Reine. Il se charge dorénavant lui même de sa protection, et ne se laisse pas berner par les ruses de Rhaenys pour échapper à sa surveillance même si elle ne manque jamais d'imagination pour cela.
Il doit bien l'avouer, l'envie de l’enchaîner le prend souvent. Si la Reine l'écoute lorsqu'il endosse le rôle de conseiller (nouveau rôle qu'elle lui a donné à la mort d'Aegon et Visenya), elle n'en fait pas de même lorsque c'est le chevalier qui lui demande de rester en place.
Mais le pire dans tout cela, c'est qu'au fond, Baâl a toujours compris son besoin d'évasion, de faire ses preuves toute seule, et son esprit rebelle. C'est en partie pour cela qu'il l'aime après tout, et elle ressemble plus qu'elle ne le pense à son père. Lui aussi s'arrangeait toujours pour filer en douce et mener incognito ces petites affaires.  
Rhaenys Targaryen - Reine et Protégée



(c)Je ne sais pas  Baâl a toujours été très dur avec Orys, sur ordre d'Aerion. Le but n'était pas de faire du mal au jeune bâtard, mais de le rendre plus fort et de lui donner l'envie de faire ses preuves et de prouver à tous qu'il était lui aussi, l'héritier du dragon. Le chevalier l'a souvent poussé dans ses retranchements, tant physiquement lors de ses entraînements à l'épée, que moralement, en lui rappelant toujours son statut de fils illégitime. Si plus jeune Orys détestait le chevalier que son frère et ses sœurs pourtant adoré, il a finit avec l'âge par se rendre compte que Baâl l'a rendu beaucoup plus fort physiquement et moralement. Il a comprit que le chevalier n'a jamais manqué d'affection pour lui, bien au contraire, et qu'il a toujours veillé sur lui dans l'ombre. Il n'y a pas longtemps, il a d'ailleurs appris que Baâl est allé « secouer » les jeunes garçons qui s'en étaient pris plusieurs fois à lui lorsqu'il n'était encore qu'un petit garçon.
Pour tout cela Baâl a son grand respect, et il est content de compter le chevalier aux côtés de Rhaenys et au sein.
Baâl lui, a toujours été très fier du second fils d'Aerion et de l'homme qu'il est devenu. Il est un excellent épéiste, et il ne craint jamais pour la sécurité de la Reine lorsqu'il est a ses côtés. C'est d'ailleurs le seul en qui a réellement confiance le vieux chevalier. Il le sait, jamais Orys ne laisserait quelque chose arriver à sa sœur.  
Orys Baratheon - Jeune homme de confiance



(c) Butterflydarlin Entre Baâl et Kora, c’est un peu compliqué. Du moins du côté de la femme. Ils ont eu une brève relation, après une soirée de beuverie. Impressionnée par le maître d’armes et charmée, Kora n’a pas hésité à tromper son époux cette nuit là pour la passer entre les bras du chevalier, qui, elle pense, ne se souvient plus d’elle. Depuis toutes ses années, elle a continué à l’admirer, espérant un regard de sa part, un geste d’attention, s’en voulant ensuite de, n’y serait-ce qu’y avoir pensé. Elle est mariée, elle ne peut se permettre ce genre d’idées. Et pourtant… Si Baâl venait à s’approcher d’elle et émettre l’envie de partager sa couche, elle serait incapable de lui dire non.  

De son côté, Baâl n'est pas indifférent à la femme. Seulement, il a commis une erreur en la laissant se fourvoyer avec lui. Elle a un époux et des enfants et s'il est charmé par Kora, il ne laissera plus ses envies le guider. A Peyredragon les femmes voulant être ses amantes ne manquent pas. Il ne veut pas mettre la servante de nouveau dans une mauvaise posture. Surtout qu'il ignore complètement ce qu'elle pense de lui.
Kora - Pensées Honteuses





Noise & Bloody Crown



Salut moi c'est Shanny J'ai découvert BC en grâce / à cause de quelqu'un qui se reconnaîtra xD J'aime beaucoup hola, plein de chose... Sur Bc, j'aime bien hum... Son design ?   mais j'aime pas trop par contre -aucuneidéeàplacerici- J'ai bien pris connaissance du règlement intérieur. La devise du forum est


Dernière édition par Baâl Forel le Dim 20 Déc - 14:32, édité 4 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Sam 12 Déc - 19:02

And you'll no longer burn to be brothers in arms



Aujourd'hui, beaucoup de personne me voient comme le baroudeur placide, le combattant sage... Sage vous dîtes ? Peut être, sûrement oui, avec l'âge peut être ? Mais ne faites l'erreur de penser que je l'ai toujours été. Avant d'en arriver à être Chevalier de Peyredragon et Conseiller de la Reine, je suis passé par certain un nombre péripétie...

« BAAAAAL REVIENS LA IMMEDIATEMENT ! » Dissimulé au milieu des branches d'un grand pommier, je fis le mort. Je veillais à ne faire aucun bruit et à ne pas perturber le mouvement des branches qui se balançaient doucement dans le vent. Continuant à m'appeler, la voix se rapprocha de plus en plus, jusqu'à s'arrêter au pied de mon arbre. J'entendis un ou deux jurons me maudissant, et j'écoutais le bruit des pierres crisser sous les pieds qui s'éloignaient en courant à me recherche. Je retenu un rire, soulagé de ne pas m'être fait prendre, lorsque de nouveau, j'entendis des pas se rapprocher de mon arbre, et s'arrêter devant. Le souffle court, j'attendis, lorsque je remarquais que la personne ne bougeait pas. Ce qui signifiait que ,sans doute, elle m'avait trouvé. Je me décidais à me montrer en écartant une des branches du pommier. A ma grande surprise, ce n'était pas mon père qui m'avait mis à découvert, mais mon aîné. Les yeux écarquillés, je regardai autour de moi furtivement, « Virgith ? Allez dépêche toi, monte ! Si tu restes trop longtemps ici, père se doutera de quelque chose » Mon aîné, les poings sur les hanches qui jusque là, restait avec un air perplexe sur le visage, réagit très vite en grimpant sur le pommier. « Comment m'as-tu trouvé ?» « Et bien, c'est plutôt facile, tu utilises toujours la même cachette. Tu sais que ça pourrait t'être fatal un jour ? » Je levais les yeux au ciel, dénigrant son avertissement. Pourquoi est-il toujours obligé d'être aussi... Responsable?« Je ne comprend pas pourquoi tu sembles détester autant que cela les enseignements de père » déclara Virgith, après avoir croqué dans une des pommes. Je considérais la question, choisissant soigneusement mes mots, je n'avais que huit ans, mais je savais que même à mon frère, je devais faire attention à la manière dont j'allais exprimer mes pensées. « Inutile. » « Apprendre à manier les lames sera toujours utile » « Inintéressant. » « Tout est intéressant et bon à savoir, le dessin comme l'escrime » « Rebutant. » « Ce ne serait pas plutôt parce que tu as peur ? » Le jeune garçon de treize ans tourna la tête vers moi, et me regarda droit dans les yeux. Je n'avais jamais aimé lorsque quelqu'un faisait cela, j'avais l'effroyable impression d'être mis à découvert. Je fuis son regard et attrapa une pomme rouge avant de mordre dedans, cherchant un moyen d'éluder la question de mon frère. Ce dernier pouffa d'un rire moqueur, appuyant d'avantage le sentiment de honte que je ressentais. « Je me demande bien par quoi tu peux bien être intimidé, au point de te réfugier ici » Les yeux droits devant moi, et la mine renfrognée je ne répondis pas, mais du coin de l'oeil je le voyais  m'observer, insistant. Il ne lâcherait pas le morceau, et moi j'en prenais un autre de ma pomme, cherchant encore un moyen de m'extraire de cette situation délicate. Il me fixait toujours, et dans ce silence la tension grimpait de plus en plus, il savait très bien, parfaitement bien, que je craquerais sous son regard à la fois accusateur et consultant. « Ça à l'air facile pour vous, pour moi c'est l'enfer. Mon entraînement à l'art de manier les lames à commencé il y a des mois, et j'échoue misérablement qu'est ce que je peux faire contre ça ? Je n'ai peut être tout simplement aucun talent pour l'épée. Alors pourquoi vous refusez de l'accepter ? » Je m'énervais et jetais ma pomme au loin, « Tu peux en rire facilement toi, tu n'as jamais connu aucun problème, tu as toujours été en avance, tu n'as jamais perdu face à quelqu'un d'autre que père, tu es aussi stratège que combattant. Moi, à chaque fois que je tiens une épée entre mes mains, j'hérite du soupir découragé, de son agacement, de sa froideur, et de l'impression de tout faire de travers malgré mes efforts. » Plus j'en parlais, plus ma rancœur croissait, moi ? Jaloux de mon frère ? Comment voulez-vous que je fasse autrement ! « Alors oui j'ai peur ! Peur de décevoir encore une fois ! Je la connais notre histoire, je la connais celle qui dit que notre famille engendre des maîtres d'armes depuis des générations, oui je suis flippé en pensant que je serais sans doute le premier des Forel qui ne le sera pas ! » Me voyant exploser, mon frère arqua un sourcil. Il l'avait bien cherché. Je croisais les bras et serrais la mâchoire, j'avais dis ce que j'avais à dire, mon cœur semblait à la fois plus léger mais plus lourd de honte et de rage.




Mordant une énième fois la poussière, j'avalais le sang qui me coulait dans la bouche. Je me relevais en ramassant ma lourde épée, l'air pitoyable. Cependant, je ne lâchais pas des yeux mon ennemi qui n'était autre que mon frère, ce cher Virgith, alors âgé de vingt ans. Désespérant face à ma maladresse, mon père lui avait confié la suite de mon entraînement. Il ne croyait déjà plus en moi, et à raison, parce que moi même je n'y avais jamais réellement cru. « Relève toi plus rapidement, tiens bien ton arme. » Je notais le premier ordre, et exécutais le second. Il fit quelque pas, avant de charger sur moi directement. Mon frère y allait avec l'envie apparente de faire de moi le quotient de la division de un par trente cinq. Je peinais à parer ses coups puissants et violents, il me regardait droit dans les yeux, ça me déstabilisait. « Arrête de te défendre, joue sur l'offensive ! Cesse de reculer, et attaque ! » Sur ses mots je fis un pas en arrière qui sauva ma jugulaire de la pointe de la lame qui passa en arc de cercle à un cheveux de ma gorge. C'est alors que je remarquais que j'avais reculé jusqu'au mur, mon frère m'avait bloqué. Le sachant parfaitement, ce dernier rengaina sa lame et passa une main dans ses cheveux, l'air agacé. « Voilà, je serais réellement ton ennemi, tu serais mort. Pourquoi tu es mort à ton avis ? » Son ton condescendant me sortait par les oreilles, et ça faisait des années que je le supportais. « Je suis mort parce que mon frère me parlait alors que j'essayais de me concentrer. Ben tiens, pour changer. » Il était toujours obligé de me donner des 'conseils' qui me rabaissaient subtilement, toujours obligé de parler, toujours obligé de me fixer dans les yeux, alors que je n'étais déjà pas avantagé. Mon frère accueillit ma phrase avec un sourire et recula de quelque pas. Il cracha par terre et se mit en garde. A cet instant, je reçus une vague de découragement et d'épuisement. Virgith sera un maître de lame exceptionnel, l'espoir des Forel, je n'étais là que pour lui faire garder son niveau. Ou le divertir. C'était injuste, et pourtant je savais que je ne devais m'en prendre qu'à moi même qui ne suis pas assez fort. Je serrais les poings et m'approchais également. Mes pas résonnaient dans cette cour qui s'assombrissait en même temps que le ciel. Je tendis de le bras pour jeter mon épée au pied de mon frère. Une ombre de surprise passa sur le visage pourtant fier de ce dernier. « Que fais-tu ? » Je m'approchais de lui, malgré notre différence d'âge nous faisions presque la même taille. « J'abandonne. » déclarais-je d'une vois sûre. J'en avais assez, je ne demandais qu'à vivre paisiblement, à mes yeux, mes centres d'intérêt ne pouvaient pas se concilier avec la vie d'un maître d'armes. Je gâchais ma vie et mon avenir, à tenter vainement de ressembler à mes ancêtres, experts en escrime. J'étais clair et sûr à ce sujet : en devenir un, jamais. « Tu abandonnes ? Expliques toi ! » Je n'avais plus peur de décevoir, parce que savais que j'avais déjà touché le fond dans leur estime. Les veines saillantes, le ton explosif Virgith commençait à rentrer dans une colère qui m'apporterais sûrement plus de souffrance qu'autre chose, mais j'étais décidé. « J'a-ban-donne. Tu as bien vu, en sept ans, je n'ai fait aucun progrès. Les causes perdues ne m'intéressent pas, j'abandonne. Deviens un bon maître d'arme et laissez moi tranquille. J'en ai assez, même pour toi, je n'ai plus aucun intérêt tu es déjà un maître d'armes accompli, tu n'as rien à faire avec un maladroit comme moi, j'abandonne, j'en ai assez de n'être d'une distrac... » Virgith me coupa dans mon élan. Vif comme l'éclair, il me frappa du plat de sa lame, d'un cou sec. Lorsqu'il l'ôta de mon visage, je pu sentir la fraîcheur de mon sang couler sur ma joue. Je me redressais, le regard noir. « Tu ne peux pas dire que tu abandonnes, tu ne peux pas, tu sais pourquoi ? Parce que tu ne peux pas abandonner si tu n'as pas commencé. Tu t'es lancé dans ton entraînement avec l'idée que tu ne le finirais jamais. Tu n'as jamais essayé, jamais donné le moindre effort. Tu n'avais jamais envisagé que tu y arriverais, conséquence, tu n'y arrives pas. » Mais qu'est ce qu'il a ? C'était trop dur de me laisser abandonner ? J'avalais ma salive, et m'apprêtais à l'ignorer et partir lorsque mon frère me retenu d'une main. Il n'en avait pas terminé. Avec force, il me colla contre le mur et me regardais de ses yeux emplis de haine et de colère. J'essayais de me dégager, mais me rendis compte que j'étais totalement impuissant. Et pour la première fois, je détestais cette position d'inférieur. Le sang sur ma joue ne faisait que me rappeler que j'étais faible, « Arrête de me mentir. Tu as ça dans le sang, je l'ai vu, mais tu brides tes talents toi même. ESSAIE. C'est tout ce qu'on t'a demandé, d'essayer, d'y mettre vraiment de toi dans ton entraînement. Et tu OSES nous dire que tu abandonnes ?! Sans même avoir essayé ?! » Sous l'effet de la rage il me donna un coup de poing et il continua ainsi à me secouer, hurlant sa haine à mon visage inexpressif. Il faisait déjà nuit noire lorsque qu'il m'abandonna dans cette cour froide.



Mon épée étincelante à la lumière de la lune s'abattit dans un bruit sec sur un mannequin en bois. Je regardais dans la pénombre l'entaille que je lui avait faite, et jugeais que ce n'était pas assez profond et précis. Je repris ainsi plusieurs enchaînement, m'imaginant mes futurs combats et agissant de manière à parer les coups, et à en donner. Finalement, Virgith avait parfaitement rempli son rôle. Secoué et réveillé, je me suis décidé à m'investir pour de bon dans mon entraînement. Jusqu'à mes quinze ans, j'avais pris du retard, maintenant, je le rattrapais toutes les nuits jusqu'à ce que je devienne l'expert en lame que mes aînés attendaient. Sur ces pensées je me mit à donner plus d'effort dans mes coups, ce ne fut que lorsque je remarquais que j'avais pratiquement décapité le mannequin que je m’accordais une pause. Je laissais tomber ma lame qui ricocha sur la dalle, puis m'asseyais contre un mur, essoufflé et surtout, épuisé. Quelqu'un ramassa ma lame, à l'écoute du tintement de mon épée je relevais la tête, en alerte. Plissant les yeux, j'avais du mal à reconnaître la personne qui se tenait devant moi. De toute évidence ce n'était pas Virgith... et c'était tout. Depuis que je m'étais enfermé dans mon entraînement, mon frère était devenu mon unique lien social. L'homme se pencha sur le mannequin en bois, et l'examina, je ne dis rien, de toute manière, j'étais bien trop épuisé pour faire quoi que ce soit... « Et bien, je peux dire que ça prend du temps pour te motiver, mais quand tu l'es, tu l'es jusqu'au bout... » Cette voix. Dans le noir, mes yeux s'écarquillèrent. Lui ? L'inconnu, ou presque, poursuivit mon travail sur le mannequin de bois, à savoir, le réduire en copeaux, je l'observais faire.... Pas de doute.... « Père ? » Je me relevais, demandant à mes muscles de se surpasser. Déchiquetant un bras de la forme humanoïde, il confirma. Je me demandais alors pourquoi, après des années sans nous être adressé la parole, mon père revenait vers moi. Enfin, j'avais bien une idée, mais.... « Apparemment. » C'était bien lui. « Que faîtes vous ici ? Je veux dire... Pourquoi main... » « Parce que si Virgith lui même m'annonce que tu es finalement capable d'assumer le rôle de maître d'armes, ce qu'il est temps que je vienne vérifier ça. » Je levais un sourcil, tentant de me remémorer les derniers entraînements passé avec mon aîné. Oui, quand on y pensait, c'était possible qu'après lui avoir collé ma lame sous la trachée, ce dernier accepte mes progrès. Mon père me rendit mon épée, et sortit la sienne. Déchiffrant sans mal ses pensées, je déglutis et empoigna ma lame. John Forel leva son arme, et chargea son crier garde. J'en étais presque tétanisé, les souvenirs des mes derniers affrontements avec mon paternel refirent surface, ce dernier usait toujours de cette même attaque qui m'envoyait dans le décor. La même que lorsque j'avais huit ans... Un sentiment de révolte naquit en moi, tellement puissant que j'en sortis de mes pensées et para l'attaque de mon père avant qu'elle ne me coupe en deux. Mon père s'arrêta. Il me considéra quelque minute, son observation me donnait l'air d'être une bête étrange. Il rengaina son épée, et me tourna le dos, il s'en alla. « Bien, je suppose que cela fera l'affaire... » Je ne comprenais pas bien, ou peut être que je ne voulais pas le croire. Mais cette nuit-là, je sus que j'approchais du but.
Depuis, Virgith disparu complètement de ma vie, mon père prenant soudainement sa place. J'étais perplexe, d'un jour à l'autre j'étais de nouveau membre de la famille Forel. Encore cinq années ont suivies, je ne pouvais plus me voiler la face, car mes progrès se faisaient à vu d’œil. A 22 ans, j'écrasais la main dans le dos tous les adversaires que mon père me présentait. Mais, l'impossible pour moi se réalisa lorsque, pour la première fois, je parvins à désarmer mon père. J'en étais tellement abasourdi que mon père s’agaça, « J'appelle ça de la chance mon petit, juste de la chance. » J'avais ri, approuvant son avis. Mais cette chance se reproduisit tellement de fois par la suite que mon père n'avait plus d'excuse, et moi non plus. Virgith me disait que j'avais ça dans le sang, aujourd'hui j'ose y croire.
J'étais dès lors devenu un véritable maître d'armes. L'impression que cela me donnait ? Je ne sais pas. Je n'avais pas idée non plus de ce que je désirais faire, mais m'en aller de Braavos me semblait être une bonne idée. J'appréciais la cité libre bien sûr, mais l'envie de découvrir le monde prenait le dessus. Alors je fis mes adieux à mon père, et au reste.




Voyager, oui, j'ai beaucoup voyagé à travers Westeros. J'ai découvert de nouvelles civilisations, de différentes cultures, j'ai fais énormément de rencontres.... Mais pour moi la plus importante fut celle d'Aerion Targaryen de Peyredragon. Il a été pour moi un grand ami car à force de le côtoyer puisqu'il m'avait engagé, j'avais finis par tisser des liens avec lui. J'avais également reçu de lui le titre de Chevalier et de Premier Conseiller, j'ai vu ses enfants grandir, et je n'étais pas loin de lui à sa mort. Après ce triste événement, je me fis le devoir de protéger tous ses enfants jusqu'à ma mort. Cet un devoir auquel j'ai failli, car au jour d'aujourd'hui deux d'entre eux nous ont quitté. Je ne me le suis jamais pardonné, mais ce jour-là, je me suis fixé un nouvel objectif. Enfin deux, mais sachez que le premier est celui de promener la tête décapitée d'Harren Hoare dans tout le royaume de Peyredragon, et que le la deuxième est de veiller coûte que coûte sur Rhaenys Targaryen.



EN COURS  knight  cochon


Dernière édition par Baâl Forel le Dim 20 Déc - 14:29, édité 3 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Sam 12 Déc - 19:02

Bienvenue sur le forum Baal !


Tu vas faire des heureux avec ce rôle :p





Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon



Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Winter is Coming.
Messages : 10834
Membre du mois : 154
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Dépassionné.
Winter is Coming.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Sam 12 Déc - 19:04

Merci bien !
Haha tant mieux xD
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Sam 12 Déc - 19:32

Bienvenue Very Happy Very Happy
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Sam 12 Déc - 19:33

Merci !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Sam 12 Déc - 19:42

OMG OMG OMG

BAÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂÂLLLLLLLLLLLLLLLL
Explosion pour les yeux !:
 


Si tu as des questions, n'hésites pas à me MPotter cochon Je suis conteeeeeeeeeeeeeeeeeeeenteeeeeeeeee que tu sois là



Combien de civils dans les villes et campagnes ne font pas partie des convois qu'on épargne. Mon parcours coupe court au vol malsain des vautours. Depuis des décennies c'est le même phénomène. Mais pour la veuve et l'orphelin il faudrait lever l'ancre. On rêvait de donner plein de coups dans la vie, nous n'avons que des ecchymoses. J'ose te le dire, j'veux pas qu'mon monde brûle. Voilà pourquoi le soir sous la lune avec les loups je hurle.

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine des sept royaumes de Westeros
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Je sens que je peux voler tellement loin et tellement haut, alors ne lâche pas ma main
Messages : 1680
Membre du mois : 24
Célébrité : Emilia Clarke
Maison : représentée par un dragon à trois têtes, aux couleurs rouge et noir... La maison royale des Targaryen
Caractère : Idéaliste - Curieuse - Aventureuse - Libertine – Fougueuse.
Je sens que je peux voler tellement loin et tellement haut, alors ne lâche pas ma main
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-scotland.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Sam 12 Déc - 19:49

Haha merciiiiii !
Oki j'hésite pas, merci encore !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Sam 12 Déc - 19:57

Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche ^^!


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 917
Membre du mois : 21
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Sam 12 Déc - 20:51

Bienvenue parmi nous

Bon courage pour ta fiche et n'hésites pas si besoin



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5476
Membre du mois : 16
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Sam 12 Déc - 22:21

Hum. La personne qui t'a conseillé ce forum et ce personnage doit être quelqu'un d'absolument admirable, un dieu parmi les hommes, le futur dirigeant de ce monde. *sort de son egotrip* bienvenue du coup!
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Sam 12 Déc - 23:34

Bienvenu =) tu fais une heureuse avec ce personnage x)

Heureuse de voir un nouveau Peyredragonien <3, bon courage pour ta fiche :p
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Dim 13 Déc - 9:33

Bienvenue ici ^^


Le doute est une force. Une vrai belle force. Veille simplement qu'elle te pousse toujours en avant. © Pierre Bottero

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Dame de compagnie de Jeyne Stark
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
The sun of winter
Messages : 2669
Membre du mois : 138
Célébrité : Astrid Bergès Frisbey
Maison : Karstark
Caractère : Opportuniste, respectueuse, attentionnée, imprévisible
The sun of winter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Dim 13 Déc - 10:10

bienvenue ici, courage pour finir ta fiche
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Dim 13 Déc - 19:02

Merci à vous tous !
Toujours aussi humble Lewyn c'est fou XD
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Dim 13 Déc - 22:48

Baâl !
Ca fait plaisir de le voir ENFIN joué !

Bon tu finis quand ta fiche ? Allez !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Dim 13 Déc - 22:50

Bienvenue parmi nous !

Tu as du voir que tu faisais pas mal d'heureux chez les Dragons, mais je confirme aussi du côté des autres joueurs : c'est un super personnage
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Lun 14 Déc - 18:45

Merciiiiii à vous deux !

Bientôt promis XD
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Mar 15 Déc - 9:28

bien





Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon



Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Winter is Coming.
Messages : 10834
Membre du mois : 154
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Dépassionné.
Winter is Coming.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Dim 20 Déc - 11:43

Tu en es où, Baal?
avatar
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 4515
Membre du mois : 1029
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Dim 20 Déc - 14:40

Finis, merci d'avance, et désolée pour le retard x)
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Dim 20 Déc - 15:23

Pour moi tout est nickel,mais j'aimerais que tu ajoutes un petit passage sur ce que tu as fait concrètement depuis le début de la guerre :p


Rhae viendra voir également vu que c'est son scénar!
avatar
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 4515
Membre du mois : 1029
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Mer 23 Déc - 12:05

Où en es t-u, Baal?





Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon



Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Winter is Coming.
Messages : 10834
Membre du mois : 154
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Dépassionné.
Winter is Coming.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Dim 27 Déc - 0:59

Tu y arrives avec le petit rajout Baâl ?



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5476
Membre du mois : 16
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Baâl Forel   Mer 30 Déc - 19:48

Bienvenue !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baâl Forel   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Baâl Forel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [relaxe] [Non Respect JDH] Forel (03/05/1457)
» une opinion
» Peyredragon -> Main de la Reine ▪▪ Baâl Forel ▪▪ Feat Pedro Pascal ou Vigoo Mortensen ou au choix !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Chroniques de l'Ere des Luttes.
 :: Présentations des personnages :: Les fiches abandonnées
-
Sauter vers: