AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Nelya Corbois
MessageSujet: Nelya Corbois    Lun 7 Déc - 19:36


Corbois
Nelya

Maison : Corbois
Titre de noblesse : Lady de la Maison
Lignée : Alwyn Mormont [père, décédé], Sevane Mormont [mère], Lyam et Arrun Mormont [frères], Milan Snow [demi-soeur], Alester Mormont [Cousin], Lucan Corbois [Epoux, décédé], Benjen, Lyarra et Kiran Corbois [enfants]

Date et lieu de naissance : En -34, sur l'Ile aux Ours
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle –  intelligente  – arrogante – sûre d'elle – superficielle - ambitieuse

Célébrité : Morena Baccarin
Crédit Avatar : Shereen



Nelya & la situation de Westeros




Que pensez-vous de la situation tendue entre les différents royaumes de Westeros? Vous sentez-vous concerné?
Je me sens concernée. Evidemment. Je suis responsable du domaine Corbois. J’ai mes enfants à protéger. Quand à ce que j’en pense… Les tensions, la guerre, les morts, la vengeance, les morts, etc, etc… C’est… ennuyant. Lassant. Usant.
Après en soi, je ne pourrais y faire grand-chose même si je le souhaitais, donc dans l’absolu, cela ne me chaut que peu.

Êtes-vous loyal à votre Royaume, à la famille régnante, ou seriez-vous plus... Electron libre?
Soyons sérieux. Oui, je suis fidèle au Royaume, et aux Stark. Autant que possible. Je les aime bien après tout. Enfin, lui, vu qu’il ne reste plus que lui.
Mais au final, ce qui compte, c’est que je ne m’en sorte pas trop mal. Le reste après… c’est secondaire.

Si jamais la guerre venait à toucher votre région, quelle serait votre réaction?
Ma région a toujours été en guerre, d’aussi loin que je me souvienne. Contre les sauvageons, contre le Noir. Les hommes prenaient les armes et les femmes patientaient en s’occupant comme elles pouvaient pour ne pas devenir folles d’inquiétude. Et la guerre est toujours et encore là. Mais pour la première fois je m’inquiète réellement. Oh, je suis loin d’être une mère parfaite, mais j’aime tout de même mes enfants. Et mon fils est parti au front. Qu’importe qu’il ne sache pas qui il est, s’il lui arrive quoique ce soit, c’est Torrhen qui subira mes foudres, tout roi qu’il est.

Vous avez sûrement entendu parler de l'embuscade tendue par Harren le Noir à Aegon Targaryen, que pensez-vous d'un tel acte?
Peu glorieux ? Mesquin ? Honteux ? C’est ce que les gens donnent comme réponse n’est-ce pas ? Vous voulez que je vous dise ? Non, ce n’est pas bien glorieux, mais d’un autre côté… Il a eu une occasion en or, il en a profité.
Après, je pourrais contester la méthode. Dans le genre discret… Mais bon, il n’a pas voulu le faire dans la discrétion et le secret, il voulait que l’on sache et que l’on ait peur. Je suppose que c’est bien joué dans ce cas. Mais personnellement, j’aurais plutôt agi dans l’ombre. Chacun son truc après tout.



(c) Shereen



Nelya & les autres





(c)TorbenLe roi du Nord. Il a été mon premier amant. Cela a duré quelques temps, avec lui et ses frères, nous étions si jeunes à cette époque. Il a poussé Lucan a accepté le mariage, malgré mes nombreux, nombreux pêchés. A l'époque, m'amuser avec lui me satisfaisait pleinement, je n'avais aucune volonté de l'épouser, même si j'avais eu le choix, cela aurait été une cangue bien trop lourde pour moi. Ne plus être libre de mes mouvements, de mes actes, être sans cesse juger et observer... Aujourd'hui... Je me dis que cela ne doit pas être si mal que cela, d'être reine du Nord...
Torrhen Stark - Ancien amant



(c)Crédit Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici.
Pseudo du lien - Nature



(c)Crédit Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici.
Pseudo du lien - Nature



(c)Crédit Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici. Blabla ici.
Pseudo du lien - Nature



Shereen & Bloody Crown



Salut moi c'est Shereen J'ai découvert BC en Esclavage What a FaceJ'aime beaucoup mes filles, lire, le rp,... Voir Deria et Ayana Sur Bc, j'aime bien Pouvoir devenir reine du Nord *pan* mais j'aime pas trop par contre  J'ai bien pris connaissance du règlement intérieur. La devise du forum est


Dernière édition par Nelya Corbois le Mar 8 Déc - 18:06, édité 4 fois
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Corbois
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Messages : 430
Membre du mois : 5
Célébrité : Morena Baccarin
Maison : Corbois
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle – intelligente – arrogante – sûre d'elle – ambitieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nelya Corbois    Lun 7 Déc - 19:36

Lucidité, superficialité, vénalité : toutes les qualités pour bien coller à la réalité.




Il était une fois.

Toutes les jolies histoires commencent ainsi. La mienne le pourrait également…

Il était une fois une petite fille qui grandit dans une famille aimante et nombreuse, rempli d’oncles et de tantes, de cousins et cousines, d’amour, de tendresses, de batailles, de morts, de colères, de disputes, d’aventures, de fantaisies et autres frasques.

La petite fille jouait, riait et s’épanouissait, apprenant les remontrances autant que les douceurs. Elle apprenait à lire, à compter, à broder, à apprécier les jolies choses, à sourire, à s’incliner, à discuter, à écrire, à jouer.
La petite fille s’aperçut toutefois bien vite que si l’on cédait rapidement à ses caprices et à ses moindres envies, c’était ses frères, petit et grand, qui récoltaient le plus d’attentions et de promesses. C’était Lyam, l’aîné, qui hériterait du domaine, du nom et des terres. C’était Arrun, le benjamin, qui deviendrait chevalier et qui obtiendrait gloire et renommée. C’était ses frères qui assureraient le futur de la maison Mormont. Ce serait eux qui décideraient, ce serait eux qui combattraient pour le royaume, pour leur honneur, pour leur nom, pour tout.
Et elle dans tout ça ? Elle en était réduite à devoir accepter les décisions de son père, à devoir souscrire au choix de son père, peut-être de ses parents, concernant son époux. Et après ? Epouser un homme qu’elle ne connaitrait pas, qu’elle n’aimerait certainement pas. Et par la suite, devoir accepter les décisions de cet homme concernant sa vie. Elle n’aurait son mot à dire. Jamais.
Oh, certes, ses parents lui choisiraient un bon parti, un homme qu’ils jugeraient dignes d’elle et de leur famille, un homme sensé lui apporter bonheur et prospérité.  

Toutes ces constations, elle les fit bien tôt, trop tôt. Elle devina et comprit tout ceci alors que les autres petites filles jouaient à la poupée. Du haut de ses 8 ans, elle se rendait déjà compte que jamais cette vie ne lui apporterait satisfaction, que jamais elle ne pourrait supporter d’être ainsi sous une coupe en verre alors que d’autres décideraient de son avenir. Cela la tarauda, ce manque de prise sur sa propre vie, cette incapacité à pouvoir être seule décisionnaire de sa vie et de son avenir. Cela la mina quelque temps, quelques semaines, quelques mois. Mois qu’elle passa à observer les grands, ces adultes inaccessibles et lointains. Puis elle se rendit compte que sa mère, si elle ne semblait décider, parvenait à faire parfois plier son époux ou à l’influer, parfois même sans qu’il semble s’en rendre compte. Tout comme les autres femmes, qui semblaient parfois rire de leur époux et du reste.

Alors elle recommença à apprendre. De nouvelles harmonies, de nouveaux accords. En secret, on observant, en écoutant, se cachant, étudiant, découvrant. Elle apprit à minauder, à plaire, à séduire, à tromper. Elle s’entraîna à rire, à enjôler, à flatter et à courtiser. Elle s’améliora rapidement, enregistrant ses erreurs, composant avec les réponses des autres. Oh, elle connut beaucoup d’échecs, qui lui apprirent tout autant que les fois où elle parvenait à ses fins, qui lui apprirent quand cesser, quelle dose de séduction, de minauderie ou de simagrée, elle pouvait se permettre d’insuffler dans ses paroles et ses gestes.
Contrairement aux femmes, elle ne cherchait pas à séduire véritablement les hommes, elle s’entraînait à obtenir davantage de son père, du fils du boulanger, de la suivante de sa mère.

Ces longs mois, ses essais incessants, ses tentatives ininterrompues lui enseignèrent bien plus qu’il ne le faudrait à une enfant de cet âge. Quoique la petite fille avait laissé la place à une jeune demoiselle, déjà fort jolie et plaisante. Elle s’amusait énormément d’ailleurs de ce que ce nouveau statut lui apportait. Davantage d’attentions, davantage de compliments, davantage de zèles à son encontre. Mais elle apprit malgré tout encore une fois trop tôt les leçons suivantes. D’un point de vue extérieur, car elle, en était ravie. Elle avait l’impression, peut-être faussée, d’obtenir ainsi un pouvoir, même éphémère et insignifiant. Elle échangea ses premiers baisers avec le fils du boulanger, le laissant aller plus loin encore, laissant ses mains remonter trop haut sous ses jupes, ou s’aventurer trop loin dans son corsage, sans pour autant y perdre sa vertu. Il n’était après tout que quelqu’un du peuple, il ne fallait pas exagérer.

Pourtant, elle se posait tant de questions, après avoir surpris une des suivantes de sa mère et son père en train de… de trop se découvrir. Elle n’était pas restée longtemps, elle avait beau être curieuse et vouloir en apprendre davantage, elle n’était pas non plus voyeuse, encore moins lorsqu’il s’agissait de son père…
Toujours est-il qu’elle voulait savoir. Elle n’était pas stupide, elle avait bien senti ce que le fils du boulanger tenter de lui cacher. Elle-même ne restait pas insensible lors de leurs échanges. Elle voulait plus. Elle voulait découvrir. Elle voulait essayer.

Les étoiles ne peuvent briller sans obscurité

Elle s’amusa à s’essayer sur les fils du roi, alors présents sur l’île pour combattre les sauvageons. Du haut de ses 14 ans, elle les écouta et ri, souriant en prenant l’air timide et presque effarouché quand ceux-ci répondaient avec un peu trop d’aplomb, comme elle avait vu le faire certaines servantes du château. Ils venaient de remporter une bataille, et ils en étaient si heureux, si fiers d’eux et de ce massacre. Elle les flatta et les complimenta, laissant une main effleurer trop longtemps des cheveux en faisant mine de replacer une mèche, posant une main sur un bras, l’y laissant alors qu’elle écoutait presque fascinée le récit de leur combat.
Ils finirent par s’échapper, elle et l’héritier, non sans qu’elle soit parvenu à voler une autre bouteille d’alcool, et allèrent se réfugier à l’étage. Alors qu’il continuait de se vanter, racontant avec moults détails comment il était parvenu à éventrer un énième sauvageons, elle finit par saisir sa main, l’entraînant à sa suite dans une des chambres vides. Elle leur servit un verre, qu’elle finit d’une traite, alors qu’il posait le sien et s’approchait d’elle. Le cœur battant à tout rompre et le corps tremblant, tant d’appréhension que d’attente, elle joignit ses lèvres aux siennes. Il hésita moins qu’elle, faisant rapidement disparaître son corset. Mais elle savait. Ce qu’il fallait faire. Ou du moins pour une certaine part. Les mains tremblantes, elle défit rapidement le prince de ses atours. Et alors qu’il l’allongeait que le lit, ses mains et sa bouche courant sur sa peau, elle sourit. C’était facile après tout. Elle le laissa faire, se laissant guider, gémissant et frôlant, apprenant encore et toujours. Elle n’aurait su dire s’il s’y prenait bien, n’ayant aucune expérience, mais cela ne devait pas être si mal. Et il se trouva qu’elle aima. Ils rirent à nouveau, finissant la bouteille. Elle se retrouva à nouveau contre lui, sur lui, sa bouche volant celle du Stark, laissant les mains du jeune homme inculquer le rythme à son corps. Et une nouvelle fois, ils se perdirent l’un dans l’autre.

Elle finit par retourner à sa chambre avant l’aube, dans un murmure et un dernier baiser, emportant le drap souillé qu’elle mis au feu, le regardant brûler un sourire aux lèvres.
Une partie d’elle, petite, si petite, se rendait compte de la folie à laquelle elle venait de se livrer. Elle savait ce qu’elle risquait. Et elle n’était pas sotte au point de songer un instant que cela déboucherait sur quoi que ce soit. Mais il restait prince, et c’était plutôt flatteur. Elle connaissait les risques, les conséquences. Pourtant… quelle importance ? Elle choisissait, elle décidait et prenait le contrôle. C’était suffisant. Et par les Sept, c’était agréable. Elle comprenait mieux le cirque que l’on pouvait faire autour de cela. Oh certes, elle avait mal, mais elle savait que cela n’était que temporaire. Tout comme elle savait qu’elle pouvait obtenir beaucoup ainsi.

Les mois passèrent, les expériences se multiplièrent. Avec lui quelques fois, avec ses frères parfois, avec quelques autres rarement.
Elle charma pour des sourires et des attentions, elle séduisit pour obtenir bijoux et autres babioles, elle manipula et s’entraîna jusqu’à ce que ses parents commencent à parler mariage.

Il est grand temps de rallumer les étoiles

Oh, l’histoire pourrait continuer sur le même ton. Même si la demoiselle innocente avait depuis longtemps disparu.
Lorsque mes parents abordèrent le sujet du mariage, il va sans dire que j’eu quelques appréhensions. Ils parlèrent de me marier à un Omble, ou à un Cassel. L’un mourut quelques mois plus tard, le second était déjà en négociation avec une autre famille. Je ne savais ce que je voulais. A 16 ans, je n’avais aucune envie de m’enfermer dans un tel carcan, tout en sachant pertinemment que je n’avais pas le choix au final. Ils se tournèrent alors vers le Corbois. De 10 ans mon aîné, qui avait perdu sa femme en couche peu de temps auparavant, qui me semblait ma foi un peu… limité. En étais-je heureuse ? Pas réellement. Mais cela aurait pu être pire. La Maison Corbois était plutôt bien placée, plutôt aisée. Et bien plus loin des sauvageons que notre petite île. A égale distance de Winterfell et de Blancport, ce qui me réjouissait rien que de savoir que je pourrais participer aux événements y ayant lieu, et que je pourrais profiter des commerces possibles beaucoup plus aisément.

Et tous ces projets et arrangements faillirent partir en éclat lorsqu’une servante me surpris en bien fâcheuse posture avec le plus jeune des Stark, avec Ryman. Je sais. Manque de prudence. Mais je n’étais pas responsable pour le coup. Et c’était stupide.
Ah, et oui. J’aurais dû me sentir coupable, être mortifier, et horriblement honteuse. Ce n’était pas le cas. J’aurais dû me flageller et implorer miséricorde en me repentant. Ce n’était pas le cas non plus. Mais je faisais comme si, je ne pouvais pas non plus me permettre le contraire. Je n’en avais aucunement honte, mais mes parents ne le voyaient guère de cette manière. Ne sachant comment réagir sur le coup, si ce n’est une ou deux gifles retentissantes, ils finirent par me renvoyer dans ma chambre. J’étais plus en colère qu’autre chose en vérité. Je me passais de l’eau sur mes joues rougies tout en réfléchissant. J’entendais déjà tous ces bienpensants mesquins et hypocrites... Oh, si bien sûr, j’aimais mes parents. Et notre nom avait une telle importance et une telle renommée. Je m’en serais voulu de leur ôter leur réputation et leur notoriété. Un peu tout de même si.
Et puis, je tenais à partir d’ici surtout. A pouvoir retrouver plus de civilisation, profiter des plus belles tenues et participer aux plus grandes fêtes. Cela faisait quelques mois maintenant que les négociations étaient démarrées, et il aurait été fort fâcheux que tout sombre à l’eau si peu de temps avant la date prévue du mariage.
Je pris un parchemin et commença à écrire.

Corbeau pour Torrhen:
 

Je reposais ma plume et souris en relisant mon troisième essai. Aucune partie ne trouverait à redire si le roi lui-même validait ce mariage. Et il le ferait sans doute possible.

De l'ombre à la lumière


C’est ce qu’il fit. La colère de mes parents ne passa pas pour autant, pas plus que l’air presque choqué de Lord Corbois. Avait-il attendu lui d’être marié pour courir la gueuse ? J’en doutais. Mais, pour une fois, je gardais mes remarques pour moi, me contentant une nouvelle fois de paraître humble... Quelle idée ! Comme si le fait de ne rien dire signifiait mon accord…
Les semaines défilèrent à nouveau à une vitesse folle et le jour du mariage arriva. Tout se passa admirablement bien. Et il n’est pas nécessaire que je précise que Lucan Corbois était au final ravi que je ne sois pas si innocente que cela.

Dans les mois qui suivirent, nous apprirent à vivre ensemble. Il essaya de me soumettre, gentiment, mais cela restait une mauvaise idée. Et il s’aperçut rapidement que je n’étais malheureusement pas vraiment docile ou obéissante. Oh, je ne hurlais, ni ne tempêtais, sauf en de rares occasions. J’étais plus subtile que cela. Je me contentais de le diriger là où je voulais qu’il aille en discutant, jouant, minaudant, rusant. Parfois il s’en rendait compte et haussait le ton. Mais ça allait rarement plus loin. Il était plutôt facile à cerner je dois l’avouer. Et je pense qu’il finit par simplement me laisser faire.

J’avais les toilettes que je désirais, les bijoux que je convoitais, Lucan était ma foi plutôt attentionné, je crois qu’il m’aimait. Moi ? Je ne sais. Sans doute un peu oui.
Même si parfois, je m’ennuyais horriblement avec lui. Quand c’était le cas, j’organisais des soirées, ou je m’arrangeais pour être invitée à d’autres.

Je fus invitée… Nous fûmes invités à Winterfell, pour la naissance de la Princesse Jeyne. Je ne sais si le roi était véritablement à l’aise, mais moi, je m’amusais follement. Oh, je fus sage et raisonnable… Ou presque. Cela aurait été dommage de gâcher de si bonnes relations. Je pus revoir certains de ses frères, Ryman en particulier, qui je l’avoue m’avais quelque peu manqué.

Je donnais naissance à un fils dans l’année qui suivit. Benjen. Evènement qui réjouit autant qu’il angoissa le père. Petite chose rose et gigotante. Que je tentais tant bien que mal d’apprivoiser et de comprendre. Oh, je l’aimais. Sans savoir trop comment m’y prendre. J’avais 19 ans et même si le fait de voir sourire ce petit truc me réchauffait le cœur plus que je ne saurais le dire, cela m’effrayait quelque peu. Fort heureusement, j’avais une nourrice, j’aurais été incapable de m’en occuper plus de quelques heures.
Et même s’il ne m’a jamais questionné ouvertement, je crois que le doute a toujours subsisté dans l’esprit de Lucan. Mais après tout, mon fils était aussi brun que moi et me ressemblait énormément. Sauf les yeux peut-être…
Lucan s’éloigna un peu de moi. De plus en plus au cours des années. Non que je m’en plaignais réellement.

L'heure la plus sombre est celle qui procède l'aurore

Les mois et les années passèrent. Nous eûmes d’autres enfants. Une fille, Lyarra, 5 ans plus tard. Puis un second fils, Kiran, deux ans après. Enfants que j’eux beaucoup moins de mal à gérer. Non pas que je les aimai davantage, mais j’avais appris et je craignais moins de faire des erreurs.  Benjen, lui, grandissait et devenait de plus en plus aventureux. Et il était presque aussi doué que moi déjà pour manipuler son père. Même si je suppose que l’on ne peut comparer…

Moi… Moi, je m’ennuyais. Souvent. Les enfants m’occupaient, me divertissaient, mais je me lassais malheureusement tout aussi vite de leurs jeux que du reste.
Il m’est certes parfois arrivé de semer la discorde lors de voyages ou de soirées. Involontairement évidemment. Ou encore de m’amuser comme je le pouvais.
… Fort heureusement, tous mes enfants me ressemblent.

Puis, il a maintenant 5 ans, Lucan fut grièvement blessé lors d’une quelconque bataille à l’ouest. Une vilaine blessure près d’un poumon. Blessure qui s’infecta inévitablement, malgré les bons soins des mestres. Il invectivait, rugissait, quand il n’était pas en train de suffoquer ou de délirer. Il devint plus aigri, plus difficile, plus cinglant au fur et à mesure qu’il devenait plus diminué et faible.
Les enfants prirent peur, et refusèrent petit à petit de lui rendre visite. Et moi-même, je ne passais plus que rarement la nuit avec lui, sauf quand il le réclamait. Encore trop souvent à mon goût. Cela dura des semaines. Bien que les mestres aient été fort pessimistes. De longues et terribles semaines. Usantes, désolantes et horriblement monotones.
Et une nuit que je passais avec lui, il finit par me réveiller pour que j’aille chercher le mestre, alors qu’il ne parvenait plus à respirer. Et en bonne épouse dévouée, je me levais rapidement. Enfilant ma robe de chambre, je me tournais vers lui alors qu’il se mit à divaguer, menaçant de révéler mes mensonges et désavouer nos enfants de son nom. Je m’approchais de lui alors que chaque phrase semblait lui demander un effort supplémentaire. Il continua à parler, passant d’un extrême à l’autre, allant à me déclarer son amour, puis à me maudire. Je me souviens avoir souris, m’être assise à ses côtés, lui expliquant que je resterais Lady de Corbois, et que Benjen deviendrait Lord de la Maison. Avant de me lever et de m’éloigner, alors que sa respiration se faisait encore plus laborieuse. Je restais un moment à le regarder, puis me résolu à sortir de la pièce. Non pour aller trouver le mestre, mais pour retourner dans ma chambre. Cela m’était déjà arriver de la rejoindre lorsque je ne parvenais à dormir à ses côtés, personne ne se poserait de question.

Fort heureusement, ou malheureusement, il fut retrouvé mort le lendemain matin. Il va s’en dire que sa disparition me désola. Les enfants en furent bouleversés, et le deuil marqua notre famille durant un temps. Benjen devint Lord de la Maison Corbois, même si je restais à la tête de celle-ci.

Le renouveau a toujours été d'abord un retour aux sources

Puis, lentement pour ne pas choquer les bonnes mœurs, la vie reprit son cours. Trop lentement à mon goût, mais je tenais à ma réputation, quand bien même on pourrait en douter.
Près de deux ans plus tard, comme un signe de renouveau, la demeure fut nettoyée de fond en comble et quelques pièces furent remises à neuf. Les fêtes reprirent leur place, les enfants jouèrent à nouveau, et j’avais beaucoup trop à gérer pour réellement m’ennuyer.

Depuis quelques temps pourtant… tout s’accélère, tout semble s’embraser. Au niveau des suzerains comme au niveau des plus petits. Les gens s’inquiètent, s’impatientent ou s’émeuvent. Quant à moi… Ce n’est pas pour me déplaire. Il y a toujours plus d’opportunités et de possibilités quand les temps sont si dangereux et que les gens ont peur.
Bien que l’enrôlement de mon fils lui ne me plaise aucunement. Cela n’est guère dans mes habitudes, je préfère ne compter que sur moi-même d’ordinaire, mais je me retrouve souvent à prier les dieux dernièrement. Pour mon fils. Pour mes enfants. Pour moi. Et pour mon domaine.
Je sais fort bien que plus rien n’évitera la guerre, elle est déjà là. Des milliers de morts sont déjà tombés, et j’espère sincèrement que Benjen n’en fait pas parti.
Et c’est peut-être l’occasion de se rappeler au bon souvenir du roi…
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Corbois
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Messages : 430
Membre du mois : 5
Célébrité : Morena Baccarin
Maison : Corbois
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle – intelligente – arrogante – sûre d'elle – ambitieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nelya Corbois    Lun 7 Déc - 19:37

Rebienvenue, fillette!





Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon



Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Fire, Blood and Winter.
Messages : 11960
Membre du mois : 185
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Nelya Corbois    Lun 7 Déc - 19:58

Hey rebienvenue à toi

On va tet finir un jour par se trouver un lien quand même What a Face


Brûle de t'élever

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Commandante de la Flotte de Fer
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Je vous brûle pour m'élever.
Messages : 1952
Membre du mois : 5
Célébrité : Nathalie Portman
Maison : Hoare
Caractère : Ambitieuse - Belliqueuse- Déterminée - Rancunière- Loyale - Dominatrice- Courageuse - Menteuse
Je vous brûle pour m'élever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nelya Corbois    Lun 7 Déc - 20:13

Re bienvenue, je plussoie belle maman, cette actrice est superbe !



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 16 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 1760
Membre du mois : 12
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nelya Corbois    Mar 8 Déc - 5:23



je te surveille avec mon Tonton


Le doute est une force. Une vrai belle force. Veille simplement qu'elle te pousse toujours en avant. © Pierre Bottero

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Dame de compagnie de Jeyne Stark
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Honor, loyalty, sacrifice
Messages : 2882
Membre du mois : 64
Célébrité : Astrid Bergès Frisbey
Maison : Karstark
Caractère : Opportuniste, respectueuse, attentionnée, imprévisible
Honor, loyalty, sacrifice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nelya Corbois    Mar 8 Déc - 19:35

Vile manipulatrice, tout est nickel, je te valide!





Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon



Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Fire, Blood and Winter.
Messages : 11960
Membre du mois : 185
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Nelya Corbois    Mar 8 Déc - 19:37

Par contre, je te laisse éditer les maisons secondaires puisque tu as ainsi changé la compo des Mormont et développé celles des Corbois :p




Bienvenue, Nelya Corbois


Ci-dessous des liens qu'il te faut connaitre et visiter, afin de pouvoir t'intégrer parfaitement sur le forum. Et en cas de question, surtout n'hésites pas à contacter un membre de l'équipe !

En Savoir plus sur le Forum
Les Annonces – Pour connaître toutes les dernières news !
Le Contexte du Forum - Pour se remémorer Histoire et Intrigues.
Temporalité du Forum - Pour vous y retrouver dans la période jouée sur le forum!
Chronologie - Tous les informations à savoir pour faire vos fiches!
Les Règles – En cas de doute sur nos règles.
Annexes de Jeu – Le descriptif général des Royaumes et de Westeros.
Bottin du Forum – Pour voir, pour vous, vos amis, vos scénarios, quelles sont les célébrités déjà prises.
Les Multi-Comptes du Forum – Parce qu'on est toujours un peu perdus, voici les multi-comptes du forum, ou qui joue qui !

Démarches Post-Validation
Le Bottin des Avatars – Pour réserver votre avatar si vous avez changé celui d'un poste vacant ou d'un scénario, ou si vous jouez un inventé!
Demander un Rang – Pour illuster votre profil avec votre devise familiale ou maxime favorite.
Se Recenser ou Recenser son Scénario – Pour lister par Faction tous les personnages joués !
Réclamer ses Richesses – C'est ici que l'on réclame les gains obtenus dans les animations !
Vos Intrigues Personnelles – Pour nous faire connaître les fils que vous développez ensemble dans vos rps, pour vous inclure aux intrigues !
Demander un Nouveau Compte – Pour tous les gourmands de RP qui ne se satisfont pas d'un personnage...
Verrouiller et Déplacer vos Sujets – Un partenaire a abandonné ou vous venez de terminer un RP ? Indiquez le ici !
Demander un Toit – Pour que l'on crée une section de jeu spécialement pour vous, votre maison !
Organiser votre Chez-Vous – Un sujet pour décrire votre habitat une fois crée !

Remplir votre Feuille de Personnage
● Dans votre profil, vous avez un onglet appelé Feuille de Personnage. Pour que les gens sachent au premier coup d'oeil qui vous êtes, vous pouvez le remplir sans attendre.
● On vous y demande votre Titre de Noblesse ou votre Métier ; celui-ci peut évoluer avec le temps n'hésitez pas à le tenir à jour régulièrement.
● On vous demande l'Âge de votre Personnage.
● On vous demande à qui va votre allégeance ; en gros, pour qui vous battez-vous ?
● Enfin, l'Orientation Sexuelle de votre personnage peut vous aider à trouver des liens spécifiques.

S'Intégrer au Forum
Les Demandes de Liens – Parce que survivre tout seul à Westeros, c'est quand même super galère !
Les Demandes de RP – Parce que l'important, c'est aussi de trouver des partenaires de jeu !
Demande Directe de RP – Si vous n'avez pas d'idées, optez pour partir à l'aventure avec de nouveaux joueurs !
Section des Corbeaux – Pour communiquer avec les autres joueurs et personnages.
Les Absences – Si vous devez vous absenter, prévenez-nous !
Les Scénarios – Si vous voulez écrire un ou plusieurs scénarios pour votre personnage...

Aller voir le Cyvosse et Participer aux Animations
Les Animations du Forum – En jeu ou hors jeu, qu'importe, nous avons quantité de défis à relever !
Le Cyvosse – Règles et informations générales pour notre jeu de stratégie.
Les Chroniques du Cyvosse – Informations diverses sur l'évolution de notre partie, de la situation géopolitique en Westeros !

L'Amusement !
Le Flood du Forum – Pour discuter de tout, de rien... Et surtout de rien !
Les Jeux du Forum – Hors RP, ça fait aussi du bien de s'amuser !
Coin des Passions – Pour échanger sur nos passions ; graphisme, écriture, etc...

avatar
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 4882
Membre du mois : 1070
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Nelya Corbois    

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Nelya Corbois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nord -> Fils ▪▪ Benjen Corbois ▪▪ Feat Tom Holland

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Chroniques de l'Ere des Luttes.
 :: Présentations des personnages :: Les fiches validées
-
Sauter vers: